Rechercher

Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Les triathlètes (re)débarquent à Paris !
Le 26 juin, le Triathlon de Paris fait son grand retour. Accessible à toutes et tous, les inscrits vont pouvoir mélanger sport et visite de la capitale. Ou comment allier l'utile à l'agréable. Allez, zou, enfilez la combi !

Par Alexandre Hozé

Publié le 05 mai 2022 à 7h59, mis à jour le 21 mai 2022 à 10h49

Une balade dans la capitale, ça vous tente ? C’est en quelque sorte la chance qu’auront les participants du Triathlon de Paris le 26 juin prochain. En quelque sorte, car un triathlon n’est pas de tout repos. Plutôt qu’une promenade de santé, c’en est une pour la santé qui attend les inscrits. 

Mettez dans un sac (à dos) de la natation, du cyclisme et de la course à pied, secouez bien et ce qui en sort, c’est le triathlon. Sport olympique et d’une intensité incroyable à haut niveau, il s’adapte également très bien à des objectifs plus modestes. 

Goût du challenge, défi entre amis, bon pour la santé… cette discipline permet de varier les efforts tout en soulageant les articulations (spécial dédicace au marathon). 

Et quoi de mieux comme cadre pour un triathlon que la Ville Lumière ? Défi de taille pour les triathlètes : il conviendra de ne pas se concentrer uniquement sur son effort, ce serait dommage de ne pas profiter du parcours… 

Après un départ Parc de la Villette et un peu de natation, c’est entre la place de la Bastille, le Louvre, la Tour Eiffel, le Bois de Boulogne et l’Arc de Triomphe que les sportifs et sportives se “baladeront”. 

Pour les plus déterminés et préparés d’entre eux, le format olympique les attend de pied ferme. 1500 mètres en mode torpille, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres à pied pour conclure. Un sacré programme… 

Si ces distances vous impressionnent (on se demande bien pourquoi), pas d’inquiétudes, vous pouvez diviser pour mieux arriver. À deux ou trois, l’esprit d’équipe vous tirera vers le finish (on l’espère, en tout cas). 

Mais si vous n’êtes pas des habitués du triathlon, un autre format est prévu. Plus light, le Sprint est accessible à toutes et tous. Franchement, 500 mètres de nage, 20 kilomètres de vélo et 5 à pied, ça va ! Easy, même ! 

Entre potes, pour découvrir la discipline ou Paris d’une autre façon, le tout est d’arriver. Gérez votre rythme, les Jeux Olympiques 2024 ne sont pas pour tout de suite. 

Les rues de la capitale vous seront réservées, nul besoin d’esquiver les voitures. Quant à vos poumons, ils se rempliront uniquement d’air. Excepté pour ceux qui boiront la tasse… 

Mais, non, on plaisante. Allez, direction le triathlon !

Pour plus d’infos et les inscriptions, rendez-vous sur le site du Triathlon de Paris.

Ouverture A.S.O./Jacvan/A.Brebant

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Kids

Pour commencer le sport, y a un âge… ou pas ?

Développer son équilibre, apprendre l’esprit d’équipe, se dépenser… Nombreux sont les enfants à pratiquer un sport en dehors de l’école. D’ailleurs, les clubs s’ouvrent de plus en plus aux tout-petits. Mais à partir de quel âge peut-on vraiment faire du sport ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Kiki Caron

Christine Caron : « Être porte-drapeau aux JO a été un grand pas pour le sport féminin. »

Elle a marqué, de manière indélébile, les deux campagnes olympiques auxquelles elle a participé. Christine Caron dite Kiki Caron, 73 ans le 10 juillet prochain, s’est adjugée l’argent du 100 mètres dos aux JO de Tokyo en 1964 avant de bousculer les codes en devenant porte-drapeau de la délégation française à Mexico, quatre ans plus tard. Une première mondiale pour les Jeux Olympiques d’été. Rencontre avec une icône qui a fait bouger les lignes, et pas uniquement dans les bassins.

Lire plus »
Claire Supiot : « Mon parcours peut faire évoluer le monde du sport et au-delà. »

Claire Supiot : « Mon parcours peut faire évoluer le monde du sport et au-delà. »

En participant aux JO de Tokyo, l’été dernier, elle devenait la première athlète française à avoir participé aux Jeux Olympiques puis, trente-trois ans plus tard, aux Jeux Paralympiques. Claire Supiot est une force de la nature. Souffrant depuis 2008 d’une pathologie évolutive qui entraîne une faiblesse musculaire, elle a pu sortir la tête de l’eau grâce à la natation qui lui offre de quoi vaincre les flots de la maladie. Un exemple de résilience dans le monde du sport 100 % ÀBLOCK!

Lire plus »
Audrey Tanguy

Audrey Tanguy : « Savoir que j’ai le trail dans ma vie, ça me rassure. »

Née pour être ultra traileuse. Audrey Tanguy s’est découvert, en 2017, un corps d’athlète inoxydable, endurant et ultra performant. Cette savoyarde avait beau avoir l’habitude de courir les montagnes, elle n’avait pas prévu d’en faire de la compét’. Les kilomètres, les dénivelés, désormais ça lui connaît et rien ne peut l’arrêter. La Diagonale des Fous, la Trace des Ducs de Savoie, le 90 km du Mont Blanc font partie d’une longue liste de courses avalées d’un trait et aux meilleures places. Une vraie tornade sur pattes !

Lire plus »
Jeux des jeunes

Jeux des jeunes, c’est (bien) parti !

Y a urgence. À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) vient de lancer un programme de sensibilisation de la pratique du sport chez les jeunes. En partenariat avec l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) et l’UGSEL (Fédération sportive éducative de l’enseignement catholique), il espère ainsi faire bouger une nouvelle génération de plus en plus sédentaire.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner