Katie Schide L'ultra-traileuse au sommet 

Katie Schide, l'ultra-traileuse au sommet 
L'Ultra-Trail du Mont Blanc, UTMB pour les initiés, a une nouvelle reine : Katie Schide. Déjà une des meilleures dans les courses extrêmes, l'Américaine a signé le plus beau succès de sa carrière, le 26 août dernier. Une victoire qui récompense les choix forts d'une championne ÀBLOCK!

Par Alexandre Hozé

Publié le 01 septembre 2022 à 16h43

Elle parcourt l’Europe depuis plusieurs années déjà. Son moyen de locomotion ? Ses baskets. Et ses semelles ont la vie dure.

Katie Schide est une spécialiste, une reine, de l’Ultra-Trail. Pour vivre sa passion, cette Américaine pur jus, a laissé les États-Unis derrière elle. Mais ce n’était pas sa seule motivation… 

Dans un premier temps, Katie Schide atterrit en Suisse, histoire de passer un doctorat au sein de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich : « Mens sana in corpore sano », « Un esprit sain dans un corps sain » comme disait le poète Juvénal. 

Mais pourquoi ne pas retourner sur les terres de la liberté, une fois le diplôme en poche ? De grands parcours sur lesquels user ses baskets, il y en a plus d’un aux Etats-Unis…

Mais Katie Schide va faire une rencontre qui va changer sa vie, celle de son compagnon, le Français Germain Grangier, également grand fan de courses extrêmes. C’est avec lui qu’elle ira découvrir bon nombre d’Ultra-Trail dans l’Hexagone. 

Très vite, le couple enchaîne les voyages. Pas pour le plaisir, enfin pas que. Il faut performer aussi ! Mais pour ça, malgré tout son talent, notre Germain Grangier national ne peut pas rivaliser avec le palmarès de sa compagne. 

Sportive depuis toujours, étant même passée par les pelouses du hockey sur gazon dans ses jeunes années, Katie Schide s’est vite imposée comme une des références de l’Ultra-Trail. Et quand on vient des Etats-Unis, c’est loin d’être une mince affaire ! Car si pour les Américains l‘adaptation à l’air européen est plus délicate, les Américaines, elles, dominent sans partage. 

Et depuis 2018, Katie Schide perpétue la tradition. Autour du Lac d’Annecy, lors de la Pierra Menta été, sur les pentes du Ventoux ou le long de la Côte d’Azur, les succès s’enchaînent pour l’originaire du Maine. 

Mais jusqu’à cette saison 2022, la jeune femme de 30 ans courait encore après une victoire de renom. Et pour ça, quoi de mieux que l’Ultra-Trail du Mont Blanc (UTMB) ? Ça sonne pas mal comme première place référence ! 

Katie Schide n’en était pas à son coup d’essai. Et si elle s’est toujours distinguée lors de l’épreuve alpine, il manquait toujours un petit quelque chose à l’Américaine. Mais cette année, pas question de passer à côté ! 

Après une victoire au Marathon-Race du lac d’Annecy et du Val d’Aran (Espagne), la conclusion de la saison approchait en même temps que le départ de l’Ultra-Trail du Mont Blanc. Et pour une fin en apothéose, on a été servi ! 

En l’absence de la double tenante du titre Courtney Dauwalter (également Américaine), Katie Schide prend les commandes de la course dès les premiers kilomètres. Seule la Canadienne Marianne Hogan lui met un peu la pression, avant de céder face à la foulée de miss Schide.

Le 26 août, au terme de cent soixante-dix kilomètres avalés en vingt-trois heures et quinze minutes, ça y est, la coureuse de l’équipe North Face est au sommet du Mont Blanc.

Et bonne chance pour aller la déloger !

©UTMB

Photos Katie Schide/Facebook

D'autres épisodes de "Running, après quoi courent les filles ?"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Lauriane Lamperim

Le questionnaire sportif de…Lauriane Lamperim

Sept fois championne de France et multi-médaillée internationale en tumbling, Lauriane Lamperim s’est offert une deuxième vie de sportive après avoir subi une grave blessure sur les tapis. C’est aujourd’hui sur l’eau qu’elle glisse. Elle a pris le temps de remplir notre petit questionnaire entre deux vagues.

Lire plus »
Jessi Combs

Jessi Combs, la femme-badass la plus rapide de la planète

Sa vie de pionnière, elle l’a vécue à cent à l’heure, entre sa passion pour la mécanique et son goût pour la vitesse. Tragiquement décédée l’an dernier à l’âge de 39 ans, celle qui fut « la femme la plus rapide du monde » était une casse-cou féministe un peu dingue mais adorable. Elle restera à jamais dans la course. Moteur !

Lire plus »
Shaïnez El Haïmour « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Shaïnez El Haïmour : « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Troisième mondiale en karaté kyokushinkai, Shaïnez El Haïmour est la première Française à avoir remporté, fin 2019, la médaille de bronze au Championnat du Monde à Tokyo, au Japon. Également multiple championne d’Europe de la discipline, elle se raconte dans ce nouvel épisode du podcast Premier Crochet signé Audrey Largouët, revenant sur les événements qui lui ont permis de décrocher son titre mondial à travers son rapport à cette discipline qu’elle pratique depuis ses 6 ans.

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
Léa Labrousse

Léa Labrousse : « En trampoline, voir un garçon aller plus haut que moi, ça me booste ! »

Pétillante, fraîche et aérienne, elle pourrait bien faire ses plus belles figures aux prochains JO de Tokyo. En attendant, Léa Labrousse, trampoliniste française, continue de prendre d’assaut la toile en compétitions internationales. Du haut de ses 23 ans, elle sait comme personne déchausser les baskets pour se propulser dans les airs avec une puissance et une précision dont elle seule a le secret. Rencontre avec une fille d’une autre dimension. En toute légèreté.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Camille : « Le sport outdoor, ça permet de revenir à l’essentiel.»

Elle a quitté Paris et une vie confortable sur un coup de tête. Camille Dubois-Leipp s’est installée à Annecy avec l’envie de profiter, chaque jour, d’un terrain de jeu naturel propice à la pratique sportive. Une passionnée des grands espaces qui a mis à profit ce nouveau départ pour créer Outtrip, une plateforme dont l’ambition est de rendre les activités de pleine nature plus accessibles et plus inclusives.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lorette Charpy

Le questionnaire sportif de…Lorette Charpy

Médaillée de bronze à la poutre aux championnats d’Europe de 2019, en Pologne, couplé à l’argent au concours général individuel des Jeux européens de Minsk, en Biélorussie, la gymnaste de Saint-Etienne, Lorette Charpy, victime d’une grave blessure au genou en mars dernier, n’avait pas pu participer aux JO de Tokyo et ne sera pas non plus aux Championnats du monde, le mois prochain. Mais elle ne lâche rien et se prépare déjà pour Paris 2024. Entre deux séances de rééducation, elle a répondu à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner