Rechercher

Clara Direz La skieuse qui s'envole

Clara Direz, la skieuse qui s'envole
Elle a la glisse dans le sang. Depuis ses jeunes débuts, la skieuse savoyarde trace sur les pistes. Peu importe les blessures, Clara Direz est toujours revenue, la hargne aux skis. Pour les championnats du monde de Méribel et Courchevel, sa détermination est plus grande encore.

Par Alexandre Hozé

Publié le 08 février 2023 à 11h28, mis à jour le 28 avril 2023 à 12h17

On y est ! La fête de la glisse bat son plein à Courchevel et Méribel. Les championnats du monde de ski alpin réunissent les six cents meilleurs skieurs et skieuses de la planète. Parmi tous ces pros de la peuf, onze françaises. Toutes doivent composer avec la pression d’une telle compét’ à domicile. Un sacré poids, mais ça peut aussi donner des ailes… 

Clara Direz veut y croire. Ces mondiaux peuvent être l’occasion pour une des espoirs de l’équipe de France de prendre son envol. Rien de plus normal pour une fille qui a son brevet de pilote… 

Depuis 2010, le ski alpin français assiste à la progression de l’originaire de Haute-Savoie. Celle qui a pointé son nez un 5 avril 1995, a rapidement glissé dans les traces de sa maman, Agnès Marin-Cudraz, ancienne skieuse de haut niveau. 

Et elle a bien fait ! Les catégories jeunes ne lui résistent pas, son potentiel ne fait aucun doute. Multiple championne de France jeunes, la plus belle victoire de Clara Direz dans ces catégories s’est tout de même déroulée sur les pistes autrichiennes, lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver de 2012.

Elle y termine à la sixième place en Super-Combiné, à la quatrième en Super-G et, par équipe, c’est une médaille de bronze qui tombe dans sa besace. De bons résultats, mais attendez de voir ce qu’il en est dans son épreuve favorite ! 

©meribel3vallees

Clara Direz est technique. En toute logique, c’est sur les parcours de Slalom Géant que la Savoyarde performe le plus. Preuve à l’appui : lors des JOJ de 2012, elle supplante toutes ses adversaires et repart avec l’or. 

Avec de tels succès, l’équipe de France senior l’accueille dans ses rangs. Il n’est pas encore question de Coupe du Monde, inutile de se précipiter. La demoiselle continue d’apprendre en Coupe d’Europe. Les slaloms s’accumulent, les résultats sont en constante amélioration. Seule une blessure au genou droit la freine dix semaines dans sa progression en 2013, mais la skieuse revient plus forte que jamais. 

Elle fait ses débuts en Coupe du Monde lors de la saison 2015-2016. Par deux fois, elle termine dans les points en Slalom Géant. La saison suivante, elle remporte son premier Slalom Géant en Coupe d’Europe. La montée en puissance continue… jusqu’à une nouvelle blessure, toujours au genou droit mais autrement plus grave que la précédente. Neuf mois d’arrêt pour Clara Direz, le coup est dur. 

Sacrée épreuve, mais le caractère de la Savoyarde est bien trempé. Elle remonte sur les skis, déterminée à retrouver son meilleur niveau. Et ça paye. Elle fait partie de la délégation française pour les championnats du monde de 2019. Première expérience internationale de la sorte en senior pour miss Direz !

Pour autant, elle n’est pas impressionnée… elle va chercher une excellente huitième place au Slalom Géant. Une performance qui promet pour la suite. 

Clara Direz continue sur la lancée de son mondial, ses résultats mettent de plus en plus en évidence son indéniable talent. Et le 19 janvier 2020, elle se hisse, le temps d’une course, au sommet du ski international. Sur les pistes italiennes de Sestrières, lors d’une étape de Coupe du Monde, elle remporte l’épreuve de Slalom Géant Parallèle. Parmi ses malheureuses adversaires, une certaine Mikaela Shiffrin… La classe ! 

Clara Direz devient la deuxième française à remporter une étape de Coupe du Monde depuis Sandrine Aubert, en 2010. L’autre, c’est Tessa Worley, évidemment. Désormais, il faut compter sur la jeune savoyarde au plus haut niveau. 

Mais encore une fois, elle est stoppée dans son élan. Au début de la saison 2020-2021, une sérieuse embolie pulmonaire la contraint à être hospitalisée. Année blanche pour la Française. 

Mais, comme à son habitude, Clara Direz se relève. Elle se qualifie pour les Jeux Olympiques d’Hiver de Beijing en 2022. Sa dix-neuvième place olympique au Slalom Géant acte son retour. 

Et le 16 février 2023, jour du Slalom Géant aux championnats du monde de Courchevel et Méribel, c’est devant son public que la Française va débouler la piste « Le Roc de Fer ».

L’objectif  ? Se régaler, tout en étant ÀBLOCK!, évidemment. 

Ouverture : ©Clara Direz/Facebook

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Agnès Fanjaud

Agnès Fanjaud : « De l’Or en 2024 pour…les dirigeant.e.s ? »

13 septembre 2017, Lima, Pérou. Sur l’écran géant du CREPS de Dijon est diffusée, en direct, la cérémonie qui va révéler le grand organisateur des Jeux 2024. S’affichent les officiels dans l’attente de la décision de la ville hôte. Joies et réjouissances à l’annonce de Paris ! Et que voit-on sur l’écran pour la photo de famille des fédérations… ?

Lire plus »
Maria Sakkari

Roland-Garros 2022 : qui gagnera sur terre battue ?

La 121e édition du tournoi de Roland-Garros est officiellement ouverte ! La grande favorite Iga Swiatek confirmera-t-elle les attentes ? Ou bien ses nombreuses concurrentes, dont Maria Sakkari sur notre photo, renverseront-elles la hiérarchie ? Série à sensation du côté de la Ville Lumière.

Lire plus »
Betty Robinson, la course à un train d’enfer

Betty Robinson, la course à un train d’enfer

Elle est partie de rien et revenue de tout. Cinq mois après ses débuts en athlétisme, Élisabeth « Betty » Robinson est devenue la première championne olympique du 100 mètres de l’Histoire. Sacrée à Amsterdam en 1928, elle brillera également à Berlin, sept ans après qu’un accident d’avion ait manqué de peu lui ôter la vie.

Lire plus »
Fanny Blankers-Koen

JO 1948 : Fanny Blankers-Koen, « mère indigne » devenue star de la piste

On la surnommait « La ménagère volante ». Spécialiste du sprint, elle est la seule à avoir décroché quatre médailles d’or en une seule édition. Un palmarès d’autant plus bluffant à une époque où les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les compétitions, encore moins les mères de famille. Récit d’une femme au foyer devenue femme médaillée.

Lire plus »
Ana Carrasco

Le Best-of ÀBLOCK ! de la semaine

Des histoires de pionnières qui changent le monde (telle Ana Carrasco sur notre photo), une course du cœur qui nous prend aux tripes, une roller-girl pour qui ça roule, une joueuse de rugby qui n’a rien d’une brute ou encore une légende du basket activiste, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! et c’est juste pour vous !

Lire plus »
FISE

Le FISE s’offre un campus

Le Festival international des sports extrêmes (FISE) s’apprête à varier les plaisirs. L’organisateur d’événements sportifs va s’associer à Keyce Business School pour proposer un nouveau campus dédié aux métiers du sport et plus particulièrement aux sports émergents. La FISE Academy by Keyce ouvrira ses portes à la rentrée.

Lire plus »
18 juillet 2021 Alice Modolo s'offre un record du monde d’apnée féminin

18 juillet 2021, Alice Modolo s’offre un record du monde d’apnée féminin

Dans l’eau claire et chaude des Bahamas, le 18 juillet 2021, la Française Alice Modolo a porté le record du monde d’apnée en poids constant bi-palmes à 95 mètres de profondeur. Un exploit réalisé dans le cadre de la célèbre compétition Vertical Blue, qui réunit les meilleures apnéistes mondiaux. Un record qui en appelle d’autres quand on connaît le mental de la championne.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner