Rechercher

Gail FalkenbergLa super-granny du tennis

Gail Falkenberg
Elle en a sous le coude. Après une éclipse de plusieurs années, la joueuse de tennis américaine de 74 ans (oui, oui !), Gail Falkenberg, a rejoint les courts et disputé un match de premier tour sur le circuit pro. Rarissime. Ce qui fait la joie du milieu tennistique !

Par Valérie Domain (avec Manon Gimet)

Publié le 07 mai 2021 à 15h04, mis à jour le 29 juillet 2021 à 12h12

Le 3 mai dernier, Gail Falkenberg s’est rendue à Naples, en Floride. Elle y a disputé un match. Trois ans qu’elle n’avait pas touché une raquette : une éclipse et puis revient. Mamie Gail Falkenberg s’est décidée à rejoindre les courts, bon pied bon œil. La passion avant tout !

Pour l’occasion, elle a rencontré la Française Tiphanie Fiquet de cinquante-quatre ans sa cadette et 796e joueuse mondiale, qui ne lui a pas fait de cadeaux (ou presque) : deux 6-0…

« C’est certain que si je joue vraiment à 100 %, il n’y a pas du tout d’échange, a reconnu Tiphanie Fiquet dans Ouest-France, après la rencontre. Je l’ai fait un peu jouer, je voulais que ce soit sympa pour elle aussi. »

Tiphanie Fiquet

La joueuse de 20 ans qui avoue dans Tennis Actu : « Je croyais que c’était une blague, un canular ! En fait, avant que je la joue, quand j’ai vu le tableau, je n’étais pas du tout au courant. C’est mon entraîneur qui m’a appris son âge (…) Sur le court, je me suis senti un peu mal car je l’avais vu sortir de la voiture où elle avait du mal à marcher et je ne voulais pas totalement gâcher son plaisir (…) J’ai joué et j’ai passé du bon temps avec elle sur le terrain. C’était sympa et j’ai discuté avec elle à la fin. C’est vraiment une passionnée ! »

Même si elle n’a jamais fait partie des meilleures tenniswomen du monde, Gail Falkenberg est une ancienne très bonne joueuse. Pratiquant le tennis sur le tard, Gail Falkenberg a 38 ans lorsqu’elle commence les compétitions et 40 ans lorsqu’elle réussit à se hisser au 360° rang mondial.

Entraineure des équipes féminines et masculines de tennis à l’Université de Floride, elle lâchera la raquette, en 2003, pour s’occuper de sa mère souffrante et fera son come-back huit ans après. Avec le désir fou de revenir sur le circuit pro féminin.

Résultats des courses : Trente-deux défaites en cinq ans puis (enfin !) une victoire inattendue, miraculeuse et sans appel contre la joueuse de 23 ans, Rosalyn Small, en 2016 : 6-0, 6-1. Et de devenir l’attraction du moment : « Je ne pensais pas que le monde deviendrait fou sur une victoire en qualification », dira-t-elle. Elle a alors 69 ans.

Un triomphe avec des lendemains qui déchantent pour Gail Falkenberg qui enchaînera sur vingt-trois défaites avant d’arrêter sa course à la victoire, il y a trois ans. Puis de revenir, le 3 mai dernier.

Et même si elle n’a pas déjoué le destin en battant la jeunette d’en face, cette super-granny du tennis a l’optimisme chevillé à la raquette : « J’ai 74 ans, mais je suis en super forme ! À part mes genoux, un peu fatigués, tout va bien. Je ne fume pas, je ne bois pas, je ne prends pas de drogue… Je continuerai à jouer jusqu’à ce que mon corps me dise stop. Je peux encore gagner un match pro. »

Le tennis l’a prise dans ses filets, elle ne renoncera pas : « Je retrouve progressivement mon niveau, il faut simplement que je joue plus, dit-elle. Je vais continuer à travailler. Il faut rester positif pour avancer et s’améliorer. »

Gail Falkenberg ? Une nana ÀBLOCK!

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Christine Duchamp

Christine Duchamp : « Avoir de l’impact sur le développement du hockey, ça, c’est fort ! »

Première femme à occuper le poste de Directrice Technique Nationale à la Fédé Française de Hockey sur Glace, Christine Duchamp s’offre un parcours de pionnière dans un sport de glisse où elle a toujours foncé vers les buts. Ancienne joueuse, capitaine de son équipe, entraîneure de l’équipe de France Féminine et première joueuse à avoir évolué en D1 masculine…un parcours inspirant !

Lire plus »
Championnat du monde de para athlétisme, le récap'

Mondiaux de para athlétisme 2023, l’heure du récap’

Ils ont quitté la piste. Le 17 juillet, les athlètes handisport ont bouclé, à Paris, leurs Championnats du monde de para athlétisme. Dernière grosse échéance avant le rendez-vous des Jeux Paralympiques de Paris 2024, ces Mondiaux faisaient office de test avant le grand bain. Petit résumé de la compet’.

Lire plus »
La question qui tue Si je fais trop de muscu, je vais ressembler à un mec, non ?

Si je fais trop de muscu, je vais ressembler à un mec, non ?

On a toutes cette copine (ou bien on est cette copine) qui a peur de la musculation. « J’ai pas envie d’avoir des gros bras ». Si t’es du genre à checker tes biceps après chaque séance pour vérifier qu’ils n’ont pas trop gonflé, cet article est fait pour toi. On t’explique pourquoi, muscu ÀBLOCK! ou pas, t’es pas prête d’avoir le physique de Schwarzy…

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner