Un ciné 100 % sportives et plus encore…

« Sportives : le parcours médiatique des combattantes »
Mettre les sportives sur le devant de la scène et le doigt sur leurs problématiques, c’est ce que fait Marie Lopez-Vivanco à travers son documentaire « Sportives : le parcours médiatique des combattantes ». Elle nous donne rendez-vous le 29 mai pour une nouvelle soirée ciné et débat. On y va !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Amateurs de sport au féminin ou pas, peu importe. Le film de Marie Lopez-Vivanco, « Sportives : le parcours médiatique des combattantes », est à (re)découvrir. L’association Les Lumidacieuses diffusera ce documentaire sur le parcours sportif rempli d’embuches de plusieurs sportives, le samedi 29 Mai, à 15h30, à l’auditorium de La Maison du Handball, à Créteil (94).

Durant cette soirée ciné gratuite, la réalisatrice et son producteur, Patrick Chevallier de Juvacom Média, seront présents pour animer un débat axé sur l’égalité femmes-hommes à l’approche de Paris 2024.

Marie Lopez-Vivanco et Patrick Chevallier

Les femmes, comme les hommes, sont ainsi conviés à assister, mais aussi et surtout à participer à des échanges qui ont pour but de faire le point sur les avancées, les freins, les difficultés du sport au féminin, notamment les obstacles à sa pratique et à sa médiatisation.

« Ce qui est important aujourd’hui, c’est de faire parler les hommes, pour faire comprendre au public que le changement ne se fera pas sans eux, que beaucoup d’hommes sont féministes et soucieux de la cause féminine et plus particulièrement dans le sport. J’ai voulu aussi démontrer l’importance de la médiatisation, c’est un moyen essentiel, même indispensable, pour donner la possibilité aux athlètes de décrocher des médailles et pour le grand public de faire du sport », explique Marie Lopez-Vivanco.

« Pour que la femme ait son entière place dans le paysage sportif, il me semble important que les médias jouent leur rôle, il est essentiel pour l’image du sport féminin. Ce documentaire va dans ce sens. Il faut convaincre les hommes que les femmes ont leur place dans la pratique sportive mais également dans la représentation au sein des instances », précise Patrick Chevallier.

Dans leur documentaire, le témoignage est une trame, un fil rouge. Durant ces 52 min, les paroles de différentes championnes, notamment Prisca Vicot, multiple championne du monde de boxe, Katell Alencon, cycliste handisport, Héloïse Pégourié, Championne de France junior U20 en Foil, mais aussi de personnalités qui s’engagent pour le sport féminin comme la sociologue Béatrice Barbusse ou la présidente de Femix’Sports, Marie-Françoise Pottereau, permettent de mieux comprendre les problématiques liées à la place de la femme dans le sport.

Un film girl-power contrasté, parfois dubitatif, où pointe la désillusion (la difficile recherche de sponsors, le manque de médiatisation) sans toutefois négliger la joie, la force, la foi des championnes.

Prisca Vicot…©Marie Lopez-Vivanco

Comment est né ce projet ? « Lorsque Patrick Chevallier est venu me proposer le sujet, je n’ai pas réfléchi une seconde pour donner ma réponse. C’est même d’ailleurs ce même sujet qui m’a poussé à m’investir depuis 2013 pour la cause du sport féminin et de la mixité, et m’a poussée à rejoindre l’association Femix’Sports », raconte Marie Lopez-Vivanco.

Patrick Chevallier et Marie Lopez-Vivanco ont travaillé sur ce film pendant six ans, sillonnant la France pour recueillir des interviews et faire des rencontres éclairantes sur l’évolution de la situation du sport féminin.

Un documentaire empli de sincérité et d’humanité qui a reçu une double labellisation #GénérationÉgalitéVoices x @onufemmesfr. Alors, évidemment, on prend sa place !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Maria Sharapova

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une lutteuse qui ne lâche rien, deux femmes dans une auto, un 5 infos pour briller au revers avec une championne dénommée Maria (Sharapova, notre photo), la fameuse question qui tue et une initiative qui a toutes les cordes à son arc, c’est la séance de rattrapage sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Steffi Graf : 5 infos pour briller au filet

Alors que la finale dames de Roland-Garros se joue ce samedi, ÀBLOCK! a décidé de rendre hommage à une sacrée nana du tennis. 22 titres du Grand Chelem, 5 en Masters et l’or olympique, c’est tout simplement une légende vivante. L’ancienne joueuse de tennis, Steffi Graf, reste dans les plus belles archives des courts. Dans le sport comme dans l’humanitaire, elle a trouvé sa place. Retour sur une love-story entre une joueuse et sa raquette en 5 infos.

Lire plus »
Maria Sharapova

Maria Sharapova, 5 infos pour briller au revers

Sur les terrains, au début des années 2000, la joueuse de tennis russe a rapidement marqué les esprits par sa détermination acharnée et son talent affirmé. Dotée d’un tempérament de feu, avec la raquette ou en entreprenariat, Maria Sharapova a conquis les courts et les cœurs. Malgré les soupçons de dopage, même après sa retraite sportive. Retour en 5 infos sur une icône qui a porté haut les couleurs de son pays.

Lire plus »
La question qui tue fitness

Moi, je veux seulement muscler mes fesses, c’est bien…non ?

Attention, voici venir la question qui tue sur les réseaux sociaux ! Sur Insta ou sur TikTok, les influenceuses au postérieur généreux se multiplient comme des petits squats. C’est devenu une tendance sportive : muscler (surtout) les fessiers. Mais si tu veux savoir rebondir en sport, est-ce vraiment ce qu’il faut fesse, euh, faire ? La réponse avisée de notre coach Nathalie Servais.

Lire plus »
Su-Wei Hsieh

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une tenniswoman à la raquette magique (Su-Wei Hsieh sur notre photo), une Déesse des courts français, les 5 dernières killeuses de la terre battue, une skieuse qui plante le bâton avec maestria, une chronique d’actualité, une question qui tue, une initiative 100 % féminine à l’épée et les porte-drapeaux en lice pour les prochains Jeux Olympiques et Paralympiques, c’est sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Paris tire à l’arc !

Si les Jeux Olympiques de cet été arrivent à grands pas, les tireurs ciblent encore leur billet pour Tokyo. La Fédération Française de Tir à l’Arc organise un tout dernier tournoi de qualification pour les Jeux, suivi d’une étape de la Coupe du Monde. Armez vos arcs !

Lire plus »
JO 2021

JO de Tokyo, la course au drapeau

Pour la première fois, aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, la France aura deux représentants pour un seul drapeau : une femme et un homme. Un binôme égalitaire pour jouer les porte-drapeaux. Ils sont dix-neuf athlètes à s’être proposés pour porter haut les couleurs françaises. Il faudra attendre début juillet pour savoir qui est sorti du chapeau. Pour l’heure, si on faisait les présentations ?

Lire plus »
Aliya Luty

Un master d’Escrime 100 % féminin ? Touché !

Un tout premier Master d’Escrime 100 % féminin, c’est ce que propose la station-village de Vaujany, dans les Alpes. En collaboration avec le club d’Escrime Parmentier de Grenoble, elle organise un événement pour que les meilleures épéistes de France et du monde s’affrontent. À vos marques !

Lire plus »
Simone Biles

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du tennis français restée dans l’ombre, une autre qui s’est offert un doublé pour la postérité à Roland-Garros, une championne folle de volley, la gymnaste la plus titrée de tous les temps (Simone Biles, notre photo), mais aussi une “question qui tue“, un film poignant sur la relation entre des ados et le foot et un nouveau campus sport business, c’est le programme à retrouver sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Simone Biles

Quand Simone Biles s’envole…

Son retour à la compet’ est un feu d’artifices. Deux ans après les Mondiaux et ses 5 médailles, Simone Biles a encore fait parler d’elle en réalisant un saut inédit dans un cadre officiel. C’était le week-end dernier lors de l’U.S Classic et elle a, elle-même, du mal à y croire !

Lire plus »
FISE

Le FISE s’offre un campus

Le Festival international des sports extrêmes (FISE) s’apprête à varier les plaisirs. L’organisateur d’événements sportifs va s’associer à Keyce Business School pour proposer un nouveau campus dédié aux métiers du sport et plus particulièrement aux sports émergents. La FISE Academy by Keyce ouvrira ses portes à la rentrée.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Camille Lecointre

Camille Lecointre : « En voile, j’aime jouer avec l’incertitude, les éléments qu’on ne maîtrise pas… »

Elle vogue gaiement vers les JO de Tokyo. Matelot de l’équipe de France olympique en 470, dériveur en duo, médaillée de bronze aux JO, championne d’Europe et médaille de bronze aux Championnats du monde 2019, désignée Marin de l’année 2019 par la fédé de voile avec sa coéquipière Aloïse Retornaz, Camille Lecointre navigue avec sagesse et précision…sur l’eau, mais aussi dans la vie. Comme le vent l’emporte.

Lire plus »

Le yoga en belle posture

Ces dernières années, les yogis en herbe ne cessent de se multiplier. Besoin de sérénité, d’apaisement, c’est le sport doux le plus plébiscité aujourd’hui en France.

Lire plus »
Nathalie Servais

Nathalie Servais

Après des années de danse pratiquée parallèlement à ses études de lettres à l’université Paris-Sorbonne, Nathalie découvre le fitness et

Lire plus »
Jessi Combs

Jessi Combs, la femme-badass la plus rapide de la planète

Sa vie de pionnière, elle l’a vécue à cent à l’heure, entre sa passion pour la mécanique et son goût pour la vitesse. Tragiquement décédée l’an dernier à l’âge de 39 ans, celle qui fut “la femme la plus rapide du monde” était une casse-cou féministe un peu dingue mais adorable. Elle restera à jamais dans la course. Moteur !

Lire plus »
Monica Pereira

Monica Pereira, le sport pour sortir de l’ombre

Une jeunesse dans les quartiers difficiles, un parcours chaotique et…le sport. Monica est une survivante. Et c’est parce qu’elle s’est bougée, dans tous les sens du terme, qu’elle est aujourd’hui, à 43 ans, en phase avec elle-même. Depuis un an, elle épouse sa reconversion de coache sportive avec jubilation. Pas peu fière. Elle nous raconte ce qui la raccroche à la (belle) vie. Témoignage précieux.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter