26 août 2018 Départ de la 49e Solitaire du Figaro

26 août 2018 Départ de la 49e Solitaire du Figaro
Du Havre à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la Solitaire du Figaro donne son coup d’envoi ce 26 août 2018 pour la 49e fois de son histoire. Une course en solitaire en quatre étapes près des côtes et au grand large. Amateurs et navigateurs reconnus tiennent la barre !

Par Manon Gimet

Publié le 25 août 2021 à 18h29, mis à jour le 25 août 2021 à 18h29

C’est The course. Créée en 1970 (elle s’appelait alors la course de l’Aurore), la Solitaire du Figaro est l’une des régates incontournables de la saison, l’une des plus prestigieuses courses à la voile en France.

Étape du Championnat de France Élite de course au large, cette course en monocoque sans assistance accueille amateurs et navigateurs de renommée.

Ce 26 août 2018, 13 heures, Le Havre est en ébullition. La régate s’apprête à donner son top départ en Normandie.

36 skippers de six nationalités différentes se tiennent prêts. 36 bateaux de dix mètres, tous des Le Figaro Bénéteau 2.

Le port du Havre, point de départ de la Solitaire du Figaro

Ils sont sur le point de s’élancer pour trois semaines de course sans toucher terre. En commençant par une première étape de trois jours et demi, la plus longue. Les skippers se rendent à Saint-Brieuc en traversant deux fois la Manche. Au total : quatre étapes entre la Normandie, la Bretagne, l’Espagne et la Vendée.

Un vent medium qui s’affole peu à peu, alors que la flotte est toujours dans la baie du Havre. Un petit atout pour ces bateaux monocoques qui glissent rapidement si les voiles sont bien réglées. Les skippers doivent trouver le meilleur angle entre les toiles et la gite.

La mer moutonne. Les bateaux sont tous proches les uns des autres pour passer les bouées avec le meilleur cap. Assurés par des bateaux moteurs autour d’eux, les skippers ont à disposition une sécurité.

Chose cruciale puisque cette course impacte le mental de chaque skipper par sa difficulté de changement d’univers de navigation : régate côtière et au large.

Le benjamin de la course s’appelle Eric Delamarre, il vient tout juste de fêter ses 20 ans. Mais, pour l’heure, quelques minutes après le départ, c’est Anthony Marchand, sous les couleurs du Groupe Royer et du Secours Populaire, qui est en tête de course pour parcourir les 570 milles nautiques, soit 1 055,64 kilomètres, en une seule fois.

Anthony Marchand qui remportera deux victoires d’étape, mais pas la course. Cette année là, la Solitaire du Figaro sera remportée par le Sablais Sébastien Simon.

Le Groupe Royer et son skipper, Anthony Marchand

C’était aussi un 26 août :

En 2017, les joueuses de l’équipe de France de rugby à XV féminin montent sur la troisième marche du podium de la Coupe du Monde organisée en Irlande. Elles sont devancées par les Anglaises et les Néo-zélandaises.

La France bat les États-Unis 31 à 23 lors de la petite finale.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 27 août

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Pierra Menta 2022 : le bonheur est dans le trail

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine !

Une triathlète pas comme les autres, un trail grandeur nature (Pierra Menta sur notre photo), une pionnière qui chérit le ballon rond, un retour sur une finale de tennis interminable et sur des JO en noir et blanc et une portière déterminée… C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour bien commencer les vacances !

Lire plus »
Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Retour vers le passé… à pied

Entre le 1er et le 3 avril, préparez-vous pour un S’Cape Run antique. Cette nouvelle formule de l’escape game va vous transporter dans l’univers de la mythologie grecque. L’occasion idéale d’allier sport, esprit d’équipe et digital. On vous dit tout.

Lire plus »
Jessi Combs

10 femmes de sport, 10 récits de pionnières

S’imposer dans toutes les sphères de sa vie grâce au sport, c’est tout le propos d’ÀBLOCK! qui s’associe, cette semaine, à l’opération menée conjointement par le ministère des Sports et le CSA, « Sport Féminin Toujours », en redonnant à quelques pionnières de l’univers sportif, à l’instar de Jessi Combs sur notre photo, la place qu’elles méritent. Grâce à elles, les femmes ont pu (peuvent), peu à peu, changer le monde et leur monde.

Lire plus »
Marie-Zélia Lafont Marie-Zélia Lafont, l’éclat(e) en eaux vives

Marie-Zélia Lafont, l’éclat(e) en eaux vives

La kayakiste française a déjà tâté les eaux tumultueuses des JO en 2016 à Rio. Marie-Zélia Lafont, dix fois Championne de France, médaillée d’Or par équipe à la Coupe du monde 2020, championne du monde par équipe en 2018 et championne d’Europe par équipe en 2019, a plus d’un tour dans sa pagaie. Son moteur ? L’éclate ! Et elle s’élance sur le slalom féminin aux Jeux Olympiques de Tokyo. Objectif : rapporter une médaille olympique !

Lire plus »
Nelia Barbosa

Nélia Barbosa : « Après mon amputation, tout ce qui m’intéressait était de savoir si je pourrais encore faire du bateau. »

Elle n’a jamais rien lâché. Atteinte d’une tumeur puis amputée du pied, Nélia Barbosa, passionnée de canoë-kayak, aurait pu abandonner sa vie de sportive. C’était mal la connaître. La voilà aujourd’hui athlète accomplie de paracanoë, tout juste médaillée d’argent à Tokyo sur 200m KL3. Nous l’avions rencontrée en mars dernier, en pleine préparation de ces Jeux Paralympiques. Elle raconte comment le sport est devenu sa thérapie.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner