« Bump It »Tout schuss pour le ski freestyle féminin !

Fanny Caspar
Ce 25 février 2021 aurait dû avoir lieu, en Andorre, un show de ski freestyle 100% féminin. Des rideuses devaient y promouvoir la cause des femmes dans le sport extrême. La Covid-19 est passée par là et la démo est reportée en 2022, mais pas le soutien aux sportives du ski freestyle. Ni à celles qui rêvent, en secret, de se lancer sur la piste. On se lève tous et toutes pour « Bump It » !

Par Claire Bonnot

Publié le 25 février 2021 à 10h08, mis à jour le 18 octobre 2021 à 15h08

À l’image de ÀBLOCK ! qui veut faire bouger les lignes pour le sport féminin, l’initiative « Bump It », lancée par une association d’étudiants de la NEOMA Business School – une grande école de commerce localisée à Rouen –, souhaite mettre en avant les femmes dans le sport et, plus particulièrement, dans le ski freestyle. Une aubaine : la jeune génération s’engouffre sur cette piste engagée !

Le Président du Bureau des Sports Extrêmes, Thomas Renié, exprime l’engouement de son équipe pour cette cause, elle-même passionnée par le monde du ski de compétition : « Notre souhait est de montrer au plus grand nombre à quel point le ski et, notamment, le ski freestyle, sont accessibles à n’importe quel sexe. En France, il y a un beau vivier de skieuses françaises médaillées qui méritent de l’attention ! »

» Le déclic ? « On est tombés sur un article de Anaïs Caradeux (aujourd’hui championne retraitée des halfpipes devenue skieuse backcountry, discipline entre le freeride et le freestyle, ndlr) qui démontrait le fossé de traitements et de médiatisation entre les hommes et les femmes dans ce sport extrême. On s’est dit qu’il y a avait quelque chose à faire sur ces inégalités persistantes. Actuellement, il y’a très peu de compétitions de ski freestyle réservées aux femmes alors que beaucoup de compétitions sont exclusivement réservées aux hommes. L’idée est donc d’être acteurs de notre temps et de lancer un projet solidaire. On veut vraiment faire bouger les choses ! »

Anaïs Caradeux…©DR

Résultat, l’équipe d’étudiants rêve d’impulser une compétition internationale de ski freestyle féminin ou, du moins, un événement annuel de référence dans ce milieu plus difficile d’accès pour le sexe féminin et contacte la Fédération Française de Ski.

Le projet séduit le jeune freestyleur de l’équipe de France, Vincent Maharavo, qui devient parrain de l’événement, et ouvre la voie à la jeune équipe auprès de l’équipe de France féminine. Trois rideuses professionnelles – Alais Develay, Eleonora Ferrari, Lou Barin – acceptent de participer au contest et souhaitent s’engager dans ce projet solidaire.

Lou Barin…©DR

Avant la tornade Covid-19, le programme était le suivant : sur une journée, au cœur du  snowpark de Grandvalira El Tarter, en Andorre, le public bénéficiait de cours et conseils des skieuses professionnelles, participait à une conférence sur la place des femmes dans les sports extrêmes et terminait la journée sur un show freestyle inédit avec les participantes de l’édition.

Et maintenant ? Ce 25 février 2021, à 16 heures, il faudra se connecter sur les réseaux sociaux de BUMP IT (Facebook et Instagram) pour découvrir le projet reporté à 2022 mis en avant par les plus grandes rideuses du moment.

L’équipe, motivée, est en recherche active de nouveaux sponsors pour installer puis pérenniser l’initiative au fur et à mesure des années.

« De la volonté pour réussir en tant que femme dans le freestyle, il en faut ! Je soutiens à 100% ce projet ! », communique quant à elle la passionnée Fanny Caspar, ancienne skieuse et entraîneuse en ski freestyle.

Au fait, c’est quoi le ski freestyle ? « L’alliance du ski et de l’acrobatie, de la rigueur et de la liberté », détaille la Fédération Française de Ski, avec pour disciplines olympiques, les bosses, le saut, le skicross, le slopestyle et le halfpipe, et discipline alternative, le big-air. Un sport qui dépote et dans lequel les femmes n’ont pas tracé leurs derniers exploits ! On fonce !

 

Ouverture : Fanny Caspar...©DR

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le questionnaire sportif de… Manon Houette

Le questionnaire sportif de… Manon Houette

En novembre dernier, elle jouait les consultantes pour TF1 lors de l’Euro de hand féminin, avant de revenir sur les parquets pour sa nouvelle saison avec le club de Chambray. La handballeuse Manon Houette, très en forme, répond à notre petit questionnaire de sport entre deux matches de la Ligue Butagaz Énergie…

Lire plus »
Laura Georges : « Je ne me suis jamais dit que le football n’était pas fait pour moi. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footeuse engagée (Laura Georges sur notre photo), une Question Qui Tue essentielle, une histoire du breakdance conjugué au féminin, des femmes musclées et fières de l’être ou encore un zoom sur du handball écolo, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Le handball brestois se met au vert !

Le handball brestois se met au vert !

Quand le sport joue la carte de l’environnement, il rejoint les rangs d’une asso au nom qui claque : Fair Play For Planet. Une asso qui va pouvoir compter sur le soutien du Brest Bretagne Handball et de la salle Brest Arena. Le but ? Que le sport soit plus propre.

Lire plus »
Il était une fois le breakdance… féminin

Il était une fois le breakdance… féminin

Née dans les rues du Bronx dans les seventies, cette danse acrobatique voit s’affronter des « crew » sur le bitume et sur les pistes à coups de mouvements saccadés. Et les Bgirls y font bonne figure. Petite histoire du breaking conjugué au féminin.

Lire plus »
Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Aurélie Tourte, l’arbitre de chaise qui sait prendre de la hauteur

Aurélie Tourte, l’arbitre de chaise qui sait prendre de la hauteur

Incontournable du paysage tennistique, arbitre féminine française la plus gradée avec le badge d’argent en 2014 puis le badge d’or en 2017, Aurélie Tourte, qui a fait ses classes dans le circuit féminin, a aussi réussi à se faire sa place sur la terre battue au masculin en étant la première femme à accéder à cette chaise. Portrait d’une fille qui parcourt le monde pour l’amour de la balle jaune.

Lire plus »
Yvonnette Hoareau

Yvonnette : « Le hip hop est mon oxygène, il m’a ouverte au monde. »

Son nom nous donnerait presque des envies de bouger. Yvonnette Hoareau Vela Lopez a le hip hop qui lui colle aux basques depuis ses débuts quasi révolutionnaires dans son quartier strasbourgeois. Danseuse, chorégraphe, précurseure du hip hop en Alsace, celle qui se nourrit de tout pour faire progresser sa pratique, n’oublie jamais d’où elle vient et a fait de la transmission son plus beau mouvement. Dénicheuse de nouveaux talents, elle mise tout sur les filles, « la nouvelle génération du hip hop » !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Manon Houette

Le questionnaire sportif de… Manon Houette

En novembre dernier, elle jouait les consultantes pour TF1 lors de l’Euro de hand féminin, avant de revenir sur les parquets pour sa nouvelle saison avec le club de Chambray. La handballeuse Manon Houette, très en forme, répond à notre petit questionnaire de sport entre deux matches de la Ligue Butagaz Énergie…

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner