7 juillet 2019L’équipe de France féminine de basket échoue en finale de l’EuroBasket

7 juillet 2019, l’équipe de France féminine de basket échoue en finale de l’EuroBasket
Pour la quatrième fois en quatre éditions, les Bleues du basket atteignent la finale des championnats d’Europe. Et pour la quatrième fois, elles manquent l'or. Depuis leur dernier titre en 2009, elles ne parviennent plus à convertir l’essai. Récit d’une malédiction.

Par Julie Begon

Publié le 06 juillet 2022 à 17h00, mis à jour le 07 juillet 2022 à 17h25

Ce 7 juillet 2019, l’équipe de France féminine de basket s’incline (encore) en finale des championnats d’Europe contre l’Espagne (86-66).

Les Espagnoles, championnes en titre, rentreront chez elles avec le sentiment du devoir accompli. Les Bleues, avec l’impression qu’une malédiction s’abat sur elles à l’instant où elles posent les pieds sur le parquet d’une finale européenne.  

Depuis 2013, elles participent à chaque fois au match pour la médaille d’or… et reviennent avec une breloque en argent. Déjà, contre l’Espagne en 2013 et 2015, mais aussi contre la Serbie en 2017.  

Pourtant, 2019 semblait être la bonne année. Les Bleues, sérieuses, sortent première de leur poule, s’imposent face à la Belgique en quart et surtout se sortent du piège britannique, montrant au passage qu’elles ne sont pas venues en Serbie pour repartir bredouille. 

Menées d’entrée par la Grande-Bretagne, elles avaient su garder leur calme le temps que l’orage passe. À l’image de Sandrine Gruda, impassible, qui continue de scorer (onze points, dix rebonds) en attendant que Marine Johannès ne sonne la révolte et s’enflamme à mi-distance pour remettre son équipe à flot. Vingt points et une place en finale. Début d’un nouvel espoir. 

L’esprit de révolte qui avait permis aux Françaises de revenir dans la course alors qu’elles étaient menées de dix points en demi-finale est étouffé par les Espagnoles. 

Pour ce match décisif, les joueuses de la Roja, écrasent leurs adversaires. D’entrée, elles prennent l’ascendant et mènent déjà de onze points à la fin du premier quart-temps.

Les Bleues ne parviendront jamais à réduire l’écart. La flamme de Marine Johannès s’est éteinte, tout comme sa réussite au tir. Logiquement, l’Espagne l’emporte. Sans résistance. 

Dépassées en défense et asphyxiées par des Espagnoles particulièrement adroites à l’image de Marta Xargay et ses 66,7 % de réussite au tir. 

Même si la régularité de cette équipe de France est un motif de satisfaction -elles ont tout de même ramené une médaille lors des sept derniers Euro-, la malédiction européenne ne semble pas prête de se lever…

En 2021, les Bleues ont (encore) perdu en finale des championnats d’Europe. C’était face à la Serbie, cette fois, et c’était encore un mauvais coup du sort. 

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Nita Ambani

Nita Ambani, la First Lady du sport en Inde

Première femme indienne membre du Comité International Olympique et copropriétaire de l’équipe star de cricket « Mumbai Indians », Nita Ambani est une philanthrope qui compte dans le monde sportif. Portrait de l’une des leaders les plus influentes du sport en 2020.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Célia Serber

Le questionnaire sportif de… Célia Serber

Sur les tapis depuis ses 6 ans, Célia Serber est l’une des meilleures gymnastes françaises de sa génération. Championne de France junior 2017, médaillée d’argent au saut et de bronze au sol sur ces mêmes championnats de France élite ou encore médaillée de bronze la saison précédente au FOJE… À 18 ans, la gamine en a encore sous les chaussons ! Elle a répondu au petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Monica Pereira

Monica Pereira, le sport pour sortir de l’ombre

Une jeunesse dans les quartiers difficiles, un parcours chaotique et…le sport. Monica est une survivante. Et c’est parce qu’elle s’est bougée, dans tous les sens du terme, qu’elle est aujourd’hui, à 43 ans, en phase avec elle-même. Depuis un an, elle épouse sa reconversion de coache sportive avec jubilation. Pas peu fière. Elle nous raconte ce qui la raccroche à la (belle) vie. Témoignage précieux.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner