Rechercher

15 juillet 1917Les premiers championnats de France d’athlétisme féminins voient le jour

15 juillet 1917 Les premiers championnats de France d’athlétisme féminins voient le jour
En 1917, la France compte de nombreux sportifs, mais elle compte aussi un paquet de sportives qui n’attendent que l’occasion de se mesurer les unes aux autres et de faire parler leur talent. Le moment arrive le 15 juillet avec l’organisation des premiers championnats de France d’athlétisme féminins porte de Brancion. Et qui dit première édition, dit premiers records. Découvrons ces pionnières !

Par Julie Begon

Publié le 14 juillet 2022 à 17h00

Pour la première fois en France les femmes investissent l’athlétisme en compétition nationale. Le 15 juillet 1917, se tiennent porte de Brancion, entre Vanves et le 15e arrondissement de Paris, les tous premiers championnats de France féminins.

Seulement deux clubs parisiens participent à cette édition inaugurale : l’En Avant et le Femina Sport. Ce dernier dominera outrageusement la compétition, mais plus que de ridiculiser ses adversaires, ce club a surtout énormément œuvré pour mettre en avant le sport féminin.

©Wikipedia

Créé en 1912 par les sœurs Thérèse et Jeanne Brulé ainsi que Suzanne et Jeanne Liébrard, le Femina Sport entend repousser les stéréotypes de genre qui cantonnent les femmes à la gymnastique rhythmique. Pendant la Première Guerre mondiale, et avec à sa tête Alice Milliat (qui lancera quelques années plus tard les Jeux mondiaux féminins), le club entame la révolution du sport féminin.

Et 1917 est une année charnière. Tout d’abord avec l’instauration de championnats de France d’athlétisme féminins en juillet, mais aussi avec l’organisation du premier match de football féminin le 30 septembre. La rencontre oppose deux équipes du même club… le Femina Sport, bien sûr.

Pour revenir à nos championnats d’athlétisme, là aussi le Femina domine outrageusement la compétition.

Notamment grâce à deux de ses fondatrices, Thérèse Brulé et Suzanne Liébrard qui remportent chacune quatre médailles d’or, offrant alors huit titres à leur club sur les dix épreuves proposées.

Thérèse Brulé au saut en hauteur en 1920… ©Wikipedia

Les deux championnes brillent sur des épreuves qui pour certaines n’existent plus aujourd’hui comme le saut en hauteur sans élan. Thérèse Brulé en fait son affaire et laisse le saut en longueur sans élan à sa coéquipière Suzanne Liébrard.

Ce 15 juillet 1917 aura donc été un jour déterminant pour le sport féminin français. Il marque aussi le tout début de l’ère des records de France. Les championnats de la porte de Brancion sont les premiers championnats de France féminins, toutes les médaillées d’or sont donc officiellement les toutes premières « record women ».

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Silvia Vasquez-Lavado, toujours plus haut, toujours plus forte !

Silvia Vasquez-Lavado, l’Everest pour dompter ses démons

Pour se sortir de son chemin de croix, Silvia Vasquez-Lavado a visé les plus hauts sommets. Maltraitée dans son enfance, meurtrie par la vie, cette Péruvienne qui ne croyait plus en rien est devenue alpiniste. Aujourd’hui, elle gravit des montagnes pour aider les victimes d’abus sexuels à se reconstruire.

Lire plus »
course a pied

Running : cours toujours…tu m’intéresses !

Mais qu’est-ce qui fait courir les filles ? Le plaisir, pardi ! Elles sont de plus en plus nombreuses à enfiler des baskets pour partir s’aérer le corps et l’esprit. Ce qui n’a pas échappé aux équipementiers et aux organisateurs d’événements. Sport gratis, le running est devenu un business en or.

Lire plus »
Danser pour mieux s'élever

Danser pour mieux s’élever

Le 16 janvier prochain, l’association de Kathy Mépuis, « La Possible Echappée », mettra en scène une pièce chorégraphique dans le but de sensibiliser à l’intégration sociale des personnes en situation de handicap. Cinq danseurs et danseuses professionnel.le.s dont Maxime Thomas de l’Opéra de Paris seront de la partie pour faire passer le message.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner