Perrine Laffont5 infos pour briller sur les bosses enneigées

Perrine Laffont, 5 infos pour briller sur les cimes
Juste avant l'ouverture officielle des JO de Beijing, Perrine Laffont était déjà sur ses skis, se qualifiant pour la finale olympique des bosses. Et même si elle est, hélas, restée au pied du podium, elle n'a pas dit son dernier mot. Zoom sur la carrière d'une skieuse qui a roulé sa bosse.

Par Alexandre Hozé

Publié le 04 février 2022 à 16h55, mis à jour le 13 février 2022 à 20h57

1. Rentrer dans le circuit pro par la grande porte

Comment devient-on la boss des bosses ? Aujourd’hui, il faut poser la question à Perrine Laffont, l’une si ce n’est LA meilleure skieuse de la discipline. À seulement 23 ans, la Française domine le circuit sans partage. Parcours incroyable, mais bon, quand on se penche sur les prémices de sa carrière, on comprend vite que l’ordinaire n’était pas au programme de la championne. 

Née un 28 octobre 1998 à Lavelanet, dans l’Ariège, Perrine Laffont monte sur des skis dès son plus jeune âge, initiée par ses parents. Madame et Monsieur Laffont, bien joué ! 

Elle apprend à skier dans les Alpes, dans la station des Monts d’Olmes à côté de chez elle, ou encore à Annecy, lieu de ses études. Une chose est sûre, la gamine est très douée. Son aisance sur les bosses est à la limite de l’insolence. 

Perrine Laffont se qualifie vite fait bien fait pour les Jeux Olympiques de Sotchi, en 2014. À 15 ans. Pas mal pour une ado, non ? Elle y brille lors des qualifications et accède à la finale. Elle termine quatorzième et prend date pour les prochaines compétitions.

Perrine Laffont est en devenir.

2. Monter en puissance progressivement

Progressivement, façon de parler. Après ses JO de 2014, Perrine Lafont continue sa route vers les sommets. Pour beaucoup, il va lui falloir du temps, elle n’a pas 18 ans, il faut qu’elle engrange de l’expérience, ça va prendre pas mal de saisons… 

Trois, en fait. Trois saisons pour devenir une reine des neiges. 

Si Perrine Laffont fait partie du circuit pro, elle continue à faire des compétitions en junior. Grand bien lui fasse, elle va découvrir le goût de la victoire. 

En 2015, elle remporte les bosses et les bosses parallèles. Que ce soit contre une adversaire ou le chrono, elle gagne. Elle remet ça l’année suivante, avec une médaille d’or à l’épreuve des bosses. 

2016 est l’année de sa dernière participation à une compétition junior. À partir de maintenant, Perrine Laffont se concentre sur un nouvel objectif : après avoir été la meilleure jeune, elle veut devenir LA meilleure tout court. 

Lors de la saison 2015-2016, elle finit à la troisième place de la Coupe du monde de bosses. Perrine Laffont est désormais l’une des meilleures skieuses acrobatiques de la planète. Et elle ne s’arrête pas là. 

3. Dominer sans partage sur sa discipline

La saison 2016-2017 marque le début du règne de Perrine Laffont sur les bosses. Pourtant, elle ne finit “que” deuxième au général de la Coupe du monde. Mais lors des championnats du monde de 2017 à la Sierra Nevada en Espagne, elle retrouve le goût de l’or. 

L’épreuve des bosses parallèles ne lui résiste pas, elle est plus rapide que toutes ses concurrentes. Cet or international récompense tous les efforts fournis lors des années précédentes. La bête de travail qu’est Perrine Laffont s’assied sur le toit du monde. 

Elle repart de ces mondiaux avec,  également, la deuxième place aux bosses. Une saison incroyable. Mais attendez la suivante… 

En 2017-2018, Perrine Laffont remporte la Coupe du monde de bosses. Après les médailles mondiales, c’est un globe de cristal qui rejoint son armoire à trophées. Elle arrive donc aux Jeux Olympiques de Pyeongchang avec le plein de confiance. Et ça se voit. 

Son duel avec la Canadienne Justine Dufour-Lapointe est digne d’un film de Quentin Tarantino. Seulement neuf centièmes de points séparent les deux skieuses. Mais c’est bien la Française qui s’impose, devenant championne olympique à 19 ans. 

Perrine Laffont continue sur sa lancée la saison suivante. Une nouvelle victoire lors de la Coupe du monde des bosses. Mais cette première place va aussi lui permettre de remporter le général de la saison de ski acrobatique. Nouvelle ligne dans son palmarès et pas des moindres. 

C’est déjà pas mal pour une saison, non ? Les championnats du monde sont inscrits sur le calendrier… donc Perrine Laffont continue ! 

Elle conserve son titre mondial lors des bosses parallèles et obtient une médaille de bronze lors de l’épreuve des bosses. 

Si le titre mondial de cette épreuve lui échappe encore, ce n’est que partie remise, Perrine Laffont semblant invincible. 

Mais toute cette pression accumulée, c’est beaucoup pour une jeunette de 20 printemps. Beaucoup trop… 

4. Surmonter un burn-out

Perrine Laffont craque. Elle n’en peut plus du ski, n’en peut plus de la compétition, n’en peut plus de la pression qui va avec. 

Soutenue par son entourage, elle profite alors de l’inter-saison pour se concentrer sur elle, sur sa santé. Elle sort de la compet’ où tous ses gestes sont scrutés pour retrouver le plaisir d’être sur des skis. Tout simplement.

Début 2019-2020, Perrine Laffont est de retour tout sourire. 

Mais pas sans séquelles. Marquée par ce burn-out vertigineux, la Française témoigne, parle d’un sujet encore trop tabou dans le monde du sport de haut niveau. 

Elle réalise un court-métrage, en octobre 2021, sur cette période de sa vie, Road to Beijing, avec des images magnifiques et surtout un témoignage bouleversant, mais optimiste. 

Perrine Laffont s’est reconstruite et a de nouveau faim de victoires. 

Road to Beijing, le court-métrage réalisé par Perrine Laffont.

5. Rester la meilleure

Prudente, Perrine Laffont annonce que la saison 2019-2020 va lui permettre de se replonger dans le grand bain. Elle n’a pas d’attentes particulières. 

Pourtant, elle cartonne. Elle remporte la Coupe du monde de bosses et le classement général de ski acrobatique. De nouveau heureuse sur les skis, rien ne semble pouvoir l’arrêter. 

La saison suivante confirme son come-back au top. Quatrième victoire consécutive de la Coupe du monde de bosses. Le classement général lui échappe, mais peu importe, le vrai rendez-vous de cette saison, ce sont les championnats du monde. 

Son objectif est clair : remporter pour la première fois l’épreuve des bosses lors de cette compétition. Déterminée et concentrée, Perrine Laffont ne laisse pas passer une nouvelle fois cette occasion et ajoute la seule ligne qui lui manquait à son palmarès. 

À seulement 23 ans, elle a tout gagné. Sa place dans l’histoire du ski est assurée. 

Actuellement en lice pour une cinquième Coupe du monde de bosses, Perrine Laffont avoue avoir quand même un autre objectif en tête : une deuxième médaille d’or olympique. Qualifiée pour la finale, la victoire est à sa portée ce dimanche 6 février. 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Benoit Beaufils : « Quand j’ai commencé la natation artistique, on s’est bien foutu de ma gueule. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une militante ÀBLOCK! depuis toujours, une Parisienne en short à paillettes, un défi qui fait des vagues, un nageur artistique qui se jette à l’eau (Benoit Beaufils sur notre photo) et un portrait en 5 infos sur une skieuse de tous les records, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un nageur artistique et une pilote moto confrontés tous les deux au sexisme, une boxeuse ambitieuse ou encore 5 infos clés sur l’une des meilleures judokates mondiales, Clarisse Agbegnenou (sur notre photo), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clara Direz

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Cinq infos sur la nouvelle queen de la glisse, un Top des événements de l’année (avec la skieuse Clara Direz sur notre photo) une musher en pleine odyssée ou encore une puncheuse aux grands objectifs, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bonne lecture !

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Elle est une ballerine hors du commun. Élevée dans le tulle et l’organza, entre entrechats et gracieuses révérences, elle quittera l’univers feutré du classique pour devenir la danseuse du rockeur anglais Peter Doherty pendant dix ans. Avant de créer la méthode Fit’Ballet qui démocratise la danse classique. Elle vient de publier son livre qui mêle histoire de vie et routine sportive dans la toute nouvelle collection ÀBLOCK!

Lire plus »
Vanessa Guerreiro

Vanessa : « Au début, le yoga, j’ai détesté ! »

Elle a travaillé dans le marketing et dans la restauration, mais c’était dans une autre vie. Vanessa Guerreiro a trouvé douceur et sérénité dans la pratique du yoga, une discipline qui l’a aidée à traverser des périodes difficiles. Elle a tout lâché pour l’enseigner. Récit d’un voyage intérieur.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Fifty Fifty Sail

Fifty Fifty Sail, une régate solidaire pour aider les femmes à larguer les amarres

Mettre les voiles pour prouver que la femme a toute sa place dans le sport. C’est tout l’enjeu de cette chouette initiative qui a surgi dans la longue vue d’ÀBLOCK!. Cette régate 100% mixte fait la course contre les clichés et s’engage contre les violences faites aux femmes. Car le sport est un formidable outil de reconstruction pour se réapproprier son cœur et son corps. Embarquement immédiat au sein d’un enthousiaste et généreux équipage…

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner