« Bump It »

Tout schuss pour le ski freestyle féminin !

Fanny Caspar
Ce 25 février 2021 aurait dû avoir lieu, en Andorre, un show de ski freestyle 100% féminin. Des rideuses devaient y promouvoir la cause des femmes dans le sport extrême. La Covid-19 est passée par là et la démo est reportée en 2022, mais pas le soutien aux sportives du ski freestyle. Ni à celles qui rêvent, en secret, de se lancer sur la piste. On se lève tous et toutes pour « Bump It » !

Par Claire Bonnot

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

À l’image de ÀBLOCK ! qui veut faire bouger les lignes pour le sport féminin, l’initiative « Bump It », lancée par une association d’étudiants de la NEOMA Business School – une grande école de commerce localisée à Rouen –, souhaite mettre en avant les femmes dans le sport et, plus particulièrement, dans le ski freestyle. Une aubaine : la jeune génération s’engouffre sur cette piste engagée !

Le Président du Bureau des Sports Extrêmes, Thomas Renié, exprime l’engouement de son équipe pour cette cause, elle-même passionnée par le monde du ski de compétition : « Notre souhait est de montrer au plus grand nombre à quel point le ski et, notamment, le ski freestyle, sont accessibles à n’importe quel sexe. En France, il y a un beau vivier de skieuses françaises médaillées qui méritent de l’attention ! »

» Le déclic ? « On est tombés sur un article de Anaïs Caradeux (aujourd’hui championne retraitée des halfpipes devenue skieuse backcountry, discipline entre le freeride et le freestyle, ndlr) qui démontrait le fossé de traitements et de médiatisation entre les hommes et les femmes dans ce sport extrême. On s’est dit qu’il y a avait quelque chose à faire sur ces inégalités persistantes. Actuellement, il y’a très peu de compétitions de ski freestyle réservées aux femmes alors que beaucoup de compétitions sont exclusivement réservées aux hommes. L’idée est donc d’être acteurs de notre temps et de lancer un projet solidaire. On veut vraiment faire bouger les choses ! »

Anaïs Caradeux…©DR

Résultat, l’équipe d’étudiants rêve d’impulser une compétition internationale de ski freestyle féminin ou, du moins, un événement annuel de référence dans ce milieu plus difficile d’accès pour le sexe féminin et contacte la Fédération Française de Ski.

Le projet séduit le jeune freestyleur de l’équipe de France, Vincent Maharavo, qui devient parrain de l’événement, et ouvre la voie à la jeune équipe auprès de l’équipe de France féminine. Trois rideuses professionnelles – Alais Develay, Eleonora Ferrari, Lou Barin – acceptent de participer au contest et souhaitent s’engager dans ce projet solidaire.

Lou Barin…©DR

Avant la tornade Covid-19, le programme était le suivant : sur une journée, au cœur du  snowpark de Grandvalira El Tarter, en Andorre, le public bénéficiait de cours et conseils des skieuses professionnelles, participait à une conférence sur la place des femmes dans les sports extrêmes et terminait la journée sur un show freestyle inédit avec les participantes de l’édition.

Et maintenant ? Ce 25 février 2021, à 16 heures, il faudra se connecter sur les réseaux sociaux de BUMP IT (Facebook et Instagram) pour découvrir le projet reporté à 2022 mis en avant par les plus grandes rideuses du moment.

L’équipe, motivée, est en recherche active de nouveaux sponsors pour installer puis pérenniser l’initiative au fur et à mesure des années.

« De la volonté pour réussir en tant que femme dans le freestyle, il en faut ! Je soutiens à 100% ce projet ! », communique quant à elle la passionnée Fanny Caspar, ancienne skieuse et entraîneuse en ski freestyle.

Au fait, c’est quoi le ski freestyle ? « L’alliance du ski et de l’acrobatie, de la rigueur et de la liberté », détaille la Fédération Française de Ski, avec pour disciplines olympiques, les bosses, le saut, le skicross, le slopestyle et le halfpipe, et discipline alternative, le big-air. Un sport qui dépote et dans lequel les femmes n’ont pas tracé leurs derniers exploits ! On fonce !

 

Ouverture : Fanny Caspar...©DR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Trophées FemixSports

Les Trophées Femix’Sports, 4e !

5 catégories pour 15 prix. L’asso Femix’Sports vient de lancer la quatrième édition de ses Trophées récompensant sportives, arbitres, bénévoles et fédés, autant de personnalités engagées dans le sport féminin. À vous de voter !

Lire plus »
Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Jeanne Richard

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une légende du foot féminin, une lanceuse de marteau au mental d’acier, une pionnière des JO, une jeune biathlète épanouie et au palmarès déjà bien rempli (Jeanne Richard sur notre photo), une trampoliniste attendue à Tokyo en juillet ou encore une cascadeuse à moto qui ne fait que ce qu’elle veut quand elle veut, voici le programme !

Lire plus »

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop “disgracieuse” pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Gabriella Papadakis

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fille à couettes qui soulève plus lourd que Hulk en personne, une espionne qui ne lâche pas le sport, même en prison, une « mère indigne » championne olympique, des patineuses d’hier et d’aujourd’hui (comme Gabriella Papadakis sur notre photo) ou encore une sportive dingue de windsurf, demandez le programme !

Lire plus »
Léa Labrousse

Le questionnaire sportif de…Léa Labrousse

Elle pourrait nous offrir ses plus belles figures à Tokyo, elle qui se prépare pour les prochains JO, en juillet. La trampoliniste Léa Labrousse, 6 médailles européennes en tumbling et trampoline et 2 pour la France, a atterri en douceur pour répondre à notre questionnaire Proustien.

Lire plus »
Fanny Blankers-Koen

JO 1948 : Fanny Blankers-Koen, « mère indigne » devenue star de la piste

On la surnommait « La ménagère volante ». Spécialiste du sprint, elle est la seule à avoir décroché quatre médailles d’or en une seule édition. Un palmarès d’autant plus bluffant à une époque où les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les compétitions, encore moins les mères de famille. Récit d’une femme au foyer devenue femme médaillée.

Lire plus »
Surya Bonaly

Surya Bonaly : 5 infos pour briller sur la glace

À l’image d’une Simone Biles, championne avant-gardiste de la gymnastique, Surya Bonaly marqua le monde du patinage artistique dans les années 1990 de ses prouesses interdites. La multi championne de France et d’Europe et vice-championne du monde par trois fois, a toujours voulu briser la glace des conventions pour faire évoluer son sport, au grand dam des juges, mais pour le plus grand plaisir du public. Ou comment devenir une Reine des glaces en 5 (r)évolutions !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Nathalie Péchalat, sous la glace, le feu !

À tout juste 36 ans, l’ancienne championne de danse sur glace, rechausse les patins et enfile une tenue inédite, celle de grande patronne de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG). Une femme à ce poste ? Une première ! Portrait d’une fonceuse.

Lire plus »
Julie Allemand

Basket : ces Européennes qui s’offrent les States

Assistons-nous enfin à l’éclosion des joueuses européennes aux États-Unis, territoire si prisé du basket mondial ? Dans le championnat américain de basketball féminin, la WNBA, elles sont de plus en plus nombreuses à tenter le coup. Et à y parvenir. Pourquoi ? Comment ? Explications.

Lire plus »
Lydia Bradey

Lydia Bradey, l’insatiable alpiniste en quête de liberté

Elle est la première femme à avoir atteint, en 1988, le sommet de l’Everest sans oxygène. Mais son record a longtemps été mis en doute par ses compagnons d’expédition. Une suspicion qui poursuivra la Néo-Zélandaise Lydia Bradey pendant des années avant qu’elle ne soit enfin réhabilitée. Histoire d’une alpiniste et guide de haute-montagne qui n’a jamais lâché le piolet.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin