Cap Optimist Ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité
Elle est sauveteuse en mer et au-delà. Stéphanie Barneix accompagnée de cinq autres waterwomen rallient actuellement Monaco et Athènes en paddleboard. Un échauffement avant le défi Cap Optimist, qui se déroulera entre le Pérou et la Polynésie Française en janvier 2023. Un défi à la seule force des bras pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

Par Alexandre Hozé

Publié le 15 juin 2022 à 10h23

Il fait beau, il fait chaud, c’est le moment pour… du paddle ! Glisser sur l’eau couché, assis ou debout, avec ou sans pagaies, tout ça grâce à une planche, ça vend du rêve. Le bon mix entre bronzage et relaxation, mais aussi un peu de sport. 

Après, il est aussi possible de pousser le bouchon plus loin. Et pour la bonne cause. Une chose est sûre, c’est que les participantes du défi Cap Optimist ne font pas du paddle pour se détendre. 

Actuellement, les six waterwomen à l’origine du projet sont au large des côtes italiennes, après leur départ de Monaco, le 5 juin dernier. Destination Athènes pour ces championnes, soit environ 1 800 kilomètres à la force des bras sur un Prone paddleboard.

Et dans l’unique but de soutenir une association monégasque participant à l’apprentissage de la natation pour les jeunes et une autre, grecque, qui soutient les enfants atteints du cancer. 

Déjà un sacré défi, non ? D’autant plus que l’objectif est de boucler cette odyssée le 18 juin. Mais bon, quand on voit ce qui se prépare pour 2023, on relativise… 

Les waterwomen veulent faire plus, menées par leur capitaine Stéphanie Barneix (notre photo d’ouverture). Multiple championne du monde de sauvetage en mer, cette spécialiste du paddle a déjà rallié le Canada et la France sur sa planche. L’Atlantique, c’est check, place à plus lourd maintenant ! 

C’est à l’océan Pacifique que la championne va s’attaquer avec ses cinq comparses. Le projet est simple à comprendre (pas à réaliser…) : départ de Lima, Pérou, en janvier 2023, destination Moorea, en Polynésie Française. 8 000 kilomètres, tout simplement… 

Et ce n’est pas que pour le plaisir ! En 2015, Stéphanie Barneix met en route Hope Team East. Cette association accompagne les personnes atteintes de cancer et leur permet de faire du sport, pour retrouver la forme ou simplement se vider la tête. Et c’est pour cette même cause, particulièrement pour les enfants malades, que le défi Cap Optimist a vu le jour. 

Ces wonder women ont pour ambition de se dépasser en se battant pour ce qui leur tient à cœur et qu’elles connaissent bien.

Atteinte de quatre cancers au cours de sa vie, Stéphanie Barneix n’a jamais arrêté de lutter. Aujourd’hui, elle veut le faire pour les autres. Et ce n’est pas un océan de plusieurs milliers de kilomètres qui va l’arrêter. 

Pour suivre le parcours des waterwomen, soutenir le projet, faire des dons et plus d’infos, rendez-vous sur le site de Cap Optimist.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Le Beach Handball : sea, sport and sun...

Le Beach Handball : sea, sport and sun…

Sous le soleil, exactement… Du 1er au 3 juillet, la ville de Lacanau accueille le tournoi international de Beach Handball. Entre exploits sportifs et spectacle à ciel ouvert, c’est la deuxième édition de ce Lacanau Beach Handball Xperience qui se tient en bord de mer. De quoi découvrir un sport méconnu et pour le moins original.

Lire plus »
Iga Swiatek, un air de déjà vu…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de rue, un événement vert et sportif, l’histoire des filles de l’aviron et les portraits des deux jeunes joueuses, finalistes de Roland-Garros (dont Iga Swiatek, deuxième fois victorieuse du tournoi), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois l’aviron… féminin

Il était une fois l’aviron… féminin

Jusqu’au 5 juin, rameuses et rameurs s’affrontent sur l’Allier. Vichy accueille les championnats de France bateaux longs pendant trois journées de compet’. Une occasion en or de revenir sur l’histoire des femmes dans l’aviron. Une histoire qui a débuté par des canotières à la réputation sulfureuse…

Lire plus »
Le sport se met au vert à Besançon

Le sport se met au vert à Besançon

Rando-Kayak, VTT, trails, l’une des régions les plus vertes de France lance sa nouvelle édition du festival Grandes Heures Nature. Du 24 au 26 juin, ça va pagayer, pédaler et courir sur les sentiers ! Prêt à faire le plein d’oxygène ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

EuroBasket 2021

Basketteuses françaises, Dribblez maintenant !

C’est l’heure. Tout le monde sur le parquet ! L’EuroBasket féminin 2021 est lancé et les basketteuses françaises sont en mode compet’. Sûres d’elles, en confiance, elles ont mangé du lion. Ça se passe entre Strasbourg et Valence, en Espagne. C’est jusqu’au 27 juin. Et la distribution est plutôt belle. On vous fait un petit recap’ ?

Lire plus »
Jeux Paralympiques d’hiver Deuxième épisode bleu sur les pistes chinoises

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Retour sur une semaine axée sur le début des Jeux Paralympiques d’hiver. Au programme : quelques rappels sur leur devise, leurs valeurs et leur histoire, des infos sur la délégation française et une rencontre avec l’une de ses para-athlètes. Mais aussi, une chaîne anglaise engagée, l’histoire du snow féminin, une étude pour aider les sportifs de haut niveau ou une question qui tue. Maxi Best-of de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Gardienne star du hockey sur gazon, la british Maddie Hinch aurait pu abandonner les terrains aussi vite qu’elle y a été célébrée. Héroïne des Jeux Olympiques de Rio en 2016 après avoir stoppé quatre penaltys sur cinq, ouvrant la voie à la médaille d’or pour son équipe nationale, elle n’a pas su résister à la pression. Mais c’était mal connaître cette wondersportive qui a fini par se relever pour mieux remporter, cet été, la médaille de bronze aux Jeux de Tokyo. La numéro un mondial de la cage est toujours dans la place !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner