Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?
La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Par Clotilde Boudet

Publié le 06 mai 2022 à 17h17, mis à jour le 13 mai 2022 à 20h55

Avant toutes choses, il faut qu’on mette les choses au clair : le sport a de multiples effets sur le corps. Par exemple, une étude publiée dans le journal médical The Lancet, en 2011, démontrait qu’avec seulement 15 min de sport par jour, 6 jours sur 7, on peut gagner jusqu’à trois ans d’espérance de vie. Pas mal, non ?  

Sauf que cet effet-là, à priori, il ne se voit pas. Et quand, en plus, on constate que notre cellulite s’accroche à nos cuisses et que nos abdos font les timides et ce, malgré tous nos happy hours passés à la salle… Il y a de quoi être frustré·e.  

Comme disait l’autre : Rome ne s’est pas construite en un jour. C’est pareil pour les muscles et, plus globalement, pour la forme physique. « Six semaines minimum à condition d’être régulier », affirme au Figaro le médecin du sport Jean-Christophe Miniot. Et on parle là d’une régularité qui implique trois entraînements complets (cardio + muscu) par semaine. Ah oui, on fait moins les fier.e.s !

©Shutterstock

En revanche, ne rêvons pas, les effets qu’on ressent au bout de six semaines risquent eux aussi de passer inaperçus… aux yeux des autres. À la limite, on te dira : « Dis donc, t’as l’air en forme ! ».  

Mais, le regard des autres, pffff. Car, tu ne le sais pas encore, mais tu es en train d’habituer ton corps à l’effort et ce premier mois durant lequel tu as la sensation qu’il ne se passe rien, en fait, il est essentiel ! Tu construis les bases de ta pratique et donc des changements dont tu rêves. C’est pas motivant, ça ?

Donc au départ, non, tu ne verras pas de différence… Mais tu te sentiras en forme et ça, ça n’a pas de prix. Les abdos apparents et les bourrelets en moins, ça ok, ça te coûtera plusieurs mois d’efforts. Allez, reviens, on n’a pas fini ! 

©Shutterstock

Les avis varient, mais disons qu’à partir de trois mois de pratique, en étant persévérant.e, tu commenceras à entrevoir les effets des entraînements sur ton body. Et si, en plus, t’associes ton sport à une alimentation adaptée à tes besoins, c’est tout benef’. Parce que, oui, quels que soient tes objectifs, ton alimentation compte autant que ton sport !  

Attention, en revanche (on insiste), à ne jamais se comparer aux autres. Si en trois mois tu as gagné/perdu moins que ton/ta partenaire d’efforts, pas de panique !  

Chaque métabolisme va à son rythme. Lâche ta balance des yeux : 1 kg de muscle prend moins de place que 1 kg de graisse, tu seras donc plus fit. Mais tu ne seras pas plus léger ou légère pour autant, tu pourrais même prendre quelques grammes… Et si tu nous crois pas, hey, va tout de suite lire notre Question qui tue sur le sujet. 

Moralité : tiens bon dans ta pratique. Si les effets sur ton corps se font (un temps) désirer, ceux sur ta santé mentale, eux, vont très vite s’imposer ! Moove, baby, moove !

©Shutterstock

Ouverture ©Shutterstock

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Nouran Gohar, la « Terminator » du squash mondial

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine de glace, une number one du squash (Nouran Gahor sur notre photo), du vélo en mode détente, des filles sur les courts de tennis, une question qui tue spécial été, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
La question qui tue

C’est grave si j’arrête de m’entraîner quelque temps ?  

Envie de se la couler douce en vacances, blessé ou victime d’un gros coup de mou ? Rien à faire, le sport passe à la trappe. Et tu culpabilises. Parce que, forcément, ce sera dur de reprendre, tu vas perdre ton niveau (ou du muscle), tu vas grossir… Mais, en vrai, abandonner (un peu) sa routine sportive, c’est grave ou ça passe ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Bgirl Kimie

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une activiste que rien n’arrête, une danseuse new gen’ (BGirl Kimie sur notre photo), une cycliste tout sauf ordinaire, un retour sur l’histoire du tennis féminin et une compétition pour monter sur ses grands chevaux, voici le récap de la première semaine 2022 sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner