Rechercher

Compte à rebours enclenché pour La Parisienne 2022

Compte à rebours enclenché pour La Parisienne 2022
Les inscriptions pour La Parisienne sont ouvertes. Cet événement se déroulera du 9 au 11 septembre, entre courses à pied et salon à ciel ouvert. Toujours pour soutenir la recherche sur le cancer du sein. On y court !

Par Alexandre Hozé

Publié le 11 février 2022 à 16h23, mis à jour le 17 février 2022 à 10h17

Un événement ÀBLOCK! jusqu’au bout des orteils. La Parisienne, fameuse course réservée aux femmes, ouvre ses inscriptions pour son édition 2022. Elle se déroulera du 9 au 11 septembre, vous avez donc le temps et de vous inscrire et de renouveler votre garde-robe de runneuse. 

Pour la 25e édition de La Parisienne, le thème vous replongera dans l’histoire de la capitale. Les années folles, pour être précis. Pour celles et ceux qui ont séché les cours d’histoire, se sont les années 1920, la période d’après-guerre. Attendez-vous à une ambiance à l‘ancienne, avec du swing et des music-hall à chaque pas et tous les stands. 

Car si La Parisienne reste avant tout une course, l’événement est devenu au fil du temps un événement plus grand encore. 

Un salon à ciel ouvert axé autour de la femme, du sport et du bien-être ouvrira ses portes pour faire patienter les inscrites. Messieurs, c’est aussi l’endroit où vous pourrez vous initier au yoga, les cours sont mixtes, eh oui, no sectarisme ! 

Pour faire vivre tout ça, pas moins de 1 200 intervenants sont prévus. Musiciens, danseurs, coachs… L’ambiance sera au rendez-vous ! 

Maintenant, le programme sportif. Tout le monde s’y retrouvera, le but étant que chacune prenne du plaisir, peu importe son niveau. Trois courses sont donc à l’ordre du jour : la classique, de 7 km, une toute nouvelle de 10 km pour les plus motivées. Et pour celles qui veulent prendre leur temps, 7 km de marche à bonne allure.

Les parcours valent le détour, entre Champs-de-Mars, bords de Seine, Champs Élysées, Grand et Petit Palais… Sans oublier bien évidemment la Tour Eiffel. Pas de montées d’escaliers au programme, rassurez-vous. 

L’ambiance sera aussi excellente pendant la course. Avec 25 000 inscrites attendues, on l’espère en tout cas. 

Une bonne occasion de se faire plaisir tout en participant à un événement qui soutient la recherche médicale sur le cancer du sein. Parce que, tout de même, c’est le propre de La Parisienne. Alors, on y va !

Pour plus d’infos et les inscriptions, rendez-vous sur le site de La Parisienne

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Maria Sharapova

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une lutteuse qui ne lâche rien, deux femmes dans une auto, un 5 infos pour briller au revers avec une championne dénommée Maria (Sharapova, notre photo), la fameuse question qui tue et une initiative qui a toutes les cordes à son arc, c’est la séance de rattrapage sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Cédrine Kerbaol, pédaler pour s’échapper

Cédrine Kerbaol, pédaler pour s’échapper

L’an dernier, une blessure l’avait privée de la première édition de la grande boucle féminine, cette fois, rien ne pouvait l’empêcher d’être sur la ligne de départ. Et la Bretonne Cédrine Kerbaol, 22 ans, y fait déjà des étincelles. Si on se plongeait dans la tête de l’une des coureuses françaises les plus prometteuses ?

Lire plus »
Annick Hayraud : « Le rugby m’a ouvert l’esprit, il m’a construite. »

Annick Hayraud : « Le rugby m’a ouvert l’esprit, il m’a construite. »

Elle fait partie de ces défricheuses qui ont contribué à populariser le rugby féminin. Annick Hayraud, multi-titrée en club et avec l’équipe de France de rugby à XV, n’a jamais cessé de militer. Manager général des Bleues depuis 2016, son mandat s’achève à la fin de l’année et elle espère, à l’avenir, plus de moyens pour développer et pérenniser la pratique. Rencontre éclairante.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner