Macicilia : « Mon plaisir, c’est quand je monte sur le ring. »

Premier Crochet
Elle est la nouvelle invitée de « Premier Crochet », ce podcast qui nous entraîne dans les salles de boxe, à la rencontre d’inspirantes combattantes. Macicilia se raconte au micro sans prendre de gants. Un témoignage fort et percutant.

Par Valérie Domain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pour Macicilia, boxer est un plaisir et ça doit le rester ! Elle ne veut plus de cette pression éreintante des préparations qui laisse un goût amer. Maintenant, elle accepte les jours où elle n’a pas envie d’aller boxer et quand elle monte sur le ring, elle sait pourquoi elle est là, peu importe le jeune âge de ses adversaires, elle ne sourcille pas : c’est sur le ring que ça se jouera.

Dans la vie ou sur le ring, Macicilia se sent en phase avec elle-même et est fière d’avoir cru en ses choix. Aujourd’hui, elle se sent libre de faire le sport qu’elle veut.

« J’étais prise entre la culture française et la culture musulmane, j’étais incomprise chez moi, il y avait énormément de frustration. J’ai vécu longtemps dans une cité avec énormément de non-dits, j’enviais la vie des autres. Et c’est pas bon. J’étais devenu violente, je me bagarrais pour rien. J’ai alors essayé le kick-boxing puis j’y suis allée tout le temps, j’en avais besoin pour acquérir une stabilité : à la boxe, je déversais tout sans avoir besoin de parler donc ça m’allait très bien. Mais, aujourd’hui, j’ai cette envie de communiquer et de mettre des mots sur mes émotions. »

Premier Crochet

« J’ai aussi fait du MMA, mais c’était pas pour moi, ou alors, j’y suis allée trop vite, je n’étais pas préparée à entrer dans une cage. Enfin, j’ai commencé la boxe thaï, c’était dur au début, l’entrainement est très rigoureux. Mon coach technique qui est mon conjoint était très exigeant. Je le prenais comme un manque de confiance de sa part, ça me peinait. En fait, il avait peur pour moi. C’est sa façon d’exprimer son amour à mon égard, mais je ne le comprenais pas au début. Aujourd’hui, j’ai compris et quand je sens que je suis à bout, je lui dis stop. »

Nous, on dit : « encore ». Écoutons Macicilia nous raconter sa vie sur et hors du ring.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi écouter…

Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Trophées FemixSports

Les Trophées Femix’Sports, 4e !

5 catégories pour 15 prix. L’asso Femix’Sports vient de lancer la quatrième édition de ses Trophées récompensant sportives, arbitres, bénévoles et fédés, autant de personnalités engagées dans le sport féminin. À vous de voter !

Lire plus »
Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Betty Cuthbert

Betty Cuthbert ou la légende d’une “Golden Girl” du sprint

Elle fut la grande fierté des Australiens. Icône de l’athlétisme dès sa participation aux Jeux Olympiques de Melbourne, en 1956, l’or autour du cou était son plus bel accessoire. Sur les pistes comme dans la vie où elle eut à lutter contre une maladie incurable, Betty Cuthbert mena ses combats avec acharnement. Une pionnière au courage et à la détermination légendaires.

Lire plus »
Leonie Brodmann

Léonie : « Le parkour m’a libérée de certains diktats. »

Basket, équitation, danse moderne… Léonie a toujours eu la bougeotte. Lorsqu’elle a découvert le parkour, c’est devenu son sport de prédilection. À Lausanne, avec les traceurs (comme on nomme les pratiquants de cette discipline) de son association, Léonie Brodmann se réapproprie l’espace public à grand renfort de bonds et de roulades.

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin