Rechercher

20 août 1922Ouverture des premiers Jeux Mondiaux Féminins

22 août 1922 Ouverture des premiers Jeux Mondiaux Féminins
C’est l’initiative de l’année. Paris ouvre son stade pour accueillir les premiers Jeux Mondiaux Féminins. Une nouvelle ère pour le sport mondial. Une compétition 100 % féminine pour mettre en lumière les femmes dans le sport.

Par Manon Gimet

Publié le 21 août 2021 à 19h48, mis à jour le 21 juillet 2023 à 9h02

Une bulle féminine enveloppe Paris. Deux ans après les Jeux Olympiques d’Anvers où seules 65 femmes avait obtenu le droit de concourir (sur 2561 hommes), les Jeux Mondiaux Féminins viennent bousculer l’ordre établi.

Une compétition qui se veut aussi prestigieuse que les Olympiades et souhaite mettre en avant la pratique sportive chez les femmes, démontrer, qu’à l’instar des hommes, elles sont des athlètes à part entière.

La Française Alice Milliat, nageuse, hockeyeuse et adepte d’aviron, est à l’origine de cette idée. Pourquoi ? Parce que les Jeux Olympiques sont le temple des sportifs et non des sportives que l’on préfère alors derrière des fourneaux plutôt qu’au stade.

Fondatrice de la Fédération Féminine Sportive de France, en 1917, Alice Milliat souhaite accompagner le mouvement de féminisation des sports.

Alice Milliat

Elle avait pourtant bien demandé à Pierre de Coubertin, en 1919, d’ouvrir le programme de certaines disciplines aux femmes. Refus catégorique.

Un essai en avril 1921 à Monte-Carlo (Monaco) suivi d’un autre, un an plus tard, a convaincu Alice Milliat d’organiser, via la Fédération Sportive Féminine Internationale, les Jeux Mondiaux Féminins, chaque année, à Paris.

Ainsi, le 20 août 1922, le Stade Pershing ouvre ses portes pour accueillir athlètes et spectateurs pour la cérémonie d’ouverture de ces Jeux 100 % féminins. Défilé, spectacles, chants et sports, tout est là pour donner à cette compétition un élan historique.

Le Stade Pershing (lors des Jeux Interalliés de 1919, construit grâce à l’aide américaine).

77 athlètes, 5 nations, ont fait le déplacement jusqu’à Paris pour inaugurer ce tout nouveau concept de compétition sportive. Les femmes sont (enfin) invitées à monter sur le podium. Quatre ans après la fin de la Première Guerre mondiale, elles peuvent s’affronter, au niveau international, dans de multiples disciplines. Un pied-de-nez audacieux au CIO (Comité International Olympique).

Alice Milliat n’aura pourtant pas pu appeler cet événement les « Jeux Olympiques Féminins ». Cette appellation suscite l’indignation de la sphère sportive dont Sigfrid Edström, puissant président de la Fédération Internationale d’Athlétisme. Le mot « olympiques » sera donc remplacé par le mot « Mondiaux ».

Mais, peu importe, le ton est donné !

Sigfrid Edström

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 23 août
Ouverture ©Source Gallica.Bnf/Bibliothèque Nationale de France

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Kids

Pour commencer le sport, y a un âge… ou pas ?

Développer son équilibre, apprendre l’esprit d’équipe, se dépenser… Nombreux sont les enfants à pratiquer un sport en dehors de l’école. D’ailleurs, les clubs s’ouvrent de plus en plus aux tout-petits. Mais à partir de quel âge peut-on vraiment faire du sport ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Tour de France Femmes 2023 Bon vent dans le dos !

Tour de France Femmes 2023, bon vent dans le dos !

Il reprend la route. Cette 2e édition du Tour de France Femmes espère être aussi suivie que son homologue masculin. L’année dernière, l’engouement a été total et la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten s’est imposée. La question est donc maintenant : qui pour lui succéder ?

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Clarisse Agbegnenou : 5 infos pour briller en kimono

Désignée porte-drapeau de la délégation française aux JO de Tokyo 2021 au côté du gymnaste Samir Ait-Saïd, elle est multiple médaillée en trois couleurs, et surtout de la plus belle… l’or. La judokate a su s’imposer sur les tatamis et devenir l’une des meilleures combattantes mondiales. Retour sur 5 infos marquantes de la carrière de Clarisse Agbegnenou.

Lire plus »
Mandy François-Élie, reine de la piste handisport

Mandy François-Élie, reine de la piste handisport

Doublement médaillée – dont un sacre en or – lors des deux précédentes éditions des Jeux Paralympiques, la championne du 100 et 200 mètres va tout donner pour décrocher l’or aux Jeux paralympiques de Tokyo. Elle vient de commencer par le bronze, en décrochant la 3e place en finale du 200m. Et nous donne maintenant rendez-vous au 100m et relais 4x100m. Prêt, feu, partez, Mandy François-Élie est dans les starting-blocks.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner