Rechercher

La flamme olympique embrase le Vercors !

La flamme olympique brûle jusque dans le Vercors !
Le 6 février, le village de Saint-Nizier-du-Moucherotte, dans le Vercors, rallumera la flamme olympique pour célébrer l'hiver et ses Jeux. Un retour aux sources, clin d'œil aux JO de Grenoble en 1968...

Par Alexandre Hozé

Publié le 16 janvier 2022 à 19h54, mis à jour le 26 janvier 2022 à 18h38

Le dimanche 6 février, le village de Saint-Nizier-du-Moucherotte sera traversé par une flamme. Aucun incendie au programme, seulement une journée durant laquelle le sport et la convivialité vont embraser les habitants de ce hameau situé dans le massif du Vercors. 

Une flamme Ô combien symbolique, Saint-Nizier-du-Moucherotte avait en effet accueilli des épreuves olympiques, notamment le saut à ski, lors des JO d’hiver de Grenoble en 1968. Grenoble, situé à 17 km de là.

L’occasion est donc belle de reprendre le flambeau. Cette « Fête de l’hiver » marquera le début des JO de Beijing 2022 (avec deux jours de retard mais chut !) et tous les participants pourront en profiter pour envoyer de la force aux athlètes français qui donneront le meilleur d’eux-mêmes lors de ces Jeux d’hiver en Chine. 

Le tremplin de saut de 90 mètres construit à Saint-Nizier-du-Moucherotte, au pied de la montagne des Trois Pucelles, pour les JO de Grenoble en 1968 ©CIO

Ce dimanche après-midi olympique débutera à 13h30 avec le départ d’un relais. Tous les habitants sont invités à former des équipes pour avaler le parcours de 18km qui les attend. 

L’arrivée est prévue autour de 17h, prière aux coureurs et coureuses d’être efficaces !

Une fois tout le monde arrivé, la flamme olympique installée lors des JO de 1968 sera ranimée sur la place du village et la fête pourra commencer ! 

Mais ce petit brasier ne veut pas s’arrêter au seul sport, cette « Fête de l’hiver » vise à renforcer la solidarité et le partage chez les habitants du village. Quoi de mieux qu’un peu d’activité physique et qu’un retour sur l’histoire du village pour faire de nouvelles rencontres et redonner vie à ces hameaux ? 

Qu’on se le dise, le 6 février, les valeurs olympiques traverseront le globe, de Pékin à Saint-Nizier-du-Moucherotte ! 

Ouverture ©France Montagnes

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Jessy Trémoulière

Jessy Trémoulière : « Le rugby m’a fait grandir. »

Elle a à peine 30 ans, mais déjà une riche carrière derrière elle. L’Auvergnate Jessy Trémoulière, devenue une figure incontournable du paysage rugbystique international, vient d’être sacrée meilleure joueuse de la décennie, deux ans après avoir été élue meilleure joueuse du monde, rien que ça ! Rencontre avec une fille qui sait merveilleusement transformer l’essai.

Lire plus »
Tessa Worley

Tessa Worley, 5 infos sur la fusée des neiges française

Tessa Worley par-çi, Tessa Worley par-là… Alors que les Championnats du monde de ski alpin à Courchevel et Méribel battent leur plein, on parle de « Tess » encore et encore, l’une des favorites françaises de la compet’. Mais alors, comment s’est construite la si belle réputation de cette étoile bleue ? Une petite idée en 5 infos…

Lire plus »
Danser pour mieux s'élever

Danser pour mieux s’élever

Le 16 janvier prochain, l’association de Kathy Mépuis, « La Possible Echappée », mettra en scène une pièce chorégraphique dans le but de sensibiliser à l’intégration sociale des personnes en situation de handicap. Cinq danseurs et danseuses professionnel.le.s dont Maxime Thomas de l’Opéra de Paris seront de la partie pour faire passer le message.

Lire plus »
Kon Hiyori

Kon Hiyori, la little miss Sumo qui lutte pour la cause féminine

Elle a été élue l’une des femmes les plus inspirantes et influentes de la planète par la BBC. Lutteuse de sumo japonaise, connue pour défendre le droit des femmes à concourir professionnellement au Japon, Kon Hiyori est une force de la nature, déterminée à faire bouger les solides traditions de cette discipline ancestrale. Portrait.

Lire plus »
Marie-Amélie Le Fur

Marie Amélie Le Fur : « J’ai envie de rendre un peu de ce qu’on m’a donné. »

Trois médailles d’or olympiques en para-athlétisme et une confiance en la vie aussi belle qu’inspirante. Marie Amélie Le Fur est une femme de défis qui n’a jamais voulu regarder en arrière. Cet accident de scooter qui lui a volé sa jambe lui a aussi donner de la hargne, une hargne constructive. Aujourd’hui, elle préside le Comité paralympique et a les yeux rivés sur les JOP 2024 à Paris.

Lire plus »
Marie Patouillet la para cycliste qui veut rouler sur l’or

Marie Patouillet, la para cycliste qui veut rouler sur l’or

Devenir sportive de haut niveau était son rêve d’enfant. Mais Marie Patouillet est née avec des malformations au pied et à la cheville. Son envie de sport la distance : elle n’y croit plus… Pourtant, en 2017, le vélo lui offre une percée fantastique dans le monde du sport de haut niveau. Une lancée dans le cyclisme fulgurante : vice-championne du monde en 2020 et double championne de France de paracyclisme dans sa catégorie. Portrait d’une fille qui tient la piste.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner