Rechercher

Attention, elles arrivent !

8
C’est ce qu’on appelle la relève. Quarante-huit cyclistes en herbe, toutes des jeunes filles âgées de 13 à 18 ans, ont été invitées dans la roue des pros sur le Tour de France Femmes 2023. C’est l’opé « Elles arrivent ! » signée de la fédé de cyclisme. On adore et on adhère !

Publié le 27 juillet 2023 à 22h39, mis à jour le 08 janvier 2024 à 11h17

Comme des pros. Ou presque. Elles sont quarante-huit cyclistes en herbe licenciées à la FFC (Fédération française de cyclisme) âgées de 13 à 18 ans. Quarante-huit cyclistes plongées au cœur du Tour de France Femmes et qui rouleront sur le parcours des étapes quelques heures avant les championnes.

Ces jeunes pousses ont été choisies dans le cadre d’une opération inédite déployée au sein de cette deuxième édition du Tour. Nom de code : “Elles arrivent !”. L’idée ? Promouvoir le cyclisme chez les ados.

« Les jeunes filles en prennent plein les yeux, c’est des paillettes tous les jours pour elle. Elles voient les grandes et ça leur donne envie de continuer. », s’enthousiasme Marie-Françoise Potereau, vice-présidente de la FFC et du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) en charge de la mixité pour Paris 2024, mais aussi initiatrice de “Elles arrivent !”.

Réparties en deux groupes de vingt-quatre, ces jeunettes, peut-être futures championnes, défileront quelques heures avant le passage des pros. Frissons garantis sur la Grande Boucle. Le Tourmalet, qui constitue l’arrivée de la 7e étape, sera le point d’orgue d’une semaine riche en découvertes.

Non seulement, elles ouvriront la route des championnes, mais elles découvriront aussi leur univers, elles auront l’occasion d’échanger avec des personnalités du monde du cyclisme et d’entrer dans les coulisses des chaînes de télé dont France TV qui diffuse le Tour. Elles auront aussi l’opportunité de visiter le bus d’une équipe professionnelle et même d’assister au briefing d’avant-course.

Autre privilège, et non des moindres : la montée sur le podium. De quoi se mettre vraiment dans la peau des vainqueures d’étapes et porteuses de maillots distinctifs. Sacré programme !

Nous avons suivi en vidéo ces demoiselles au taquet avec pour guide Marie-Françoise Potereau. Une opé à suivre à travers notre Vlog « Elles arrivent » sur nos pages Instagram et Tik Tok. En selle !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Mélanie et Guillaume Touzot

Wasani, l’appli qui veut faire bouger le sport

Rassembler les amateurs et acteurs du sport, soutenir les fédérations, c’est l’ambition de Wasani. Cette application, lancée il y a trois ans, souhaite faciliter la pratique sportive et permettre à tous de partager des valeurs et des moments inoubliables. Tout simplement.

Lire plus »
Camille Lecointre

Camille Lecointre : « En voile, j’aime jouer avec l’incertitude, les éléments qu’on ne maîtrise pas… »

Matelot de l’équipe de France olympique en 470, dériveur en duo, médaillée de bronze aux JO, championne d’Europe et médaille de bronze aux Championnats du monde 2019, désignée Marin de l’année 2019 par la fédé de voile avec sa coéquipière Aloïse Retornaz, Camille Lecointre navigue avec sagesse et précision…sur l’eau, mais aussi dans la vie. Comme le vent l’emporte.

Lire plus »
Marie Appriou « Le boomerang, c'est une histoire de famille. »

Marie Appriou : « Le boomerang, c’est une histoire de famille. »

Depuis près de vingt ans, son coeur fait boom. Marie Appriou, championne du monde de boomerang, s’apprête à remettre son titre en jeu. Ce 17 août, les championnats du monde débutent à Bordeaux. Et la Française compte bien prouver qu’elle est toujours une lanceuse de haut vol. Rencontre avec une nana qui n’a qu’une idée en tête : mettre son sport en lumière.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner