Basketteuses françaises Dribblez, maintenant !

EuroBasket 2021
C’est l’heure. Tout le monde sur le parquet ! L'EuroBasket féminin 2021 est lancé et les basketteuses françaises sont en mode compet’. Sûres d’elles, en confiance, elles ont mangé du lion. Ça se passe entre Strasbourg et Valence, en Espagne. C’est jusqu’au 27 juin. Et la distribution est plutôt belle. On vous fait un petit recap’ ?

Par Valérie Domain

Publié le 17 juin 2021 à 9h52, mis à jour le 27 juillet 2021 à 17h50

Petit résumé de la situation : le Championnat d’Europe féminin de basket-ball 2021 ou l’EuroBasket féminin (ou encore Women’s EuroBasket si vous aimez vous la jouer) a débuté, ce jeudi, avec un match de l’équipe de Russie contre la République Tchèque.

Les Russes se sont imposées, mais de justesse (73-69). Vu que les Russes sont les principales adversaires de l’équipe de France pour la phase de groupes, ça peut être de bon augure pour nous.

Nous ? Bah, oui, l’équipe de France qui, elle, a joué son premier round contre la Croatie, hier à 20h45, dans la salle Rhénus Sport de Strasbourg. Résultat bonnard : les Françaises l’ont emporté 105 à 63 face aux Croates, même si on a eu un peu peur lors du premier quart-temps. Mais, hop!, rebond des Tricolores et tout est ok, on peut trinquer !

Les joueuse de l’équipe de France, à quelques heures de l’Euro…

Petite info si vous êtes néophyte et que vous voulez épater la galerie : les Tricolores font figure de favorites pour prendre la première place du groupe (constitué de la Croatie, de la Russie et de la République Tchèque) synonyme de place directe pour les quarts de finale.

« Le groupe semble plutôt favorable à l’équipe de France, notait l’entraineure de l’équipe de France, Valérie Garnier, après le tirage au sort, mais il y a cette inconnue de la Russie, puisque ça fait un petit moment qu’on ne les a pas jouéesLa Russie, on sait que c’est une équipe de grande taille sur tous les postes. Il y a une nouvelle génération qui a performé ces dernières années, et elles sont emmenées par les joueuses d’Ekaterinbourg et Koursk. Ça en fait un candidat sérieux. » On réserve donc le champagne au frigo.

Car si elles ne sont pas premières, nos joueuses made in France devront passer par un barrage. Elles pourraient alors rencontrer les équipes du groupe C (Belgique, 4e du dernier Mondial 2018, Turquie, Slovénie et Bosnie-Herzégovine.)

Fin mai, la coach des Bleues, Valérie Garnier, dressait un premier bilan de la préparation à l’Euro et évoquait les choix que le staff aura à faire pour sélectionner les douze joueuses pour la compétition.

Mais on y croit. Autant que l’équipe de France qui compte bien aller jusqu’au bout et vaincre ainsi la malédiction finale. Non, ce n’est pas le titre d’un film. Le dernier titre européen des Bleues remonte à 2009.

Et lorsqu’elles sont parvenues à se hisser en finale, les Françaises ont échoué sur la dernière marche, contre l’Espagne en 2013, 2017 et 2019, et contre la Serbie en 2015. « Il ne faut pas non plus être en dépression », lance la joueuse Marine Johannes.

Bah, oui, allez, on y pense plus, c’est du passé !

Alexia Chartereau, l’une de nos joueuses gonflée ÀBLOCK! : « J’ai hâte que ça commence »…  ©Julien Bacot

Surtout que, côté joueuses, on est en bonne compagnie. Y aura Alexia (Chartereau), Helena (Ciak), Iliana (Rupert), Olivia (Epoupa), Diandra (Tchatchouang), sans oublier la meilleure marqueuse de l’Histoire de l’équipe de France féminine (et en lice pour devenir notre porte-drapeau aux JO de Tokyo), Sandrine (Gruda). Mais je vais pas toutes les énumérer, vous n’avez qu’à venir !

Sandrine Gruda a dépassé la marque d’Isabelle Fijalkowski (2567 points), l’intérieure tricolore devenant ainsi la meilleure marqueuse de l’Histoire de l’équipe de France féminine.

Quoi d’autre ? Ah, oui, le logo officiel de l’EuroBasket FIBA ​​féminin créé spécifiquement pour cet Euro et qui ressemble à… ? « L’identité visuelle se concentre sur les contours de certains des mouvements de basket-ball les plus emblématiques où les formes se rejoignent pour former le logo et ses éléments », explique la Fédération Internationale de Basketball, (FIBA).

Bon, ça, c’est juste pour que vous vous fassiez (encore) mousser lors du dîner “panier-repas“.

On a fait le tour, là ?

Alors, non, on oubliait. Si vous voulez suivre la compet’, genre avoir les infos pratiques, direction le site de la Fédé française de basketball (FFBB)

Et on vous donne aussi le calendrier des matchs ici. Et, enfin, le hashtag à utiliser sur les réseaux sociaux, ce sera #EuroBasketWomen et merci de le répéter surtout !

Voilà, plus qu’à être ÀBLOCK! derrière les basketteuses françaises. On en reparle après la compet’ ?

D'autres épisodes de "Basketball : ces stars des parquets"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La genèse du basket féminin, une réalisatrice qui roule sur les préjugés (via son doc Bande de Skateuses sur notre photo), une joueuse de rugby qui les plaque, une QQT (Question qui tue) pour s’ouvrir l’appétit et un Q&A (Questionnaire sportif) avec une handballeuse qui en impose, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

On y est, la première division de handball féminin a repris. L’occasion d’admirer des joueuses qui se donnent à 200 % sur le terrain. Pauline Robert, pivot de Besançon, ne fait pas exception à la règle. Elle répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Aloïse Retornaz

Aloïse Retornaz : « J’ai beaucoup de mal à rester loin de la mer, loin de l’eau. »

Une tête bien faite dans un corps bien entraîné. Championne de France Elite, Championne d’Europe, médaillée d’or en Coupe du monde de 470, la Brestoise Aloïse Retornaz vient de remporter la médaille de bronze sur 470, avec sa coéquipière Camille Lecointre, aux JO de Tokyo. Nous l’avions rencontrée en mai dernier. Échanges passionnants avec une fille qui mord la mer à pleines dents, sans prendre la tasse.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Déborah Ferrand

Le questionnaire sportif de… Déborah Ferrand

Militaire dans l’armée de l’air, sportive de haut niveau au sein du Centre national des sports de la défense de Fontainebleau, Déborah Ferrand collectionne depuis 2007 les titres et les médailles civiles et militaires en parachutisme, elle est notamment championne du monde de précision d’atterrissage 2018. Après la période Covid, elle reprend les voiles doucement mais sûrement. Elle a répondu à notre petit questionnaire sport entre deux séances de voltiges.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
15 juillet 1917 Les premiers championnats de France d’athlétisme féminins voient le jour

15 juillet 1917, les premiers championnats de France d’athlétisme féminins voient le jour

En 1917, la France compte de nombreux sportifs, mais elle compte aussi un paquet de sportives qui n’attendent que l’occasion de se mesurer les unes aux autres et de faire parler leur talent. Le moment arrive le 15 juillet avec l’organisation des premiers championnats de France d’athlétisme féminins porte de Brancion. Et qui dit première édition, dit premiers records. Découvrons ces pionnières !

Lire plus »
Marion Joffle

Marion Joffle : « Quand je nage dans l’eau glacée, je suis comme dans une bulle. »

Elle a goûté à l’eau froide, il y a quatre ans. Depuis, Marion Joffle enchaîne les défis, établit de nouveaux records mondiaux et rafle toutes les médailles sur son passage, avec comme unique objectif de se dépasser. La nageuse surnommée « Le Pingouin », le prouvera encore, en 2022, avec la traversée de la Manche. Nous l’avions suivie lors des Mondiaux en eau glacée, juste avant la pandémie, en Slovénie. Fraîche rencontre avec une fille joyeusement « givrée ».

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner