Rechercher

Basketteuses françaises Dribblez, maintenant !

EuroBasket 2021
C’est l’heure. Tout le monde sur le parquet ! L'EuroBasket féminin 2021 est lancé et les basketteuses françaises sont en mode compet’. Sûres d’elles, en confiance, elles ont mangé du lion. Ça se passe entre Strasbourg et Valence, en Espagne. C’est jusqu’au 27 juin. Et la distribution est plutôt belle. On vous fait un petit recap’ ?

Par Valérie Domain

Publié le 17 juin 2021 à 9h52, mis à jour le 13 juin 2023 à 18h59

Petit résumé de la situation : le Championnat d’Europe féminin de basket-ball 2021 ou l’EuroBasket féminin (ou encore Women’s EuroBasket si vous aimez vous la jouer) a débuté, ce jeudi, avec un match de l’équipe de Russie contre la République Tchèque.

Les Russes se sont imposées, mais de justesse (73-69). Vu que les Russes sont les principales adversaires de l’équipe de France pour la phase de groupes, ça peut être de bon augure pour nous.

Nous ? Bah, oui, l’équipe de France qui, elle, a joué son premier round contre la Croatie, hier à 20h45, dans la salle Rhénus Sport de Strasbourg. Résultat bonnard : les Françaises l’ont emporté 105 à 63 face aux Croates, même si on a eu un peu peur lors du premier quart-temps. Mais, hop!, rebond des Tricolores et tout est ok, on peut trinquer !

Les joueuse de l’équipe de France, à quelques heures de l’Euro…

Petite info si vous êtes néophyte et que vous voulez épater la galerie : les Tricolores font figure de favorites pour prendre la première place du groupe (constitué de la Croatie, de la Russie et de la République Tchèque) synonyme de place directe pour les quarts de finale.

« Le groupe semble plutôt favorable à l’équipe de France, notait l’entraineure de l’équipe de France, Valérie Garnier, après le tirage au sort, mais il y a cette inconnue de la Russie, puisque ça fait un petit moment qu’on ne les a pas jouéesLa Russie, on sait que c’est une équipe de grande taille sur tous les postes. Il y a une nouvelle génération qui a performé ces dernières années, et elles sont emmenées par les joueuses d’Ekaterinbourg et Koursk. Ça en fait un candidat sérieux. » On réserve donc le champagne au frigo.

Car si elles ne sont pas premières, nos joueuses made in France devront passer par un barrage. Elles pourraient alors rencontrer les équipes du groupe C (Belgique, 4e du dernier Mondial 2018, Turquie, Slovénie et Bosnie-Herzégovine.)

Fin mai, la coach des Bleues, Valérie Garnier, dressait un premier bilan de la préparation à l’Euro et évoquait les choix que le staff aura à faire pour sélectionner les douze joueuses pour la compétition.

Mais on y croit. Autant que l’équipe de France qui compte bien aller jusqu’au bout et vaincre ainsi la malédiction finale. Non, ce n’est pas le titre d’un film. Le dernier titre européen des Bleues remonte à 2009.

Et lorsqu’elles sont parvenues à se hisser en finale, les Françaises ont échoué sur la dernière marche, contre l’Espagne en 2013, 2017 et 2019, et contre la Serbie en 2015. « Il ne faut pas non plus être en dépression », lance la joueuse Marine Johannes.

Bah, oui, allez, on y pense plus, c’est du passé !

Alexia Chartereau, l’une de nos joueuses gonflée ÀBLOCK! : « J’ai hâte que ça commence »…  ©Julien Bacot

Surtout que, côté joueuses, on est en bonne compagnie. Y aura Alexia (Chartereau), Helena (Ciak), Iliana (Rupert), Olivia (Epoupa), Diandra (Tchatchouang), sans oublier la meilleure marqueuse de l’Histoire de l’équipe de France féminine (et en lice pour devenir notre porte-drapeau aux JO de Tokyo), Sandrine (Gruda). Mais je vais pas toutes les énumérer, vous n’avez qu’à venir !

Sandrine Gruda a dépassé la marque d’Isabelle Fijalkowski (2567 points), l’intérieure tricolore devenant ainsi la meilleure marqueuse de l’Histoire de l’équipe de France féminine.

Quoi d’autre ? Ah, oui, le logo officiel de l’EuroBasket FIBA ​​féminin créé spécifiquement pour cet Euro et qui ressemble à… ? « L’identité visuelle se concentre sur les contours de certains des mouvements de basket-ball les plus emblématiques où les formes se rejoignent pour former le logo et ses éléments », explique la Fédération Internationale de Basketball, (FIBA).

Bon, ça, c’est juste pour que vous vous fassiez (encore) mousser lors du dîner “panier-repas“.

On a fait le tour, là ?

Alors, non, on oubliait. Si vous voulez suivre la compet’, genre avoir les infos pratiques, direction le site de la Fédé française de basketball (FFBB)

Et on vous donne aussi le calendrier des matchs ici. Et, enfin, le hashtag à utiliser sur les réseaux sociaux, ce sera #EuroBasketWomen et merci de le répéter surtout !

Voilà, plus qu’à être ÀBLOCK! derrière les basketteuses françaises. On en reparle après la compet’ ?

D'autres épisodes de "Basketball : ces stars des parquets"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »
Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

JujuFitcats

JujuFitcats : « Le sport a été ma porte de sortie de l’anorexie. »

Elle affiche des mensurations sociales impressionnantes : 3,2 millions de followers sur Tik Tok, 2,3 millions sur YouTube, autant sur Instagram ; près de 45 000 abonnés sur Twitter et sur Facebook. Au total, près de 10 millions d’ados suivent les aventures de Justine alias JujuFitcats. Tout à la fois admirée, méprisée, jugée, elle est à 25 ans, de celles que l’on appelle « les influenceuses ». Adoubée (aimée) par un autre poids lourd des réseaux sociaux, le coach Tibo InShape, cette girl next door fait la promo du sport à sa façon.
Conversation avec un « petit chat » pas si « fit » que ça et qui, désormais, le revendique haut et fort.

Lire plus »
Alice Modolo

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rugbywoman qui en a sous les crampons, une sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo), une pongiste à la raquette agile, une lutteuse qui s’est battue pour Tokyo, une pionnière à cheval ou encore une ONG qui va marcher 40 000 km, demandez le programme sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Tanya Naville

Le best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une badiste qui nous a pris dans ses filets, une championne d’aviron qui ne nous cache rien, deux pionnières des Jeux Olympiques qui ont su briller dans l’eau et sur terre, une alpiniste engagée et ébouriffante (la preuve sur notre photo !) et une tenniswoman qui nous fait craquer…Régalez-vous !

Lire plus »
JUJITSUFFRAGETTES

Les Jujitsuffragettes ou quand le self-defense devint une arme féministe

Ça ne date pas d’hier, mais c’est toujours d’actualité. Cent ans plus tôt, les femmes se sont battues pour leurs droits en retournant la violence contre ceux qui les muselaient. La ruse ? Le sport de self-défense qu’est le jujitsu. Un formidable enseignement de l’Histoire qui a bousculé les mentalités sur les aptitudes féminines. La femme est son propre bodyguard, qu’on se le dise !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner