Rechercher

Clara Direz La skieuse qui s'envole

Clara Direz, la skieuse qui s'envole
Elle a la glisse dans le sang. Depuis ses jeunes débuts, la skieuse savoyarde trace sur les pistes. Peu importe les blessures, Clara Direz est toujours revenue, la hargne aux skis. Pour les championnats du monde de Méribel et Courchevel, sa détermination est plus grande encore.

Par Alexandre Hozé

Publié le 08 février 2023 à 11h28, mis à jour le 28 avril 2023 à 12h17

On y est ! La fête de la glisse bat son plein à Courchevel et Méribel. Les championnats du monde de ski alpin réunissent les six cents meilleurs skieurs et skieuses de la planète. Parmi tous ces pros de la peuf, onze françaises. Toutes doivent composer avec la pression d’une telle compét’ à domicile. Un sacré poids, mais ça peut aussi donner des ailes… 

Clara Direz veut y croire. Ces mondiaux peuvent être l’occasion pour une des espoirs de l’équipe de France de prendre son envol. Rien de plus normal pour une fille qui a son brevet de pilote… 

Depuis 2010, le ski alpin français assiste à la progression de l’originaire de Haute-Savoie. Celle qui a pointé son nez un 5 avril 1995, a rapidement glissé dans les traces de sa maman, Agnès Marin-Cudraz, ancienne skieuse de haut niveau. 

Et elle a bien fait ! Les catégories jeunes ne lui résistent pas, son potentiel ne fait aucun doute. Multiple championne de France jeunes, la plus belle victoire de Clara Direz dans ces catégories s’est tout de même déroulée sur les pistes autrichiennes, lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver de 2012.

Elle y termine à la sixième place en Super-Combiné, à la quatrième en Super-G et, par équipe, c’est une médaille de bronze qui tombe dans sa besace. De bons résultats, mais attendez de voir ce qu’il en est dans son épreuve favorite ! 

©meribel3vallees

Clara Direz est technique. En toute logique, c’est sur les parcours de Slalom Géant que la Savoyarde performe le plus. Preuve à l’appui : lors des JOJ de 2012, elle supplante toutes ses adversaires et repart avec l’or. 

Avec de tels succès, l’équipe de France senior l’accueille dans ses rangs. Il n’est pas encore question de Coupe du Monde, inutile de se précipiter. La demoiselle continue d’apprendre en Coupe d’Europe. Les slaloms s’accumulent, les résultats sont en constante amélioration. Seule une blessure au genou droit la freine dix semaines dans sa progression en 2013, mais la skieuse revient plus forte que jamais. 

Elle fait ses débuts en Coupe du Monde lors de la saison 2015-2016. Par deux fois, elle termine dans les points en Slalom Géant. La saison suivante, elle remporte son premier Slalom Géant en Coupe d’Europe. La montée en puissance continue… jusqu’à une nouvelle blessure, toujours au genou droit mais autrement plus grave que la précédente. Neuf mois d’arrêt pour Clara Direz, le coup est dur. 

Sacrée épreuve, mais le caractère de la Savoyarde est bien trempé. Elle remonte sur les skis, déterminée à retrouver son meilleur niveau. Et ça paye. Elle fait partie de la délégation française pour les championnats du monde de 2019. Première expérience internationale de la sorte en senior pour miss Direz !

Pour autant, elle n’est pas impressionnée… elle va chercher une excellente huitième place au Slalom Géant. Une performance qui promet pour la suite. 

Clara Direz continue sur la lancée de son mondial, ses résultats mettent de plus en plus en évidence son indéniable talent. Et le 19 janvier 2020, elle se hisse, le temps d’une course, au sommet du ski international. Sur les pistes italiennes de Sestrières, lors d’une étape de Coupe du Monde, elle remporte l’épreuve de Slalom Géant Parallèle. Parmi ses malheureuses adversaires, une certaine Mikaela Shiffrin… La classe ! 

Clara Direz devient la deuxième française à remporter une étape de Coupe du Monde depuis Sandrine Aubert, en 2010. L’autre, c’est Tessa Worley, évidemment. Désormais, il faut compter sur la jeune savoyarde au plus haut niveau. 

Mais encore une fois, elle est stoppée dans son élan. Au début de la saison 2020-2021, une sérieuse embolie pulmonaire la contraint à être hospitalisée. Année blanche pour la Française. 

Mais, comme à son habitude, Clara Direz se relève. Elle se qualifie pour les Jeux Olympiques d’Hiver de Beijing en 2022. Sa dix-neuvième place olympique au Slalom Géant acte son retour. 

Et le 16 février 2023, jour du Slalom Géant aux championnats du monde de Courchevel et Méribel, c’est devant son public que la Française va débouler la piste « Le Roc de Fer ».

L’objectif  ? Se régaler, tout en étant ÀBLOCK!, évidemment. 

Ouverture : ©Clara Direz/Facebook

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
sport sedentarite

Les Françaises, encore trop sédentaires

Dans leur agenda hebdomadaire, moins de la moitié des Françaises n’ont pas encore pris pour habitude de noter une séance de sport par semaine. Les études sont là pour rappeler que la sédentarité est toujours un problème de santé publique en France.

Lire plus »
Myriam Nicole

Best-of 2021, la totale ÀBLOCK!

Avez-vous été ÀBLOCK! cette année ? Que s’est-il passé en 2021 dans nos colonnes ? Vous avez loupé quelque chose ? Attention, séance de rattrapage, voici donc le Best-of des Best-of de cette fin d’année. Enjoy !

Lire plus »
Margot Chevrier

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des seniors gantées, le retour des VTT, une perchiste ambitieuse (Margot Chevrier sur notre photo), une réponse à une question musclée et l’ultra-trail qui se met au parfum ÀBLOCK!, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Kids

Les filles, à l’école, prenez de la place !

Le court-métrage « La conquête de l’espace » de Françoise Davisse, sur une idée de l’ex-footeuse Nicole Abar, nous propose d’ouvrir les yeux sur une problématique qui perdure : les stéréotypes sexués à l’école. Et de trouver des solutions à ce qui freine les filles.

Lire plus »
Il était une fois l’escrime… féminine/Ysaora Thibus

Il était une fois l’escrime… féminine

C’est une arme de guerre devenue sport. Masculine, elle a été rondement empoignée par des gladiatrices avant de l’être par des championnes aux JO. ÀBLOCK ! vous raconte l’histoire d’une discipline dans laquelle les femmes, elles aussi, sont de fines lames.

Lire plus »
Clare Connor

Avec Clare Connor, le cricket féminin tient sa trajectoire

Figure féminine dirigeante rare dans le milieu du cricket, l’ancienne joueuse pro Clare Connor deviendra en 2021 la première femme présidente de l’histoire du Marylebone Cricket Club (MCC). Historique pour ce gardien des lois du cricket âgé de plus de 200 ans ! Portrait d’une cricket-girl qui n’hésite pas à lancer des balles fortes en faveur d’un milieu sportif plus inclusif.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner