11 août 1934 L’équipe de France de basket remporte les Jeux Mondiaux Féminins

Août 1934, aux Jeux Mondiaux féminins, l'équipe de France de basket remporte le championnat du monde basket
C’est fait. Les basketteuses françaises montent sur la première marche du podium aux Jeux Mondiaux Féminins de Londres. Après avoir battu la Pologne en demi-finale, elles se sont imposées 34 à 23 face aux États-Unis. Un exploit presque irréel !

Par Manon Gimet

Publié le 10 août 2022 à 17h30

11 août 1934, Londres, Royaume-Uni, l’équipe de France féminine de basket s’apprête à jouer la finale de la 4e édition des Jeux Mondiaux Féminins créés en 1922 par Alice Milliat.

Si aucune équipe féminine de basket-et donc encore moins le titre de championne du monde, n’est encore rendu officiel par la FIBA (Fédération internationale de basketball), une équipe de France féminine a malgré tout été constituée sous la houlette de Lucienne Velu et placée sous l’égide de la Fédération sportive féminine internationale (FSFI). Alors, c’est tout comme…

Lucienne Velu, en 1928. Elle était une sportive acharnée, pratiquante de plusieurs disciplines dont l’athlétisme.

L’équipe de basket vient de battre la Pologne en demi-finale, 36-20. Une sélection qu’elle connait bien : elle l’a déjà défaite à Strasbourg, le 13 juillet 1930, décrochant le titre de championne d’Europe, titre qui avait permis aux Françaises de concourir pour de précédents Jeux Mondiaux, à Prague.

Les basketteuses françaises entrent sur le terrain pour un nouveau match, et pas des moindres : les États-Unis sont leurs adversaires.

La capitaine Lucienne Velu et son homologue polonaise pour la traditionnelle poignée de main après le match. Une photo parue dans « Les dimanches de la femme » en septembre 1934 (source BnF Gallica)

Ballon lancé dans les airs par l’arbitre au centre du terrain, le match commence. Les Françaises ont une plus grande possession de balle que les Américaines. Elles dominent le match sur toute la ligne.

Attaque, défense, duels et paniers font le spectacle à Londres. Alors que l’Europe entre dans un conflit politique, autour et sur le terrain, plus rien n’existe.

Sous les couleurs tricolores, le 5 majeur fait une prestation mémorable. Une équipe atypique puisqu’elles sont toutes, à l’origine, pratiquantes d’athlétisme.

Emmenées par Lucienne Velu, les demoiselles Richelot, Garnier, Flouret et Santais s’emparent chacune du ballon pour des lancers qui vont droit au panier. À la mi-temps, elles mènent déjà au score.

Le basket féminin français est dans la place !

L’équipe de basket française, un peu plus tôt, face à la Pologne… ©Le Miroir des Sports, août 1934 (source BnF Gallica)

Rapides, techniques, elles épuisent leurs adversaires. La fin du match approche et elles mènent au score.

C’est fait ! L’arbitre siffle deux fois pour clore le match. La France l’emporte 34 à 23 et est championne du monde !

« Enfin, on entendit retentir les accents de La Marseillaise, s’exclame un journaliste dans un article du journal « Les dimanches de la femme », à l’occasion de la belle victoire de Lucienne Velu (…) et toutes les coéquipières se montrèrent cette fois à la hauteur. Pour ma part, il me plaît que, moins bien entraînées, moins douées pour les sports vraiment violents, les Françaises aient gagné justement les victoires qui demandaient avec des efforts corporels, des qualités plus fines, où l’esprit, le cerveau et l’intelligence avaient aussi leur part. »

Les joueuses des équipes de France et de Pologne avec, au centre, la très engagée Alice Milliat… ©Musée du basket

Il faudra attendre 1938 pour que la Fédération française de basketball accepte la création d’une équipe de France féminine officielle. Le premier match de l’équipe de France date du le 13 octobre 1938, la sélection avait alors affronté la Suisse.

 

L’équipe de France féminine de basket au White City Stadium de Londres, défilant lors de l’ouverture des Jeux Mondiaux Féminins, avec à sa tête, Lucienne Velu… ©Le Miroir des Sports, août 1934 (source BnF Gallica)

  • C’était aussi un 11 août

En 2008, la tenniswoman serbe, Jelena Janković, prend la place de numéro 1 mondiale au classement WTA (Women’s Tennis Association). Elle est alors la 18e joueuse à se hisser au rang 1. Elle est l’une des rares joueuses à avoir atteint ce rang sans avoir remporté de tournoi majeur.

En 2015, c’était aussi le lancement de la 27e édition des Championnats d’Europe de dressage et de saut d’obstacles en équitation qui a lieu à Aix la Chapelle, en Allemagne. Charlotte Dujardin y remportera le titre du dressage individuel libre.

Jelena Janković

  • Rendez-vous demain pour : Ça s’est passé un… 12 août

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Coralie Lassource

Le questionnaire sportif de… Coralie Lassource

Championne olympique, médaillée d’argent au championnat d’Europe 2021, la handballeuse Coralie Lassource est toujours ÀBLOCK! pour aller chercher de nouveaux succès. La capitaine de l’équipe brestoise (BBH) et membre de l’équipe de France répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Courtney Dauwalter

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un zoom sur une ultra-traileuse qui trace (Courtney Dauwalter sur notre photo), une arbitre qui change les règles et une plongeuse de haut-vol. Ou encore un nouvel Instant philo signé Marie Robert, une Question qui tue pour reprendre son souffle, un geste technique ballon ovale en main… C’est le meilleur d’ÀBLOCK pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »
J'veux améliorer mon cardio, je fais comment ? La question qui tue

J’veux améliorer mon cardio, je fais comment ?

« Faire monter le cardio », chez toi, ça prend 3 minutes ? Au moindre effort ton cœur s’emballe, tu suffoques ? Pas de panique ! Le cardio, c’est comme tout, ça se travaille ! Reprend ton souffle le temps qu’ÀBLOCK! te dise quel sport pratiquer pour l’améliorer.

Lire plus »
Laura Marino

Le questionnaire sportif de… Laura Marino

Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », elle nous invite à tester nos limites. L’ex-championne de plongeon, aujourd’hui spécialiste de Cliff Diving, répond à notre petit questionnaire entre deux voyages, là où elle plonge des plus hautes falaises.

Lire plus »
La Chistera rugby

La chistera ? Cékoiça ?

Les amateurs de ballon ovale le connaissent mais, pour les autres, impossible de poser une image sur ce terme. Alors que la Coupe du Monde féminine de rugby à XV se joue en Nouvelle-Zélande, séance de rattrapage pour impressionner son monde. Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

K-Méléon

K-Méléon

Très jeune, K-Méléon développe une sensibilité aigüe pour la musique tous styles confondus. Ses premières influences se teintent de funk,

Lire plus »
Maud Thierry

Maud Thierry – Iron(wo)man sinon rien

« Petit format, grande détermination » a-t-elle écrit sur sa bio Instagram. Pour Maud alias « Petit goûter », 26 ans, le sport, c’est un peu l’affrontement de David contre Goliath. Cette triathlète acharnée au petit gabarit a réalisé un exploit sportif envié : l’Ironman. Prenons le top départ avec une sportive généreuse et heureuse qui a fait du sport son mode de vie.

Lire plus »
Martine Rolland

Martine Rolland : « Je suis une alpiniste avant d’être une femme. »

Elle fut la première femme guide de haute montagne en Europe. L’alpinisme, pour elle, c’est avant tout une histoire d’amour. Celle qui la lie à son mari, Jean-Jacques, qui l’a initiée à la montagne et l’a soutenue lorsqu’elle a voulu faire de sa passion son métier. Martine Rolland est une pionnière discrète, étonnante et captivante. Elle se raconte dans un livre* et sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner