Rechercher

Il était une fois le football… féminin

Il était une fois le football…féminin
Petit cours d'histoire express sur un sport très vite conjugué au féminin puis perdu de vue avant de revenir sur le devant de la scène. Ou plutôt du stade.

Par Clotilde Boudet

Publié le 07 juillet 2022 à 10h24, mis à jour le 21 juillet 2023 à 8h34

L’histoire du football tel qu’on le connaît aujourd’hui commence en 1848 sur les campus anglais. Tentées par ce nouveau sport d’équipe, les femmes n’attendent pas longtemps avant de s’approprier le ballon rond.

C’est à Edimbourg, le 9 mai 1881, qu’a lieu le premier match de foot féminin à faire parler de lui dans la presse. Il oppose les Anglaises aux Écossaises et déjà, à cette époque, les tenues des joueuses intéressaient davantage que leur jeu.

Mauvaise réputation, propos misogynes, manque de respect du public… les footballeuses ont la vie dure !

Le 16 mai 1881, rapporte le journal écossais Dunferlime Press, un match tourne mal lorsqu’une partie du public – exclusivement masculin – décide d’envahir le terrain et d’agresser les athlètes : « Vers la fin, quelques brutes se sont introduites sur le terrain, suivies d’une centaine d’autres qui ont violemment bousculé les joueuses. Elles ont dû se réfugier dans l’omnibus qui les avait transportées (…) la foule a commencé à détruire les poteaux et à les jeter contre le véhicule en mouvement. »

Ici, le foot féminin apparaît en 1912 dans un club omnisports appelé Fémina Sport, créé par deux profs de gym d’un lycée parisien, Auguste Sandoz et Pierre Payssé, et dirigé par une certaine Alice Milliat qui fera parler d’elle lorsqu’il s’agira de lancer les premiers Jeux Olympiques féminins

©FCMetz

Si les footballeuses du club effectuent des tournées dans tout l’Hexagone pour populariser la discipline, il faut attendre le 30 septembre 1917 pour assister au premier match officiel de l’histoire du foot féminin français.

La rencontre oppose deux équipes du Fémina Sport : celle de Thérèse Brûlé et celle de Suzanne Liébrard. Le public est enthousiaste au point qu’un an plus tard, la FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) organise à Paris un Championnat de France de football féminin. C’est une première mondiale !

Une équipe Femina sport en 1921…©BnF/Agence Rol

À ce stade de l’histoire, on pourrait croire l’avenir du sport assuré. Pourtant, la Grande Guerre se termine enfin et avec elle meurt le peu de légitimité qu’avaient les femmes à jouer au foot…

L’Angleterre interdit la pratique dès 1921. Côté français, le football féminin résiste comme il peut face aux tacles de ses détracteurs mais, en 1932, sous la pression, la FSFSF le supprime de ses activités encadrées.

Le coup de grâce est porté par le Régime de Vichy qui, considérant ce sport comme « nocif » pour les femmes, leur en interdit la pratique en 1941…

Ce n’est que trente ans plus tard que le foot féminin sera officiellement reconnu par les fédérations française et anglaise de football. Il était temps.

Ouverture : une partie du club Fémina Sport en 1920. ©Agence Rol/BNF

D'autres épisodes de "Football : ces sportives qui vont droit au but"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Elle est une ballerine hors du commun. Élevée dans le tulle et l’organza, entre entrechats et gracieuses révérences, elle quittera l’univers feutré du classique pour devenir la danseuse du rockeur anglais Peter Doherty pendant dix ans. Avant de créer la méthode Fit’Ballet qui démocratise la danse classique. Elle vient de publier son livre qui mêle histoire de vie et routine sportive dans la toute nouvelle collection ÀBLOCK!

Lire plus »
Roland Garros 2023, 7 favorites sur terre battue/Jessica Pegula

Roland-Garros 2023, 7 favorites sur terre battue

It’s time ! Le plus célèbre des tournois sur terre battue s’ouvre dans la Ville Lumière. Cent-vingt-huit joueuses au premier tour, mais une seule remportera le trophée Suzanne Lenglen le samedi 10 juin. Qui semble tenir la pôle  position ? 7 favorites au banc d’essai !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner