Rechercher

Le « Club des 300 » Pour plus de femmes dirigeantes dans le monde sportif

Le « Club des 300 », pour plus de femmes dirigeantes dans le monde sportif
Ce 14 octobre, durant une journée d’empowerment au féminin, le « Club des 300 », programme mixité du CNOSF (Comité National et Olympique Sportif Français), lance sa deuxième promotion à Paris, après le succès de la première qui a rassemblé les troupes. Prêt, feu, osez !

Publié le 13 octobre 2023 à 17h24

« Je veux qu’on crée un réseau de femmes dirigeantes. Car plus on sera en réseau, plus on sera fortes. » La vice-présidente du CNOSF en charge de Paris 2024 et de la Mixité, Marie-Françoise Potereau, d’un dynamisme à toute épreuve, est un pilier essentiel et influent pour la reconnaissance de la place des femmes dans le sport.

Elle partage avec ÀBLOCK ! son optimisme pour ce programme du Club des 300 lancé récemment par le CNOSF en faveur d’une féminisation des instances dirigeantes du sport. Après Paris 2024, la loi de la parité va être applicable. Ainsi, pour les élections des fédérations en 2025, il y aura plus de 400 postes à pourvoir côté femmes selon une enquête de la CNOSF. « Plutôt que de trouver au moins 400 femmes qui devraient candidater sur ces postes à responsabilité, on s’est dit qu’il fallait dès à présent accompagner les femmes à la prise de responsabilité ».

Marie-Françoise Potereau

Pendant un an, la promotion se forme ainsi à l’ensemble des compétences demandées dans les fédérations telles que la gestion de projets, la prise de parole en public, la gestion comptable d’une fédération tout autant qu’au travail de développement personnel à savoir « Comment se motiver ? », comment éviter le « Sentiment d’imposture », l’auto-censure étant l’une des premières barrières à l’accès des femmes aux postes à responsabilité. « Pour moi, le plus important est de leur dire d’oser, poursuit Marie-Françoise Potereau. De s’autoriser ! Moi-même, dans mes conférences, je dis toujours que je ne veux pas singer les hommes pour exister. Ces femmes doivent oser faire différemment et s’affirmer. »

La première promo, lancée en 2022, a été une réussite : « Sur les 150 inscrites, 90 % des femmes ont suivi le programme toute l’année. C’est énorme ! Pourquoi ? Car nous avons adapté les enseignements avec seulement deux temps en présentiel et le reste en visio-conférence avec des horaires plus simples à combiner avec une vie professionnelle et de famille, entre midi et deux ou le soir. »

Ce dispositif accompagne ces femmes dans leurs intentions de prendre leur place à un niveau supérieur ou pour maintenir un niveau, dans un esprit de convivialité, d’entraide, d’échanges et de partage. Ainsi, lors du lancement de la deuxième promotion, les premières membres du « Club des 300 » recevront leur diplôme et profiteront de ce moment fort pour offrir aux prochaines leurs retours d’expérience, leur engouement et leur empowerment. « Ce samedi, nous aurons 230 femmes présentes ! C’est un sacré chiffre. Les deux promos vont se rencontrer. Ce programme est national et touche toutes les régions. Ce qui m’intéresse, c’est de semer des graines un peu partout pour que ces femmes se connaissent entre elles et poursuivent d’une façon ou d’une autre, en réseau. Avec le succès de la première promotion, je suis tout à fait optimiste ! »

» Preuve en est avec cette belle anecdote que Marie-Françoise Potereau nous partage : « Il y a eu un désistement à la Fédération Française de Cyclisme l’an dernier, il a fallu faire une élection partielle. L’une des femmes qui avait suivi le programme me demande si elle peut candidater. J’ai été presque surprise. Comme quoi, on est quand même acculturé… Tout le monde me disait qu’elle n’était pas connue et ne serait jamais élue. Je lui disais moi-même de ne pas être déçue si cela ne marchait pas. Elle a eu envie de faire un discours devant l’Assemblée Générale pour se présenter, ce qui ne s’est jamais vu ! Je lui ai même dit « Ça ne se fait pas d’habitude ». Alors que j’étais moi-même persuadée qu’elle ne serait pas élue, c’est son nom qui est sorti des urnes ! Je me suis dit, c’est fou, même-moi, malgré mon militantisme, je me suis faite avoir par les codes, c’est fou ! Son authenticité incroyable et sa volonté de changement ont séduit. »

L’écosystème sportif appelle donc au changement : un signe fort pour les projets de parité de la CNOSF. On est ÀBLOCK ! pour le « Club des 300 » !

  • Club des 300, deuxième promotion, au 3 Square Max Hymans 75015 Paris, le samedi 14 octobre 2023 de 10h00 à 17h30.

D'autres épisodes de "Dans les coulisses du sport au féminin"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Claire Floret : « Le cyclisme m’a permis de devenir une autre femme. »

Claire Floret : « Le cyclisme m’a permis de devenir une autre femme. »

C’est une histoire d’amour qui a donné vie à une autre. Claire Floret a découvert le cyclisme via la passion de son homme, fan de vélo. En 2015, elle lance un pari audacieux : faire renaître le Tour de France au féminin. C’est un peu (beaucoup) grâce à son asso « Donnons des Elles au vélo J-1 » que le Tour de France Femmes a repris la route. Claire Floret est au micro du podcast ÀBLOCK!

Lire plus »
Louise Lenoble

Highline : Louise Lenoble, en recherche d’adrénaline

La highline est sa vie, l’air son élément. À l’occasion du Tour de France, de passage au Mont-Dore, la reine de la slack, se lance un nouveau défi. Avec ses camarades de vide, Louise Lenoble va marcher sur la deuxième plus longue ligne de France, à deux-cents mètres au-dessus de la ville. On lève les yeux ?

Lire plus »
Pole Dance

La Pole Dance, des « putains » d’héroïnes à la barre

Entre sport-performance et sport-thérapeutique, la Pole Dance met la barre haut. Cette discipline sportive et artistique à l’aura sulfureuse sortie tout droit des clubs de strip-tease (mais pas que) n’a jamais été autant d’actualité, à l’ère où les femmes reprennent possession de leur histoire, de leurs voix et de leurs corps. Le docu Netflix, « Pole Dance, haut les corps ! » suit le parcours d’Américaines de tous âges, morphologies et origines, cherchant à retrouver confiance en elles grâce à cette danse au parfum de scandale. Un parcours de combattantes puissant qui fera écho dans le cœur et le corps de chaque femme.

Lire plus »
La question qui tue

Je veux faire du sport, mais les courbatures, c’est obligé ?

Y a des filles qui adoooorent les courbatures, parce que, disent-elles, plus ça fait mal, plus ça muscle. Mouais. Y en a d’autres pour qui c’est l’enfer et que ça dégoûte du sport. Si si. Mais, en vrai, les courbatures, ça fait partie du jeu ou bien… ? Réponse de notre coach, Nathalie Servais, qui sait de quoi elle parle (depuis le temps) !

Lire plus »

Peterson Ceus : « La Gym Rhythmique masculine renvoie une image féminine de l’homme et ce n’est pas bien vu… »

Pour lui, c’est sa gym, sa bataille. Peterson Ceus se bat depuis sept ans pour que la gymnastique rythmique masculine soit reconnue par les instances sportives et devienne discipline olympique. Un combat contre les inégalités de genre qu’il espère mener à terme pour les générations à venir. Rencontre avec un athlète que rien ni personne n’est parvenu à mettre au tapis.

Lire plus »
Misty Dong, la “race” au corps

Misty Dong, la “race” au corps

Première femme de l’Histoire intronisée au « BMX Hall of Fame », la rideuse Misty Dong est une légende de ce sport de l’extrême, l’une des pionnières à avoir foulé ces circuits pour pilotes casse-cous. Portrait d’une Californienne qui a su prendre son envol !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner