Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Qui a peur des femmes musclées ?

Fanny Clavien
Il fait mordre la poussière aux clichés qui collent aux basques des sportives. Ce Podcast made in Suisse du quotidien Le Temps est un petit trésor audio. Ouvrez grand les oreilles !

Par Valérie Domain

“À qui profite l’érotisation des sportives ?” “Qu’apporte la mixité dans le sport ?” Ou encore “Les dessous de la violence dans le cadre sportif”, cette série audio suisse qui s’intitule « Raffut » s’interroge sur la place de la femme dans la sphère sportive aujourd’hui.

Parce que nous avons eu un coup de cœur pour cette série aussi intéressante qu’intelligente, nous avons choisi de partager avec vous l’un des épisodes de la saison 1 de ce Raffut : « Qui a peur des femmes musclées ? ».

« À une certaine époque, aller voir une femme qui fait de la boxe était un peu comme aller voir la femme à barbe ! Un des clichés les plus tenaces dans le sport au féminin -et qui revient dans toute son histoire, c’est dire qu’une femme qui se muscle devient un homme. C’est ce qu’on appelle un “procès en virilisation”… » Le ton est donné.

Fanny Clavien
Fanny Clavien...©Facebook/DR

Au micro de la journaliste Pascaline Sordet : l’impressionnante Fanny Clavien, triple championne d’Europe de Karaté et devenue bodybuildeuse, élue Miss Univers UBFA en 2018. 

Une reconversion pas si simple : « T’es à moitié à poil, en bikini sur une scène, devant des gens, dit-elle. Pourtant, dès que j’ai posé mon premier talon sur cette scène, je me suis dit : “Wouah, j’adore ça !”. On m’a traitée de petit mec, de gorille, mais ça ne m’a jamais touchée car j’ai toujours été bien dans mon corps… »

Et tant pis si une femme musclée ne s’inscrit pas dans les codes de notre société : « J’ai toujours subi des critiques, j’ai toujours fait avec… même s’il faut avoir le coeur bien accroché », confie-t-elle encore. 

Vous l’entendrez, les stéréotypes ont la vie dure, mais ils ne font pas le poids. Bonne écoute !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi écouter…

Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Mathilde Mignier

Mathilde Mignier : « Ce que j’apprends à mes élèves résonne avec mon parcours de championne… »

Pour elle, le sport c’est comme un jeu, mais un jeu sérieux. Montée sur un ring très jeune, rien ne peut mettre cette fille K.O. Triple championne du monde de savate boxe française, multi championne de France et d’Europe, Mathilde Mignier est aussi prof d’EPS. Une double vie sportive, en solo et avec ses élèves, toujours tournée vers le sport plaisir, passion et… progression !

Lire plus »

Julie Cukierman : « J’aime transmettre le goût de l’effort, la volonté d’aller au bout de soi-même… »

Elle a le sport dans la peau. Une passion jubilatoire qu’elle transmet à merveille, elle qui rêve de prouver que nous sommes tous des sportifs dans l’âme. Préparateur sportif d’athlètes de haut niveau, Julie pratique un métier dans lequel les femmes sont peu nombreuses. Et elle s’y sent bien. Également coach (à ne pas confondre !), elle nous raconte son quotidien entre grands champions et sportifs amateurs.

Lire plus »
Elisa Savalle

Sportives, faites du bruit !

Elles en ont des choses à dire, des émotions à partager ! Ça tombe bien, ÀBLOCK! adore recueillir leurs confidences de sportive, mais aussi de femme bien dans ses baskets. À l’occasion de l’opération « Sport Féminin Toujours » lancée cette semaine par le ministère des Sports et le CSA et qui se déroulera jusqu’au 24 janvier, nous mettons en avant ces pratiquantes qui ont appris à se dépasser pour mieux s’imposer et qui en parlent avec exaltation. Des témoignages bruts qui donnent des Elles.

Lire plus »
Jessi Combs

10 femmes de sport, 10 récits de pionnières

S’imposer dans toutes les sphères de sa vie grâce au sport, c’est tout le propos d’ÀBLOCK! qui s’associe, cette semaine, à l’opération menée conjointement par le ministère des Sports et le CSA, « Sport Féminin Toujours », en redonnant à quelques pionnières de l’univers sportif, à l’instar de Jessi Combs sur notre photo, la place qu’elles méritent. Grâce à elles, les femmes ont pu (peuvent), peu à peu, changer le monde et leur monde.

Lire plus »
Mara Gomez

Mara Gómez, footballeuse d’un nouveau genre

Elle a réalisé son rêve. Première joueuse transgenre à disputer un match du championnat de Première Division Féminine d’Argentine, Mara Gómez, 23 ans, prépare désormais le terrain pour les autres, celles et ceux qui veulent dégommer les barrières. Une belle histoire d’émancipation par le sport.

Lire plus »
Jessy Trémoulière

Jessy Trémoulière : « Le rugby m’a fait grandir. »

Elle a à peine 30 ans, mais déjà une riche carrière derrière elle. L’Auvergnate Jessy Trémoulière, devenue une figure incontournable du paysage rugbystique international, vient d’être sacrée meilleure joueuse de la décennie, deux ans après avoir été élue meilleure joueuse du monde, rien que ça ! Rencontre avec une fille qui sait merveilleusement transformer l’essai.

Lire plus »