Rechercher

Gail FalkenbergLa super-granny du tennis

Gail Falkenberg
Elle en a sous le coude. Après une éclipse de plusieurs années, la joueuse de tennis américaine de 74 ans (oui, oui !), Gail Falkenberg, a rejoint les courts et disputé un match de premier tour sur le circuit pro. Rarissime. Ce qui fait la joie du milieu tennistique !

Par Valérie Domain (avec Manon Gimet)

Publié le 07 mai 2021 à 15h04, mis à jour le 29 juillet 2021 à 12h12

Le 3 mai dernier, Gail Falkenberg s’est rendue à Naples, en Floride. Elle y a disputé un match. Trois ans qu’elle n’avait pas touché une raquette : une éclipse et puis revient. Mamie Gail Falkenberg s’est décidée à rejoindre les courts, bon pied bon œil. La passion avant tout !

Pour l’occasion, elle a rencontré la Française Tiphanie Fiquet de cinquante-quatre ans sa cadette et 796e joueuse mondiale, qui ne lui a pas fait de cadeaux (ou presque) : deux 6-0…

« C’est certain que si je joue vraiment à 100 %, il n’y a pas du tout d’échange, a reconnu Tiphanie Fiquet dans Ouest-France, après la rencontre. Je l’ai fait un peu jouer, je voulais que ce soit sympa pour elle aussi. »

Tiphanie Fiquet

La joueuse de 20 ans qui avoue dans Tennis Actu : « Je croyais que c’était une blague, un canular ! En fait, avant que je la joue, quand j’ai vu le tableau, je n’étais pas du tout au courant. C’est mon entraîneur qui m’a appris son âge (…) Sur le court, je me suis senti un peu mal car je l’avais vu sortir de la voiture où elle avait du mal à marcher et je ne voulais pas totalement gâcher son plaisir (…) J’ai joué et j’ai passé du bon temps avec elle sur le terrain. C’était sympa et j’ai discuté avec elle à la fin. C’est vraiment une passionnée ! »

Même si elle n’a jamais fait partie des meilleures tenniswomen du monde, Gail Falkenberg est une ancienne très bonne joueuse. Pratiquant le tennis sur le tard, Gail Falkenberg a 38 ans lorsqu’elle commence les compétitions et 40 ans lorsqu’elle réussit à se hisser au 360° rang mondial.

Entraineure des équipes féminines et masculines de tennis à l’Université de Floride, elle lâchera la raquette, en 2003, pour s’occuper de sa mère souffrante et fera son come-back huit ans après. Avec le désir fou de revenir sur le circuit pro féminin.

Résultats des courses : Trente-deux défaites en cinq ans puis (enfin !) une victoire inattendue, miraculeuse et sans appel contre la joueuse de 23 ans, Rosalyn Small, en 2016 : 6-0, 6-1. Et de devenir l’attraction du moment : « Je ne pensais pas que le monde deviendrait fou sur une victoire en qualification », dira-t-elle. Elle a alors 69 ans.

Un triomphe avec des lendemains qui déchantent pour Gail Falkenberg qui enchaînera sur vingt-trois défaites avant d’arrêter sa course à la victoire, il y a trois ans. Puis de revenir, le 3 mai dernier.

Et même si elle n’a pas déjoué le destin en battant la jeunette d’en face, cette super-granny du tennis a l’optimisme chevillé à la raquette : « J’ai 74 ans, mais je suis en super forme ! À part mes genoux, un peu fatigués, tout va bien. Je ne fume pas, je ne bois pas, je ne prends pas de drogue… Je continuerai à jouer jusqu’à ce que mon corps me dise stop. Je peux encore gagner un match pro. »

Le tennis l’a prise dans ses filets, elle ne renoncera pas : « Je retrouve progressivement mon niveau, il faut simplement que je joue plus, dit-elle. Je vais continuer à travailler. Il faut rester positif pour avancer et s’améliorer. »

Gail Falkenberg ? Une nana ÀBLOCK!

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Lydia Bradey

Lydia Bradey, l’insatiable alpiniste en quête de liberté

Elle est la première femme à avoir atteint, en 1988, le sommet de l’Everest sans oxygène. Mais son record a longtemps été mis en doute par ses compagnons d’expédition. Une suspicion qui poursuivra la Néo-Zélandaise Lydia Bradey pendant des années avant qu’elle ne soit enfin réhabilitée. Histoire d’une alpiniste et guide de haute-montagne qui n’a jamais lâché le piolet.

Lire plus »
Il était une fois le breakdance… féminin

Il était une fois le breakdance… féminin

Née dans les rues du Bronx dans les seventies, cette danse acrobatique voit s’affronter des « crew » sur le bitume et sur les pistes à coups de mouvements saccadés. Et les Bgirls y font bonne figure. Petite histoire du breaking conjugué au féminin.

Lire plus »
Eileen Gu

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une motarde sur-vitaminée, une skieuse qui part en freestyle (Eileen Gu sur notre photo), une marathonienne qui se raconte ou encore un podcast qui s’invite dans les cours de récré, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! À vos tablettes !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner