Rechercher

Misty Dong La “race” au corps

Misty Dong, la “race” au corps
Première femme de l’Histoire intronisée au « BMX Hall of Fame », la rideuse Misty Dong est une légende de ce sport de l’extrême, l’une des pionnières à avoir foulé ces circuits pour pilotes casse-cous. Portrait d’une Californienne qui a su prendre son envol !

Par Claire Bonnot

Publié le 11 janvier 2022 à 10h51, mis à jour le 07 février 2022 à 8h21

Prédestinée, la petite Misty Haylee Dong naît le 1er février 1966 en Californie, la terre de naissance du BMX. C’est en effet en 1968 que le bicycle moto cross marque son territoire sur ces toutes nouvelles pistes inspirées des terrains de motocross.

Le vélo en mode « dingo » ? Ils se pratiquent tôt et en famille pour Misty Dong, à l’arrière de la demeure où le terrain en terre a été transformé en bosse périlleuse.

©National BMX Hall of Fame

Cette petite fille au sourire franc et au regard fonceur devient vite un prodige de cette jeune discipline, faisant corps avec ses vélos et décrochant les trophées à (presque) chaque tour de piste.

À son époque, pratiquer le BMX est la quintessence du cool chez les teenagers

À son tableau de courses ? Une dizaine de victoires dans des événements nationaux entre le milieu des années 1970 et le milieu des années 1980 : la première compétition officielle de l’ABA Grands (de l’American Bicycle Association) en 1978 voit la jeune fille de 12 ans remporter la mise dans sa section.

Elle fera de même en 1980. Elle décroche aussi le NBA Grands (compétition de la National Bicycle Association) en 1979 et le UBR Grands (United Bicycle Racers) en 1981.

Preuve qu’elle savait tenir sa route et sa réputation, en plus d’être une compétitrice coriace, Misty Dong devient vite une source d’inspiration pour la planète du BMX et toute une génération de filles pour qui cette discipline fait souffler un vent nouveau, un vent autant de liberté que de libération.

À l’âge de 18 ans, Misty est la première femme de l’univers des riders sur deux roues à effectuer un test de la Raleigh R-6000 pour un grand magazine de BMX, le numéro de février de Super BMX.

©National BMX Hall of Fame

Formidablement intégrée au circuit pourtant occupé par les pilotes masculins, cette liane tout en muscles et ténacité fascine : elle devient une célébrité du BMX apparaissant dans deux publicités télévisées pour BMX et – consécration – dans un épisode 100 % BMX de la série ultra-populaire des années 1980, « Chips ».

Autre fait marquant et très peu courant à l’époque : Misty Dong se voit devenir ambassadrice des plus grandes marques de BMX – de Patterson Racing à l’équipe de BMX Raleigh de George Anthill – qui en font leur image de marque au féminin.

Une sorte de tapis rouge déroulé pour les filles sur les pistes cabossées de cette discipline spectaculaire.

©National BMX Hall of Fame

Elle continuera à rider sur son bike jusque dans ses dernières années.

La championne aux longs cheveux noirs de jais décède le 18 septembre 2019 à Bakersfield, Californie, à l’âge de 53 ans, deux ans seulement après avoir fait un saut historique dans le Panthéon du BMX, le BMX Hall of Fame.

Une sportive à jamais ÀBLOCK !

©National BMX Hall of Fame

Ouverture ©National BMX Hall of Fame

D'autres épisodes de "Cyclisme, dans la roue des sportives"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

EuroBasket 2023

EuroBasket 2023, le récap’

Nouvel échec européen pour l’équipe de France de basket. Après avoir chuté face à la Belgique en demi-finale, les Bleues ont décroché le bronze face à la Hongrie, le 25 juin dernier. Bilan mitigé pour les joueuses de Jean-Aimé Toupane à quelques mois des JO de Paris 2024. Et pourtant, le potentiel est là…

Lire plus »
Euro féminin de handball 2022 Le récap'

Euro féminin de handball 2022, le récap’

Désillusion pour l’équipe de France. Pourtant en très grande forme lors des premiers matchs de cet Euro, les Bleues chutent par deux fois pour conclure la compétition. Pas de médaille et beaucoup de regrets, le bilan est dur malgré tout le talent du groupe tricolore. Le point sur la compet’.

Lire plus »
Audrey Cordon-Rajot : « Je suis très fière de participer à l’essor du cyclisme féminin. »

Audrey Cordon-Ragot : « Je suis très fière de participer à l’essor du cyclisme féminin. »

Elle est l’une de ces défricheuses qui viennent de s’élancer sur les routes de l’Hexagone pour y disputer la plus prestigieuse des courses cyclistes du monde : le Tour de France. Un rêve pour Audrey Cordon-Ragot, qui, après avoir participé à la première édition du Paris-Roubaix féminin, s’apprête, à 33 ans, à marquer un peu plus encore l’histoire de sa discipline.

Lire plus »
2023 sera ÀBLOCK! avec les nageuses artistiques !

2023 sera ÀBLOCK! avec les nageuses artistiques !

Cette fois encore, l’équipe de France de natation artistique se met en scène douze mois de l’année. Mais pour son calendrier 2023, le projet prend une ampleur plus engagé : donner de la force à toutes les femmes confrontées au cancer du sein et sensibiliser à l’importance de son dépistage.

Lire plus »
Surya Bonaly

Surya Bonaly : 5 infos pour briller sur la glace

À l’image d’une Simone Biles, championne avant-gardiste de la gymnastique, Surya Bonaly marqua le monde du patinage artistique dans les années 1990 de ses prouesses interdites. La multi championne de France et d’Europe et vice-championne du monde par trois fois, a toujours voulu briser la glace des conventions pour faire évoluer son sport, au grand dam des juges, mais pour le plus grand plaisir du public. Ou comment devenir une Reine des glaces en 5 (r)évolutions !

Lire plus »
Agnès Fanjaud

Agnès Fanjaud : « De l’Or en 2024 pour…les dirigeant.e.s ? »

13 septembre 2017, Lima, Pérou. Sur l’écran géant du CREPS de Dijon est diffusée, en direct, la cérémonie qui va révéler le grand organisateur des Jeux 2024. S’affichent les officiels dans l’attente de la décision de la ville hôte. Joies et réjouissances à l’annonce de Paris ! Et que voit-on sur l’écran pour la photo de famille des fédérations… ?

Lire plus »
Iga Swiatek, un air de déjà vu…

Iga Swiatek à Roland-Garros, un air de déjà vu…

Iga Swiatek marche sur l’eau du côté de la Porte d’Auteuil. Victorieuse face à Coco Gauff, la Polonaise a ainsi trouvé l’occasion d’instaurer un peu plus son règne sur le circuit WTA. À seulement 21 ans, elle semble suivre les traces de son idole, le roi de Roland-Garros, Rafa Nadal…

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner