Rechercher

Championnats du monde de ski alpin 2023 La ruée vers l'or… en skis !

Tessa Worley
On y est ! Les Championnats du monde de ski alpin, c'est maintenant ! Sur les pistes françaises de Courchevel et Méribel, la délégation française va tout donner. Jusqu'au 19 février, on a quelques reines de la glisse prêtes à nous régaler.

Par Alexandre Hozé

Publié le 05 février 2023 à 18h24, mis à jour le 28 avril 2023 à 15h18

Ça se réchauffe, non ? Qui aurait pu prédire qu’il y aurait si peu de neige en cette saison hivernale ? On se le demande ! Mais avant de ranger vos Moon Boots, attendez un peu… Il existe encore au moins une bonne raison de grimper vers les sommets alpins avant de passer à autre chose. Sans compter que le seul effort demandé sera de donner de la voix pour nos Bleus ! 

Ce lundi 6 février, les quarante-septièmes Championnats du monde de ski alpin débutent. Jusqu’au 19 février, 600 athlètes de 75 nationalités différentes se disputeront les treize médailles d’or à disposition. Il n’y en aura pas pour tout le monde, mais on espère que nos skieurs et skieuses nationaux seront parmi les heureux récompensés. À domicile, la fête n’en serait que plus belle… 

Eh oui, pour la quatrième fois, la France accueille ce mondial de la glisse. Les deux stations alpines de Courchevel et Méribel sont préparées pour l’occasion, le programme s’annonce chargé ! 

Cent-cinquante mille spectateurs sont attendus tout au long des douze jours de compét’. Et avec au moins une finale par jour et plusieurs concerts quotidiens, l’ennui va devoir passer son chemin. Comme d’hab’ pour ces championnats du monde, six disciplines vont rythmer ce rendez-vous international (500 millions de téléspectateurs attendus) : la Descente, le Super-G, le Slalom Géant, le Slalom, le Combiné et le Parallèle. 

Le gratin du ski alpin est évidemment présent et notre délégation bleue débarque avec des rêves de podiums. Vingt-deux athlètes dont onze femmes sont sélectionnés. La parité parfaite.

Et il y a déjà de quoi cultiver de beaux espoirs ! Ces onze skieuses de l’équipe de France sont des jeunes qui vont connaître leurs premiers Championnats du monde comme Marie Lamure, Anouck Errard ou Chiara Pogneaux, et des plus expérimentées avec, comme tête d’affiche, l’incontournable Tessa Worley. 

Parlez de ski et son nom sort illico du bonnet ! Spécialiste du Slalom Géant, Tessa Worley a remporté son deuxième petit globe de cristal de la discipline l’hiver dernier. La Française connaît bien les grands rendez-vous, six breloques dont quatre d’or sont déjà tombées dans sa besace en sept championnats du monde.

Notre championne aura de la concurrence, notamment avec la présence de l’Italienne Marta Bassino, particulièrement en forme cette saison. Mais Tessa Worley est définitivement une des plus grandes chances de faire retentir la Marseillaise dans les Alpes. 

Tessa Worley

Toutefois, attention à ne pas oublier Romane Miradoli ! La Française est de plus en en plus régulière dans le haut du panier lors des étapes de Coupe du Monde. Confirmer cette montée en puissance devant son public avec un résultat clinquant, ce serait pas mal ! 

Laura Gauché, Nastasia Noens, Clara Direz et toutes les autres skieuses tricolores seront également ÀBLOCK! S’il y a bien un moment pour surprendre son monde, c’est maintenant ! 

©Equipe de France de Ski Alpin

Mais ça ne sera pas chose aisée, le niveau promet d’être particulièrement relevé. Mikaela Shiffrin continue d’écrire l’histoire à coups de skis et ces Championnats du monde sont l’occasion parfaite pour confirmer qu’elle est définitivement the boss. Peu importe la discipline, elle fait partie des meilleures. Mais ce n’est pas pour autant que ce sera simple pour miss Shiffrin. En Slalom, discipline de prédilection de l’Américaine, la Slovaque Petra Vlhova rêve de l’exploit… 

Vous l’aurez compris, la piste de Méribel « Le Roc de Fer », réservée pour les épreuves féminines, promet un spectacle d’une rare qualité pour ce mondial. Et quelques kilomètres plus loin, sur la mythique « L’Eclipse » de Courchevel, les messieurs vont également s’en donner à cœur joie ! On croise les doigts pour nos Alexis Pinturault (originaire de la station), Clément Noël, Johan Clarey ou encore Mathieu Faivre. 

Comment faire de ces championnats du monde à domicile une réussite ? C’est simple, on veut des médailles ! 

©Courchevel-Méribel 2023

Ouverture : Tessa Worley/Facebook

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Y a-t-il une vie après le sport ?

Elles ont été des championnes, elles ont gagné, ont tout donné. Puis vint le temps de raccrocher. Comment alors se reconstruire, envisager une autre sorte de victoire : le retour à une vie ordinaire ?

Lire plus »
Il était une fois le ski… féminin

Il était une fois le ski… féminin

À l’heure où les meilleures skieuses de la planète jouent des bâtons pour remporter une médaille aux JO de Pékin, faisons un petit saut dans le passé, histoire de saluer les premières dames à pouvoir fouler les pistes enneigées et les podiums olympiques.

Lire plus »
Cheerleading

Alexandrine : « Je suis une cheerleader, pas une pompom girl, et c’est du sport ! »

Elle a trouvé son sport, son club, et quand elle en parle, elle donnerait envie aux plus récalcitrantes d’enfiler la tenue pour aller goûter au « cheer spirit ». Alexandrine pratique le cheerleading à travers ses casquettes d’athlète et de coach, en parallèle de ses études. Mais ne vous y trompez pas, elle est une cheerleader et pas une pompom girl ! Pour elle, la nuance est d’importance. Témoignage d’une jeune femme à la passion communicative.

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Sophia Flörsch, la pilote qui vit pied au plancher

Sophia Flörsch, la pilote qui vit pied au plancher

Les sports motorisés et les femmes, ça a toujours été compliqué. Mais aujourd’hui, certaines se frottent à l’asphalte et n’hésitent plus à rouler sur les préjugés. En pôle position, l’Allemande Sophia Flörsch, une prodige du volant pour qui la ligne d’arrivée n’est rien moins que la Formule 1.

Lire plus »
JO Beijing 2022 Tempête bleue annoncée sur les hauteurs de Chine

JO Beijing 2022 : Tempête bleue annoncée sur les hauteurs de Chine

L’équipe de France arrive en force ! Du 4 au 20 février, la 24e édition des JO d’hiver aura lieu à Pékin, autrement dit Beijing, en Chine. Et elle a bien l’intention de marquer les esprits durant cette quinzaine olympique. Au programme, de nouvelles épreuves et toujours plus de spectacle, ça fait un paquet de bonnes raisons de marquer d’une croix les dates de ces Jeux Olympiques. Petit tour d’horizon de ce qui nous attend.

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »
Elisa De Santis : « Quand je joue au flag football, je deviens un chat sur le terrain. »

Elisa De Santis : « Quand je joue au flag football, je deviens un chat sur le terrain. »

Pionnière du flag féminin en France, ambassadrice à l’international, Elisa De Santis, 34 ans, est bien dans ses crampons. Alors que ce sport méconnu, petit frère du foot américain, court vers la discipline olympique, celle qui est l’une des meilleures joueuses du monde ondoie avec une agilité sans pareille sur les terrains, une décontraction de façade mais une concentration de pro.

Lire plus »
Le Q&A d'Octavie Escure

Le Q&A d’Octavie Escure

Son livre « Prendre son envol avec Octavie Escure » dans la collection ÀBLOCK! vient de sortir. L’occasion idéale pour soumettre la danseuse à la question. C’est notre petit questionnaire sport & perso en vidéo, s’il vous plaît !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner