Rechercher

26 août 2018 Départ de la 49e Solitaire du Figaro

26 août 2018 Départ de la 49e Solitaire du Figaro
Du Havre à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la Solitaire du Figaro donne son coup d’envoi ce 26 août 2018 pour la 49e fois de son histoire. Une course en solitaire en quatre étapes près des côtes et au grand large. Amateurs et navigateurs reconnus tiennent la barre !

Par Manon Gimet

Publié le 25 août 2022 à 15h40, mis à jour le 14 août 2023 à 11h15

C’est The course. Créée en 1970 (elle s’appelait alors la course de l’Aurore), la Solitaire du Figaro est l’une des régates incontournables de la saison, l’une des plus prestigieuses courses à la voile en France. Étape du Championnat de France Élite de course au large, cette course en monocoque sans assistance accueille amateurs et navigateurs de renommée.

Ce 26 août 2018, 13 heures, Le Havre est en ébullition. La régate s’apprête à donner son top départ en Normandie. Trente-six skippers de six nationalités différentes se tiennent prêts. Trente-six bateaux de dix mètres, tous des Le Figaro Bénéteau 2.

Le port du Havre, point de départ de la Solitaire du Figaro

Ils sont sur le point de s’élancer pour trois semaines de course sans toucher terre. En commençant par une première étape de trois jours et demi, la plus longue. Les skippers se rendent à Saint-Brieuc en traversant deux fois la Manche. Au total : quatre étapes entre la Normandie, la Bretagne, l’Espagne et la Vendée.

Un vent medium qui s’affole peu à peu, alors que la flotte est toujours dans la baie du Havre. Un petit atout pour ces bateaux monocoques qui glissent rapidement si les voiles sont bien réglées. Les skippers doivent trouver le meilleur angle entre les toiles et la gite.

La mer moutonne. Les bateaux sont tous proches les uns des autres pour passer les bouées avec le meilleur cap. Assurés par des bateaux moteurs autour d’eux, les skippers ont à disposition une sécurité. Chose cruciale puisque cette course impacte le mental de chaque skipper par sa difficulté de changement d’univers de navigation : régate côtière et au large.

Le benjamin de la course s’appelle Eric Delamarre, il vient tout juste de fêter ses 20 ans. Mais, pour l’heure, quelques minutes après le départ, c’est Anthony Marchand, sous les couleurs du Groupe Royer et du Secours Populaire, qui est en tête de course pour parcourir les 570 milles nautiques, soit 1 055,64 kilomètres, en une seule fois.

Anthony Marchand qui remportera deux victoires d’étape, mais pas la course. Cette année là, la Solitaire du Figaro sera remportée par le Sablais Sébastien Simon.

Le Groupe Royer et son skipper, Anthony Marchand

  • C’était aussi un 26 août

En 2017, les joueuses de l’équipe de France de rugby à XV féminin montent sur la troisième marche du podium de la Coupe du Monde organisée en Irlande. Elles sont devancées par les Anglaises et les Néo-zélandaises. La France bat les États-Unis 31 à 23 lors de la petite finale.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 27 août

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Kids

Pour commencer le sport, y a un âge… ou pas ?

Développer son équilibre, apprendre l’esprit d’équipe, se dépenser… Nombreux sont les enfants à pratiquer un sport en dehors de l’école. D’ailleurs, les clubs s’ouvrent de plus en plus aux tout-petits. Mais à partir de quel âge peut-on vraiment faire du sport ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Annemiek Van Vleuten, la malchance n’empêche pas l’excellence

Annemiek van Vleuten, la malchance n’empêche pas l’excellence

Depuis treize ans, elle est l’une des figures de proue du cyclisme féminin. Annemiek van Vleuten quittera les routes fin 2023, laissant derrière elle un des plus grands palmarès de l’histoire de la discipline. Mais il lui reste un deuxième Tour de France à boucler. Portrait de celle dont les échecs ont servi de carburant aux exploits.

Lire plus »
Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Elle n’a pas encore 20 ans mais déjà une détermination de fer. Angelina Favario, jeune pilote, n’a qu’une idée en tête : devenir pro et, pourquoi pas, évoluer, à l’avenir, en Formule 1. La Savoyarde, qui a fait ses gammes l’an passé en F4, sait qu’elle devra, pour cela, se battre tout au long du chemin contre adversaires et préjugés. Rencontre avec une demoiselle que rien ne peut freiner.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner