Jeux ParalympiquesQuand la flamme embrase les corps

Jeux Paralympiques Quand la flamme embrase les corps
À l'instar des Jeux Olympiques, elle est le symbole qui éclaire les Jeux Paralympiques. Ce 20 août, toutes les flammes allumées dans 47 villes du Japon n'en feront plus qu'une. Une seule et unique flamme qui allumera le feu lors de la cérémonie d'ouverture, le 24 août. Mais quelle est son histoire ?

Par Manon Gimet

Publié le 19 août 2021 à 20h00, mis à jour le 07 septembre 2021 à 9h04

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tout comme pour les Jeux Olympiques organisés quelques jours avant, l’ouverture de la compétition des Jeux Paralympiques se fait par l’allumage de la flamme. Elle est l’un des symboles fondamentaux et l’un des plus spectaculaires pour les sportifs, les amateurs de handisport et, bien sûr, pour les athlètes.

Le premier relais de la flamme paralympique a eu lieu en 1988, mais cette torche symbolique aurait pu s’embraser bien avant : en 1948, en Grande-Bretagne, à Stoke Mandeville, en même temps que les Jeux de Londres.

À cette date, un médecin neurologue allemand, Sir Ludwig Guttmann organise les premières épreuves sportives destinées à des patients paraplégiques, tous vétérans de la Seconde Guerre mondiale, afin d’accélérer leur rétablissement.

Tir à l’arc et netball (dérivé du basketball) sont à l’honneur lors de ce championnat qui prend le nom de « Jeux de Stoke Mandeville ». Sans le savoir, le Dr Guttmann créé la genèse des Jeux Paralympiques.

Peu à peu, d’autres athlètes venus d’autres pays se joignent aux blessés de l’hôpital du bon Dr Guttmann pour s’affronter lors de compétitions sportives.

En 1954, elles sont quatorze nations engagées ; en 1955, elles sont dix-huit et en 1960, elles sont vingt-trois nations et plus de quatre-cents athlètes à participer à cette 9e édition qui se tient à Rome et compte huit sports : athlétisme, basket fauteuil, natation, tennis de table, tir à l’arc, billard, dartchery (mélange de tir à l’arc et fléchettes), escrime fauteuil. Tous les concurrents sont en fauteuil roulant.

À cette date, on considère les premiers Jeux Paralympiques officiellement lancés.

Les premiers Jeux Paralympiques à Rome, en 1960

Mais, c’est en 1988 lorsque les Jeux Paralympiques se déroulent pour la première fois sur les mêmes sites que les Jeux Olympiques, à Séoul, en Corée, que s’organise la danse des passeurs de flamme : 282 relayeurs para-athlètes se relaient sur 105 km.

Dès lors, la flamme ouvrira et clôturera les Jeux Paralympiques.

Cet été, pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, plusieurs flammes ont été allumées dans quarante-sept préfectures du Japon, en même temps qu’à Stoke Mandeville, pour ensuite être rassemblées et devenir une seule et unique flamme lors de l’évènement du rassemblement des flammes à Tokyo, ce 20 août.

Du 17 au 24 août, le relais de la flamme paralympique passera également par Shizuoka, Chiba et Saitama, avant d’atteindre son point culminant lors du dernier jour, avec la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo, ce mardi 24 septembre.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Céline Dumerc : 5 infos pour briller au panier

Céline Dumerc : 5 infos pour briller au panier

Ce dimanche, Stade Pierre de Coubertin à Paris, le Match des Champions ouvrira officiellement la saison 2021-22 de la Ligue Féminine de basket. L’occasion est toute trouvée de revenir sur la carrière de l’une des meilleures basketteuses françaises, Céline Dumerc, qui, Championne de France 2021 avec Basket Landes, jouera contre le vainqueur de la Coupe de France, Lattes Montpellier. Bio rapido en 5 points.

Lire plus »
Lauriane Lamperim

Le questionnaire sportif de…Lauriane Lamperim

Sept fois championne de France et multi-médaillée internationale en tumbling, Lauriane Lamperim s’est offert une deuxième vie de sportive après avoir subi une grave blessure sur les tapis. C’est aujourd’hui sur l’eau qu’elle glisse. Elle a pris le temps de remplir notre petit questionnaire entre deux vagues.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Après un bel été chargé en émotions olympiques, retour du Best-of sur ÀBLOCK! Le meilleur de la semaine compilé pour une séance de rattrapage (comme le petit questionnaire sportif de la motarde Lil’Viber, ici en photo), c’est à grignoter le week-end et c’est tout benef !

Lire plus »
Un WOD ? Cékoiça ?

Un WOD ? Cékoiça ?

Parfois, ils ne sont pas faciles à décrypter. Les coachs ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Sur ÀBLOCK! on a pensé défricher tout ça avec un lexique pratique. C’est le petit dico « Coach Vocab' » Et on commence par le terme WOD propre au CrossFit.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le week-end prochain, elle fera vrombir sa bécane au Bol d’Or. Aurélie Hoffmann alias Lil’Viber formera avec sa copine des circuits, Patricia Audebert, l’unique team 100 % féminine de l’événement du Castellet pour la course du Bol d’Or Classic. Entre deux entraînements sur l’asphalte, elle répond à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Marinette Pichon 5 infos pour briller au ballon rond

Marinette Pichon : 5 infos pour briller au ballon rond

Elle est l’une des pionnières du football féminin français, son incarnation. Longtemps restée la meilleure buteuse des Bleues, le ballon rond est son plus bel accessoire. Que ce soit sur la pelouse, sur le banc ou derrière un micro, Marinette Pichon s’impose sur tous les terrains. À l’heure où débute le tournage de son biopic, revenons sur sa carrière ébouriffante en 5 infos.

Lire plus »
Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Le week-end prochain, ça va faire du bruit au circuit Paul Ricard ! Le Bol d’Or reprend la route au Castellet après plus d’un an de restrictions. Sur des dizaines de gars, vous pourrez compter les motardes sur les doigts d’une main. Alors, on les suit plutôt deux fois qu’une !

Lire plus »
C’est la rentrée, on bouge !

C’est la rentrée, on bouge !

La Fédération Française de Triathlon lance son opération de décrassage ! Avec  » Rentrée ? Bougez ! », elle souhaite permettre à toutes et tous de découvrir les bienfaits de la discipline du triple effort. À la clé : du sport pour pas cher !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Amélie Mauresmo

Amélie Mauresmo : 5 infos pour briller sur les courts

Joueuse la plus titrée du tennis féminin français, Amélie Mauresmo s’est hissée au rang de légende. Malgré une carrière sportive arrivée à terme, l’ancienne numéro 1 mondiale ne se trouve jamais bien loin des courts. Retour sur les grandes dates d’Amélie Mauresmo, joueuse au remarquable revers à une main.

Lire plus »
Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Elle est une incontournable du para athlétisme. Trois fois championne du monde du 200 et 400m, championne paralympique du 400m aux Jeux de Rio 2016, Nantenin Keïta, 36 ans, ultra-déterminée avec un mental de lionne, s’est élancée pour la finale du 400m T13 femmes ce samedi après avoir terminé première de sa série pour les qualifications. Son objectif ? Aller chercher une médaille, peu importe la couleur.

Lire plus »
Maud Thierry

Maud Thierry – Iron(wo)man sinon rien

« Petit format, grande détermination » a-t-elle écrit sur sa bio Instagram. Pour Maud alias « Petit goûter », 26 ans, le sport, c’est un peu l’affrontement de David contre Goliath. Cette triathlète acharnée au petit gabarit a réalisé un exploit sportif envié : l’Ironman. Prenons le top départ avec une sportive généreuse et heureuse qui a fait du sport son mode de vie.

Lire plus »
Framboise Labat

Le questionnaire sportif de…Framboise Labat

Il y a quatre ans, à 60 ans, elle fut la première Française à concourir aux CrossFit Games, les Championnats du monde de la discipline qui a lieu aux États-Unis. Les premières épreuves de qualif’ 2021 viennent de débuter, une actu en or pour faire de la place à cette championne inoxydable qui continue de soulever du lourd et de se dépasser. Elle répond à nos petites questions Proustiennes. En toute simplicité.

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Audrey Adiceom

Audrey Adiceom : « Au tir à l’arc, il ne faut jamais oublier de tirer avec le cœur.»

Le tir à l’arc pour elle, c’est avant tout une histoire de hasard. L’archère auvergnate, qui a découvert la discipline à l’école, s’est autorisée des ambitions internationales sur le tard. À 24 ans, Audrey Adiceom travaille d’arrache-pied pour assouvir ses envies de médailles et, notamment, de médailles olympiques. Même si, parfois, « ça lui broie le cœur ». Rencontre avec une athlète touchante qui a plusieurs cordes à son arc.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner