Rechercher

5 juillet 2015Les Américaines remportent leur troisième Coupe du monde de football

5 juillet 2015, les Américaines remportent leur troisième Coupe du monde de football
Le 5 juillet 2015, l’équipe américaine de football féminin prend sa revanche contre les Japonaises championnes du monde en titre au cours d’une finale sans suspense : 5-2. Les États-Unis ramènent la Coupe à la maison.

Par Julie Begon

Publié le 04 juillet 2022 à 17h00, mis à jour le 07 juillet 2022 à 18h01

Score rapide et sans appel : 4-0 en seize minutes puis 5-2 au coup de sifflet final. Les Américaines n’auront pas mis longtemps à imposer leur rythme à des Japonaises démunies en ce dimanche 5 juillet 2015, finale de Coupe de monde de football.

Dans le BC Place Stadium de Vancouver, au Canada, les plus de 53 000 spectateurs présents viennent d’assister à une démonstration de force des États-Unis. Pourtant, rien ne laissait présager une rencontre à sens unique. 

Évidemment, la sélection américaine, avec deux titres mondiaux (1991 et 1999) et un olympique (2012) au compteur, arrivait avec l’étiquette de favorite.

Le Japon n’était pas pour autant outsider puisque les Japonaises débarquaient au Canada avec la casquette de championnes du monde en titre.  

D’ailleurs, en cet été 2015, les deux équipes réalisent un parcours exemplaire pour se hisser jusqu’en finale. D’un côté, les États-Unis dans un groupe très relevé avec l’Australie, la Suède et le Nigeria, sort en tête. Puis, s’imposent face aux Allemandes championnes d’Europe en titre, en demi-finale.

De l’autre côté, les Japonaises, tombées dans une poule plus clémente ne baissent pas leur garde. Les « Nadeshikos », le surnom du 11 féminin nippon en référence à une fleur, n’encaisseront qu’un seul et unique but dans la compétition avant d’atteindre la finale. 

Comme un air de déjà vu, la finale de 2015 réunit les mêmes protagonistes que celle de 2011 qui avait couronnée, aux tirs-au-but, la sélection Japonaise pourtant à la course au score pendant toute la rencontre.  

La pilule avait dû être très dure à avaler, parce que quand les Américaines entrent sur le terrain ce 5 juillet 2015, c’est pour venir chercher leur revanche.

Tout de suite, Carli Lloyd, numéro 10 du 11 de l’Oncle Sam prend les choses en main. Elle ouvre le score sur coup de pied arrêté à la 3e minute.

Elle inscrit son deuxième but de la même manière à la 5e et complète son triplé par un lobe de 50 mètres à la 16e minute. Entre temps, Lauren Holiday y est allée de son but à la 14e 

Les Japonaises sont sous l’eau. La ligne de défense Américaine, dirigée par sa gardienne infranchissable Hope Solo, ne les laisse pas approcher. À la 27e minute, Yuki Ogimi parvient à convertir une frappe, mais c’est bien tout ce que pourra offrir cette sélection japonaise, son deuxième but étant inscrit par l’Américaine Julie Johnston contre son camp.

Le Japon revenu à deux buts, Tobin Heath creuse à nouveau l’écart à la 54e pour établir le score final, 5-2. Victoire des États-Unis. 

Les Américaines réussissent alors l’exploit, jamais réalisé depuis la création de la Coupe du monde féminine en 1991, de remporter trois titres mondiaux.

Un record qu’elles battront à nouveau quatre ans plus tard en ajoutant une quatrième étoile à leur maillot lors du mondial 2019. 

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »
Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le top 7 des Podcasts sur le sport féminin

Histoire de se cultiver, de se motiver et, pourquoi pas, à quelques heures du déconfinement, de réfléchir à un nouveau monde sportif, on poursuit les recommandations culturelles en vous demandant d’ouvrir grands vos oreilles. Place à la parole des sportives avec des podcasts 100% ÀBLOCK!

Lire plus »
Le sport féminin ébranlé par la crise sanitaire ?

Le sport féminin post-Covid-19 ? Attention, fragile !

La belle avancée du sport féminin a-t-elle vu son élan brisé par la crise sanitaire ? En passe d’être la variable d’ajustement, le sport féminin n’a pas dit son dernier mot et reste mobilisé, malgré la crise, pour atteindre son but : plus de médiatisation, plus de moyens, plus de pratiquantes. Un jeu de stratégies tout en vigilance et continuité qui pourrait bel et bien dessiner un « monde sportif d’après ».

Lire plus »
running

Le CIO, l’ONU et l’OMS… healthy together !

Être en bonne santé, oui, mais tous ensemble ! C’est le message que Le Comité International Olympique, les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé viennent de délivrer en cette Journée olympique. L’idée ? S’associer pour encourager les populations à agir pour préserver leur santé en ces temps de crise sanitaire. Et pour ça, embaucher les athlètes.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner