Rechercher

Katie Schide L'ultra-traileuse au sommet 

Katie Schide, l'ultra-traileuse au sommet 
L'Ultra-Trail du Mont Blanc, UTMB pour les initiés, a une nouvelle reine : Katie Schide. Déjà une des meilleures dans les courses extrêmes, l'Américaine a signé le plus beau succès de sa carrière, le 26 août dernier. Une victoire qui récompense les choix forts d'une championne ÀBLOCK!

Par Alexandre Hozé

Publié le 01 septembre 2022 à 16h43, mis à jour le 21 avril 2023 à 16h22

Elle parcourt l’Europe depuis plusieurs années déjà. Son moyen de locomotion ? Ses baskets. Et ses semelles ont la vie dure.

Katie Schide est une spécialiste, une reine, de l’Ultra-Trail. Pour vivre sa passion, cette Américaine pur jus, a laissé les États-Unis derrière elle. Mais ce n’était pas sa seule motivation… 

Dans un premier temps, Katie Schide atterrit en Suisse, histoire de passer un doctorat au sein de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich : « Mens sana in corpore sano », « Un esprit sain dans un corps sain » comme disait le poète Juvénal. 

Mais pourquoi ne pas retourner sur les terres de la liberté, une fois le diplôme en poche ? De grands parcours sur lesquels user ses baskets, il y en a plus d’un aux Etats-Unis…

Mais Katie Schide va faire une rencontre qui va changer sa vie, celle de son compagnon, le Français Germain Grangier, également grand fan de courses extrêmes. C’est avec lui qu’elle ira découvrir bon nombre d’Ultra-Trail dans l’Hexagone. 

Très vite, le couple enchaîne les voyages. Pas pour le plaisir, enfin pas que. Il faut performer aussi ! Mais pour ça, malgré tout son talent, notre Germain Grangier national ne peut pas rivaliser avec le palmarès de sa compagne. 

Sportive depuis toujours, étant même passée par les pelouses du hockey sur gazon dans ses jeunes années, Katie Schide s’est vite imposée comme une des références de l’Ultra-Trail. Et quand on vient des Etats-Unis, c’est loin d’être une mince affaire ! Car si pour les Américains l‘adaptation à l’air européen est plus délicate, les Américaines, elles, dominent sans partage. 

Et depuis 2018, Katie Schide perpétue la tradition. Autour du Lac d’Annecy, lors de la Pierra Menta été, sur les pentes du Ventoux ou le long de la Côte d’Azur, les succès s’enchaînent pour l’originaire du Maine. 

Mais jusqu’à cette saison 2022, la jeune femme de 30 ans courait encore après une victoire de renom. Et pour ça, quoi de mieux que l’Ultra-Trail du Mont Blanc (UTMB) ? Ça sonne pas mal comme première place référence ! 

Katie Schide n’en était pas à son coup d’essai. Et si elle s’est toujours distinguée lors de l’épreuve alpine, il manquait toujours un petit quelque chose à l’Américaine. Mais cette année, pas question de passer à côté ! 

Après une victoire au Marathon-Race du lac d’Annecy et du Val d’Aran (Espagne), la conclusion de la saison approchait en même temps que le départ de l’Ultra-Trail du Mont Blanc. Et pour une fin en apothéose, on a été servi ! 

En l’absence de la double tenante du titre Courtney Dauwalter (également Américaine), Katie Schide prend les commandes de la course dès les premiers kilomètres. Seule la Canadienne Marianne Hogan lui met un peu la pression, avant de céder face à la foulée de miss Schide.

Le 26 août, au terme de cent soixante-dix kilomètres avalés en vingt-trois heures et quinze minutes, ça y est, la coureuse de l’équipe North Face est au sommet du Mont Blanc.

Et bonne chance pour aller la déloger !

©UTMB

Photos Katie Schide/Facebook

D'autres épisodes de "Running, après quoi courent les filles ?"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

La Voix de Sarah

Anne-Andréa Vilério : « Le monde du sport est-il honorable ? »

Le sport, que l’on caractérise comme une série d’activités physiques pratiquées à des fins récréatives, sanitaires ou compétitives, peut constituer un catalyseur de maltraitances. Le témoignage de Sarah Abitbol a joué un rôle déterminant dans l’émergence de ce que Roxana Maracineanu décrit comme un #MeToo sportif.

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »

Nathalie Péchalat, sous la glace, le feu !

À tout juste 36 ans, l’ancienne championne de danse sur glace, rechausse les patins et enfile une tenue inédite, celle de grande patronne de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG). Une femme à ce poste ? Une première ! Portrait d’une fonceuse.

Lire plus »
Ons Jabeur, l'histoire est en marche...

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des joueuses sur les courts à Roland-Garros, le nouveau podcast ÀBLOCK! qui accueille une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche ou encore un championnat où tenir bon la barre, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bonne lecture !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner