Euro de Water-Polo féminin 2022 Bataille navale pour le trône européen !

Euro de Water-Polo féminin 2022, bataille navale pour le trône européen !
Depuis le 27 août, les eaux croates accueillent le championnat d'Europe de Water-Polo féminin. Et les Bleues débarquent ÀBLOCK! L'occasion pour un groupe en pleine progression d'instaurer une bonne dynamique à deux ans des Jeux Olympiques parisiens.

Par Alexandre Hozé

Publié le 30 août 2022 à 10h52, mis à jour le 30 août 2022 à 14h15

Un mois d’août on ne peut plus aquatique arrive à son terme. Toutes sortes de disciplines comme la natation, le plongeon, le surf, le kayak et le canoë (dans l’ordre que vous préférez) ont animé ces dernières semaines. Et pour conclure cette période estivale bien arrosée, place à l’équipe de France de water-polo. 

Après un mondial hongrois réussi fin juin, c’est en comité européen que les quinze sélectionnées vont continuer leur préparation olympique. Pour briller aux Jeux Olympiques à domicile, ça commence maintenant ! 

Et les filles du sélectionneur Emilien Bugeaud assurent ! Pour la première fois depuis des décennies, l’équipe de France féminine de water-polo est de retour dans le top 10 mondial.

Après s’être extirpées des poules, les Bleues sont certes tombées sur plus fortes qu’elles, mais le principal n’est pas là. L’important, c’est que désormais, ces handballeuses aquatiques tricolores font partie des meilleures. Et maintenant, place à la confirmation. 

©FFN

De retour dans l’est européen, les Françaises arrivent ambitieuses pour ce championnat d’Europe croate. Forte d’une préparation sérieuse du côté de Laval, l’objectif est annoncé : le top 6. 

Une sixième place (ou plus si affinités) confirmerait la progression de l’équipe et permettrait aux Bleues d’être qualifiées d’office pour le mondial 2023. Ça vaut le coup ! En revanche, ce ne sera pas une mince affaire… 

Si ce sont les Etats-Unis qui ont remporté la dernière compétition internationale, le water-polo européen, c’est définitivement du lourd ! En comptant les Françaises, le top 10 mondial subit la majorité du vieux continent. 

©FFN

Entre les vice-championnes olympiques espagnoles, les Italiennes, les Hongroises (deuxièmes au dernier mondial), les Grecques et les Néerlandaises, la bataille va être rude pour le trône de l’Europe. Depuis le 27 août et jusqu’au 9 septembre, la piscine de Split va devoir faire face à un raz-de-marée de championnes. 

À partir du 5 septembre, les matchs de classement et à élimination directe s’ajouteront à l’équation. Et si les quarts de finale semblent être le minimum pour la capitaine tricolore Louise Guillet et ses coéquipières, attention aux mauvaises surprises ! 

Le premier match de la compétition française s’est avéré être un sacré casse-tête. Face aux Israéliennes, les Bleues se font coiffer sur le fil et commencent mal leur Euro. Et face à la Serbie dimanche 28 août, nous ne sommes pas passés loin du bis repetita. 

©FFN

Mais le caractère français a fait la différence. Au terme d’une rencontre au scénario hitchcockien, la victoire bascule du côté tricolore pour un petit but. Et maintenant ça y est, du moins on l’espère, les Françaises sont lancées. 

Il faudra continuer sur cet élan, car la suite s’annonce tout aussi intensive. Ce mardi 30 août, place aux Espagnoles. Les Italiennes seront également sur le chemin de l’équipe de France. Mais, pour réussir de grandes performances, il faut de grands adversaires. Nous sommes d’accords.

Pour ce point-ci, nous sommes servis. Place aux exploits, désormais… 

©FFN

Ouverture ©FFN

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Sam Davies

Samantha Davies : « Pour moi, en voile, le plaisir l’emporte toujours sur la souffrance. »

Elle est Anglaise de naissance, Bretonne d’adoption. À 46 ans, Samantha Davies a déjà roulé sa bosse sur tous les océans de la planète. Contrainte à l’abandon lors du dernier Vendée Globe après que son bateau, Initiatives-Cœur, ait heurté un ofni, la jeune louve de mer n’a qu’une idée en tête : repartir à l’assaut de ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Rencontre avec une fille qui sait garder le cap en toutes circonstances.

Lire plus »
Kim Robitaille

Kim Robitaille : « Mon cœur de sportive bat pour le volley. »

Passeuse-philosophe de l’équipe canadienne féminine de volley-ball et des différents clubs européens dans lesquels elle officie depuis cinq ans, la québecoise Kim Robitaille joue au volley comme au jeu d’échecs. Tactique, réfléchie, adaptable, la sportive cosmopolite lance aussi la balle dans le champ des inégalités du sport féminin. Rencontre avec une nana qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle vaut.

Lire plus »
Le Top 10 de la Culture Handisport

Le Top 10 de la Culture Handisport

Les Jeux Paralympiques de Pékin battent leur plein. Il est plus que temps de se pencher sur la biblio-vidéo-audio-thèque idéale pour tout, tout, tout savoir sur le handisport, ses héros et héroïnes qui dépassent des limites souvent inimaginables. Go !

Lire plus »
Chloé Anderson

Chloé Anderson, l’athlète transgenre qui bouscule les codes

Joueuse de volley transgenre, elle lutte contre un monde sportif trop peu inclusif. Chloé Anderson, née garçon, est l’une des premières à avoir intégré une équipe féminine universitaire de haut-niveau. Aujourd’hui, l’Américaine veut aider la communauté LGBT+ à investir les terrains. Tous les terrains. Être fier de qui l’on est, malgré les préjugés, voilà ce que défend miss Anderson. Portrait d’une fille pas comme les autres.

Lire plus »
Quinze Championnats de France, neuf Coupes de France, huit Ligue des Champions… Bienvenue dans le palmarès de Wendie Renard ! La nouvelle capitaine de l’équipe de France compte plus de cent-trente matchs en sélection. La footballeuse a déjà fait ses preuves, mais une bonne défenseure ne baisse jamais sa garde.

Wendie Renard, la capitaine qui ne perd pas le cap

Quinze Championnats de France, neuf Coupes de France, huit Ligue des Champions… Bienvenue dans le palmarès de Wendie Renard ! La nouvelle capitaine de l’équipe de France compte plus de cent-trente matchs en sélection. La footballeuse a déjà fait ses preuves, mais une bonne défenseure ne baisse jamais sa garde.

Lire plus »
Tour de France Femmes 2022 : l'histoire à coups de pédales

Tour de France Femmes 2022 : l’histoire à coups de pédales

À partir de ce dimanche et jusqu’au 31 juillet, la première édition du Tour de France Femmes se déroule dans le Grand-Est. Etapes longues, rapides ou en montagne, les cent-quarante-quatre participantes (dont Elizabeth Deignan sur notre photo) auront fort à faire pour venir à bout des 1029 kilomètres programmés. Présentation.

Lire plus »
Luc Arrondel « En France, le salaire moyen d’une joueuse de foot est à peu près celui d’un footballeur des années 70. »

Luc Arrondel : « En France, le salaire moyen d’une joueuse de foot est à peu près celui d’un footballeur des années 70. »

Économiste du sport, directeur de recherche au CNRS, Luc Arrondel s’est penché sur l’aspect business du football et plus particulièrement du foot féminin. Son livre « Comme des garçons ? » propose de mieux comprendre son essor et ses opportunités dans notre pays où la discipline conjuguée au féminin en est encore à ses balbutiements.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »
Lydia Bradey

Lydia Bradey, l’insatiable alpiniste en quête de liberté

Elle est la première femme à avoir atteint, en 1988, le sommet de l’Everest sans oxygène. Mais son record a longtemps été mis en doute par ses compagnons d’expédition. Une suspicion qui poursuivra la Néo-Zélandaise Lydia Bradey pendant des années avant qu’elle ne soit enfin réhabilitée. Histoire d’une alpiniste et guide de haute-montagne qui n’a jamais lâché le piolet.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner