Rechercher

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Manon Hostens
Une kayakiste qui vit au fil de l'eau (Manon Hostens sur notre photo), une Question qui tue spécial grand âge, une cycliste sur les routes de la gloire ou encore une judokate statufiée... c'est le meilleur d'ÀBLOCK! cette semaine !

Publié le 08 octobre 2022 à 10h24

  • Mamie veut se mettre au sport, c’est chaud, non ? 

Y aurait-il un âge à partir duquel le corps est kaput et où, du coup, le sport c’est niet ? Les activités sportives et la vieillesse font-ils bon ménage ?

Vous séchez ? Par ici ! 

©Shutterstock

  • Manon Hostens : « Le kayak est une passion que je veux partager. » 

C’est la queen de la descente en kayak. Quadruple championne du monde cette année, Manon Hostens manie la pagaie comme personne, mais n’en a pas moins les pieds sur terre. À 27 ans, elle a à cœur de faire connaître son sport et sait que, pour ça, il faut de belles victoires.

Cette fille ÀBLOCK! compte bien poursuivre sur son élan et a déjà les yeux tournés vers les Jeux de Paris 2024. 

  • Journée Paralympique, Marie-Amélie Le Fur en guest-star 

Ce samedi 8 octobre, c’était une petite mise en bouche de Paris 2024. À moins de deux ans des JO, une Journée Paralympique s’est installée place de la Bastille et a mis en avant des champions et championnes que rien n’arrête. L’athlète et présidente du Comité Paralympique et Sportif Français, Marie-Amélie Le Fur, y a joué les coachs, entre animations et autres démonstrations sportives et festives.

On en avait fait la promo et on a eu raison !

Marie-Amélie Le Fur

  • Juliette Labous : « Dans le vélo, je suis arrivée au bon moment, quand les filles ont pris la parole. »

Elle a 23 ans, mais elle roule sa bosse depuis longtemps. Juliette Labous, récemment 4e du Tour de France Femmes, n’en finit plus de monter en puissance. La coureuse de DSM continue à voir loin et à viser haut.

Ses deux prochains grands rendez-vous ? Le Tour de France Femmes 2023 et les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

©Thomas Maheux/ASO

  • La photo : Clarisse Agbegnenou statufiée

La Championne olympique de judo est entrée à Grévin, statufiée par le sculpteur Stéphane Barret et elle est désormais présentée dans l’espace dédié aux sportifs du célèbre musée de cire parisien. Nous en avions fait notre « Photo » de la semaine en  page d’accueil d’ÀBLOCK!

(Semaine du 1er au 7 octobre)

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Esther Vergeer, la légende vivante du tennis fauteuil

Esther Vergeer, la légende vivante du tennis fauteuil

Comportement exemplaire, talent incontestable et records de victoires, Esther Vergeer est la référence néerlandaise du handisport. Sur les courts de tennis, lorsqu’elle prépare les athlètes pour les Jeux Paralympiques ou au sein de sa fondation, elle incarne parfaitement son rôle de pionnière, faisant de son handicap une force. Portrait d’une championne au mental de guerrière.

Lire plus »
Paola Calvo : « À Juárez, toutes les femmes sont des combattantes. »

Paola Calvo : « À Juárez, toutes les femmes sont des combattantes. »

La lutte comme outil d’émancipation. Dans son film « Luchadoras », tout juste récompensé d’un prix spécial aux Sportel Awards à Monaco, la réalisatrice vénézuélienne, Paola Calvo, filme des combattantes de ‘Lucha Libre’ dans l’une des villes les plus dangereuses au monde. Trois catcheuses pour qui monter sur un ring aide à rester femme. Interview d’une cinéaste engagée qui veut faire changer le monde.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner