Il était une fois le football… féminin

Il était une fois le football…féminin
Alors que l’Euro féminin disputé en Angleterre se joue jusqu'au 31 juillet, petit cours d'histoire express sur ce sport très vite conjugué au féminin puis perdu de vue avant de revenir sur le devant de la scène. Ou plutôt du stade.

Par Clotilde Boudet

Publié le 07 juillet 2022 à 10h24

L’histoire du foot tel qu’on le connaît aujourd’hui commence en 1848 sur les campus anglais. Tentées par ce nouveau sport d’équipe, les femmes n’attendent pas longtemps avant de s’approprier le ballon rond.

C’est à Edimbourg, le 9 mai 1881, qu’a lieu le premier match de foot féminin à faire parler de lui dans la presse. Il oppose les Anglaises aux Écossaises et déjà, à cette époque, les tenues des joueuses intéressaient davantage que leur jeu.

Mauvaise réputation, propos misogynes, manque de respect du public… les footballeuses ont la vie dure !

Le 16 mai 1881, rapporte le journal écossais Dunferlime Press, un match tourne mal lorsqu’une partie du public – exclusivement masculin – décide d’envahir le terrain et d’agresser les athlètes : « Vers la fin, quelques brutes se sont introduites sur le terrain, suivies d’une centaine d’autres qui ont violemment bousculé les joueuses. Elles ont dû se réfugier dans l’omnibus qui les avait transportées (…) la foule a commencé à détruire les poteaux et à les jeter contre le véhicule en mouvement. »

Ici, le foot féminin apparaît en 1912 dans un club omnisports appelé Fémina Sport, créé par deux profs de gym d’un lycée parisien : Auguste Sandoz et Pierre Payssé.

©FCMetz

Si les footballeuses du club effectuent des tournées dans tout l’Hexagone pour populariser la discipline, il faut attendre le 30 septembre 1917 pour assister au premier match officiel de l’histoire du foot féminin français.

La rencontre oppose deux équipes du Fémina Sport : celle de Thérèse Brûlé et celle de Suzanne Liébrard. Le public est enthousiaste au point qu’un an plus tard, la FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) organise à Paris un Championnat de France de football féminin. C’est une première mondiale !

Une équipe Femina sport en 1921…©BnF/Agence Rol

À ce stade de l’histoire, on pourrait croire l’avenir du sport assuré. Pourtant, la Grande Guerre se termine enfin et avec elle meurt le peu de légitimité qu’avaient les femmes à jouer au foot…

L’Angleterre interdit la pratique dès 1921. Côté français, le foot féminin résiste comme il peut face aux tacles de ses détracteurs mais, en 1932, sous la pression, la FSFSF le supprime de ses activités encadrées.

Le coup de grâce est porté par le Régime de Vichy qui, considérant ce sport comme « nocif » pour les femmes, leur en interdit la pratique en 1941…

Ce n’est que trente ans plus tard que le foot féminin sera officiellement reconnu par les fédérations française et anglaise de football. Il était temps.

Ouverture : une partie du club Fémina Sport en 1920. ©Agence Rol/BNF

D'autres épisodes de "Football : ces sportives qui vont droit au but"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Manon Petit-Lenoir : « Sur mon snowboard, j’ai parfois une sacrée pression, mais j’en ai besoin ! »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles sur la glace, sur la neige et sur les plus hautes marches des podiums. Du hockey sur glace, du ski, du snowboard (avec Manon Petit-Lenoir sur notre photo) ou encore du short-track…Semaine glacée pour le lancement des JO de Beijing mais forcément brûlante quand on est ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner