5 juillet 2015Les Américaines remportent leur troisième Coupe du monde de football

5 juillet 2015, les Américaines remportent leur troisième Coupe du monde de football
Le 5 juillet 2015, l’équipe américaine de football féminin prend sa revanche contre les Japonaises championnes du monde en titre au cours d’une finale sans suspense : 5-2. Les États-Unis ramènent la Coupe à la maison.

Par Julie Begon

Publié le 04 juillet 2022 à 17h00, mis à jour le 07 juillet 2022 à 18h01

Score rapide et sans appel : 4-0 en seize minutes puis 5-2 au coup de sifflet final. Les Américaines n’auront pas mis longtemps à imposer leur rythme à des Japonaises démunies en ce dimanche 5 juillet 2015, finale de Coupe de monde de football.

Dans le BC Place Stadium de Vancouver, au Canada, les plus de 53 000 spectateurs présents viennent d’assister à une démonstration de force des États-Unis. Pourtant, rien ne laissait présager une rencontre à sens unique. 

Évidemment, la sélection américaine, avec deux titres mondiaux (1991 et 1999) et un olympique (2012) au compteur, arrivait avec l’étiquette de favorite.

Le Japon n’était pas pour autant outsider puisque les Japonaises débarquaient au Canada avec la casquette de championnes du monde en titre.  

D’ailleurs, en cet été 2015, les deux équipes réalisent un parcours exemplaire pour se hisser jusqu’en finale. D’un côté, les États-Unis dans un groupe très relevé avec l’Australie, la Suède et le Nigeria, sort en tête. Puis, s’imposent face aux Allemandes championnes d’Europe en titre, en demi-finale.

De l’autre côté, les Japonaises, tombées dans une poule plus clémente ne baissent pas leur garde. Les « Nadeshikos », le surnom du 11 féminin nippon en référence à une fleur, n’encaisseront qu’un seul et unique but dans la compétition avant d’atteindre la finale. 

Comme un air de déjà vu, la finale de 2015 réunit les mêmes protagonistes que celle de 2011 qui avait couronnée, aux tirs-au-but, la sélection Japonaise pourtant à la course au score pendant toute la rencontre.  

La pilule avait dû être très dure à avaler, parce que quand les Américaines entrent sur le terrain ce 5 juillet 2015, c’est pour venir chercher leur revanche.

Tout de suite, Carli Lloyd, numéro 10 du 11 de l’Oncle Sam prend les choses en main. Elle ouvre le score sur coup de pied arrêté à la 3e minute.

Elle inscrit son deuxième but de la même manière à la 5e et complète son triplé par un lobe de 50 mètres à la 16e minute. Entre temps, Lauren Holiday y est allée de son but à la 14e 

Les Japonaises sont sous l’eau. La ligne de défense Américaine, dirigée par sa gardienne infranchissable Hope Solo, ne les laisse pas approcher. À la 27e minute, Yuki Ogimi parvient à convertir une frappe, mais c’est bien tout ce que pourra offrir cette sélection japonaise, son deuxième but étant inscrit par l’Américaine Julie Johnston contre son camp.

Le Japon revenu à deux buts, Tobin Heath creuse à nouveau l’écart à la 54e pour établir le score final, 5-2. Victoire des États-Unis. 

Les Américaines réussissent alors l’exploit, jamais réalisé depuis la création de la Coupe du monde féminine en 1991, de remporter trois titres mondiaux.

Un record qu’elles battront à nouveau quatre ans plus tard en ajoutant une quatrième étoile à leur maillot lors du mondial 2019. 

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er août, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Sarah Thomas

Sarah Thomas, Girl Power au Super Bowl

Plus de vingt ans déjà qu’elle joue du sifflet sur les terrains de football américain. Ce dimanche 7 février, Sarah Thomas est entrée dans l’Histoire de la discipline en devenant, à 47 ans, la première femme à arbitrer un Super Bowl. Portrait d’une fille devenue “the first“ sans jamais l’espérer.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner