Commencer la muscu jeune, ça arrête la croissance, c’est vrai ça ? 

©Shutterstock
Qui n’a jamais entendu le mythe du : faire de la musculation quand on n'a pas encore atteint sa taille adulte empêche de grandir ? Il est temps de rétablir la vérité : le sport n’est (presque) jamais dangereux pour la santé !

Par Clotilde Boudet

Publié le 09 avril 2022 à 7h00

En fait, le sport, c’est comme tout : c’est dans l’excès que ça peut devenir dangereux, et ce quel que soit ton âge. D’ailleurs, on t’en parlait ici-même, l’addiction au sport porte un nom, la bigoxerie. C’est une vraie maladie reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2011. 

Bref, faire du sport est globalement une (très) bonne chose pour la santé. D’ailleurs, l’OMS recommande, pour un enfant, de pratiquer environ 1h par jour d’activité physique d’intensité modérée à forte. C’est quoi la différence entre sport et activité physique ? ÀBLOCK! te l’expliquait aussi (séance de rattrapage ici).   

La musculation, donc, comme n’importe quelle autre pratique, tant qu’elle est supervisée et chronométrée, est bonne pour la croissance. Et oui, on sait, ça fait un choc… Il faut dire que le mythe du « si tu fais trop de sport, tu ne grandiras plus » a la peau dure. Mais, bonne nouvelle : les humains aussi ont la peau dure et, ce, dès le plus jeune âge !  

©Shutterstock

En fait, ce mythe, connaît deux origines : des études ont montré, notamment chez les gymnastes féminines de haut niveau (souvent jugées trop menues), que les entraînements, lorsqu’ils sont très intensifs et mal gérés, peuvent avoir un impact sur la croissance et la puberté (mais la croissance n’est, chez elles, que retardée ; sauf exception, elles finiront par reprendre leurs centimètres…).

Ce qui pose véritablement problème pour la croissance, ce sont les blessures.  

À l’origine de la croissance, il y a notamment une partie osseuse du corps humain, la « métaphyse ». Elle contient ce qu’on appelle « le cartilage de croissance » et disparaît à l’âge adulte. En cas de fracture de la métaphyse, la croissance d’un enfant ou d’un ado peut être impacté. Du coup, il faut évidemment être prudent…  

T’as pas oublié quel est le meilleur moyen d’éviter une blessure? Si ? Bien s’échauffer! Surtout quand on pratique des sports comme le foot, le ski, le rugby… Car, et oui, ce type de fracture n’arrive quasiment jamais avec la muscu !

Et rassure-toi si ta fille/ton neveu/ton petit frère est fan de ces sports dit « à risque » : près de 90 % des blessures au niveau de la métaphyse guérissent sans séquelles. 

©Shutterstock

Du coup, non, la musculation (ou le sport en général) n’arrête pas la croissance. En revanche, selon l’âge du/de la pratiquant·e, il faut adapter l’entraînement. Pour les jeunes enfants, on privilégie les exercices ludiques et ceux au poids de corps.

Pour les ados, attention aux charges, mieux vaut commencer doucement et y aller progressivement ! On privilégie alors les longues séries avec peu de charges plutôt que les courtes séries avec beaucoup de charges.  

Enfin, et ce conseil concerne toutes les tranches d’âge, il faut bien s’alimenter et s’hydrater en parallèle de sa pratique sportive.  Alors, grandis-toi et retourne à tes haltères !

Ouverture ©Shutterstock

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Marie-Amélie Le Fur

Journée Paralympique, Marie-Amélie Le Fur en guest-star

Ce samedi 8 octobre, si on s’offrait une petite mise en bouche de Paris 2024 ? À moins de deux ans des JO, une Journée Paralympique s’installe place de la Bastille et mettra en avant des champions et championnes que rien n’arrête. L’athlète et présidente du Comité Paralympique et Sportif Français, Marie-Amélie Le Fur, y jouera les coachs, entre animations et autres démonstrations sportives et festives. On y va ?

Lire plus »
Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La genèse du basket féminin, une réalisatrice qui roule sur les préjugés (via son doc Bande de Skateuses sur notre photo), une joueuse de rugby qui les plaque, une QQT (Question qui tue) pour s’ouvrir l’appétit et un Q&A (Questionnaire sportif) avec une handballeuse qui en impose, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

On y est, la première division de handball féminin a repris. L’occasion d’admirer des joueuses qui se donnent à 200 % sur le terrain. Pauline Robert, pivot de Besançon, ne fait pas exception à la règle. Elle répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marit Bjørgen, la reine des neiges

Marit Bjørgen, la reine des neiges

Elle est tout simplement l’athlète la plus titrée de l’Histoire des Jeux Olympiques d’hiver et ce, tous sexes confondus. Avec quinze médailles, dont huit en or, la skieuse norvégienne Marit Bjørgen devance, sur le podium, ses compatriotes Ole Einar Bjørndalen et Bjørn Dæhlie. Retour sur le parcours d’une fondeuse d’exception.

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
©DRVoguing

Le voguing, la danse en vogue qui n’a pas dit son dernier… pas

Danse identitaire créée par la communauté noire LGBT en réaction au racisme et à la discrimination, le voguing est apparu dans les sixties à Harlem, New York. Importée en France en 2000, survoltée, technique et codifiée, elle a inspiré la chanson « Vogue » de Madonna. Faisons une « pose » pour tout savoir de cette danse socio-politique.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner