Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email
Caroline chaverot

Caroline Chaverot*, 44 ans, Championne du monde de trail

« Le dépassement de soi met du piment dans nos vies, on a l’impression de faire quelque chose de nous-mêmes. »

« Les femmes aujourd’hui ont plus de liberté mais toujours plus de pression, une pression à la performance et à la réalisation de soi. Puisqu’on a cette liberté, on a envie de remplir notre existence à fond et le dépassement de soi met de l’intensité, du piment dans nos vies, on a l’impression de faire quelque chose de nous-mêmes.

Me prouver que je suis capable de me surpasser me donne la motivation pour m’entraîner. Même si j’ai une vie bien remplie, ces courses me fixent un cadre, me fournissent un moteur dans l’existence.

Cette envie de prouver que j’ai de la valeur est à la fois une force et une faiblesse, c’est ce qui me pousse à ne jamais lâcher, à serrer les dents, mais parfois je ne suis plus capable d’écouter les signaux de mon corps, ce qui entraîne des douleurs.

Les gens m’étonnent toujours quand ils me disent « Tu as le droit de rater une course », mais si je ne réussis pas j’ai l’impression que je n’ai plus de valeur.

Et ce n’est pas une histoire de revanche contre les hommes. Je cours avec l’élite des hommes, et souvent j’observe qu’en fin de course ils ont envie de terminer devant moi : il ne faut pas se laisser battre par une femme ! Ça me fait plutôt rire. Parfois, on me dit que je cherche à les concurrencer. Pas du tout.

Ce qui me procure de la satisfaction, c’est de dépasser mes limites. Je n’ai donc aucun sentiment de revanche par rapport à ça, je suis juste une femme challengée par des activités dites masculines. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous...)

Elles aussi sont inspirantes...

Andrina la sirène

« Je nage en sirène… et c’est du sport ! »

Voisine de l’Océan Atlantique, l’apprentie comédienne et modèle s’est un jour réveillée dans un corps et un mental de… sirène. Fascinée par le monde magique de ces créatures ondulantes, elle a fait de son rêve une réalité en devenant sirène professionnelle. Une féérie qui se travaille !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Burpees

Burpees, tout ce qu’il faut savoir pour passer à l’action !

Il est cet exercice de CrossFit que tout le monde redoute. Quatre mouvements qui sollicitent tous les muscles du corps, ultra efficaces mais vite épuisants. Tout l’art de l’activité sportive !
Cet instrument de bien-être – oui, oui ! – a été inventé dans les années 1940 par un physiologiste américain du nom de Royal H. Burpee. Action !

Lire plus »
Martina Hingis

Martina Hingis, la « Swiss Miss » qui jouait au tennis comme on joue aux échecs

Plus jeune N°1 mondiale de l’histoire du tennis, la Suissesse Martina Hingis est une championne qui marqua aussi les esprits par sa défaite tragique à Roland-Garros en 1999. Elle a remporté 25 tournois du Grand Chelem au cours de sa carrière mais seule la terre battue parisienne lui aura fait défaut, et par deux fois ! Retour sur une surdouée du tennis au jeu rare et au caractère bien trempé.

Lire plus »
Lucie Bertaud

Lucie Bertaud, jamais aussi libre que dans une cage

Voix rauque et débit de mitraillette, Lucie Bertaud est une passionnante pipelette. Cette figure de la boxe féminine française, aujourd’hui championne de MMA (arts martiaux mixtes), se raconte comme elle combat : sans triche et sans artifice. Sur le ring, dans une cage ou dans la vie, elle donne tout ce qu’elle a. Échanges percutants.

Lire plus »

Y a-t-il une vie après le sport ?

Elles ont été des championnes, elles ont gagné, ont tout donné. Puis vint le temps de raccrocher. Comment alors se reconstruire, envisager une autre sorte de victoire : le retour à une vie ordinaire ?

Lire plus »