Rechercher

Jeux ParalympiquesQuand la flamme embrase les corps

Jeux Paralympiques Quand la flamme embrase les corps
À l'instar des Jeux Olympiques, elle est le symbole qui éclaire les Jeux Paralympiques. Ce 20 août, toutes les flammes allumées dans 47 villes du Japon n'en feront plus qu'une. Une seule et unique flamme qui allumera le feu lors de la cérémonie d'ouverture, le 24 août. Mais quelle est son histoire ?

Par Manon Gimet

Publié le 19 août 2021 à 20h00, mis à jour le 04 mars 2022 à 14h44

Tout comme pour les Jeux Olympiques organisés quelques jours avant, l’ouverture de la compétition des Jeux Paralympiques se fait par l’allumage de la flamme. Elle est l’un des symboles fondamentaux et l’un des plus spectaculaires pour les sportifs, les amateurs de handisport et, bien sûr, pour les athlètes.

Le premier relais de la flamme paralympique a eu lieu en 1988, mais cette torche symbolique aurait pu s’embraser bien avant : en 1948, en Grande-Bretagne, à Stoke Mandeville, en même temps que les Jeux de Londres.

À cette date, un médecin neurologue allemand, Sir Ludwig Guttmann organise les premières épreuves sportives destinées à des patients paraplégiques, tous vétérans de la Seconde Guerre mondiale, afin d’accélérer leur rétablissement.

Tir à l’arc et netball (dérivé du basketball) sont à l’honneur lors de ce championnat qui prend le nom de « Jeux de Stoke Mandeville ». Sans le savoir, le Dr Guttmann créé la genèse des Jeux Paralympiques.

Peu à peu, d’autres athlètes venus d’autres pays se joignent aux blessés de l’hôpital du bon Dr Guttmann pour s’affronter lors de compétitions sportives.

En 1954, elles sont quatorze nations engagées ; en 1955, elles sont dix-huit et en 1960, elles sont vingt-trois nations et plus de quatre-cents athlètes à participer à cette 9e édition qui se tient à Rome et compte huit sports : athlétisme, basket fauteuil, natation, tennis de table, tir à l’arc, billard, dartchery (mélange de tir à l’arc et fléchettes), escrime fauteuil. Tous les concurrents sont en fauteuil roulant.

À cette date, on considère les premiers Jeux Paralympiques officiellement lancés.

Les premiers Jeux Paralympiques à Rome, en 1960

Mais, c’est en 1988 lorsque les Jeux Paralympiques se déroulent pour la première fois sur les mêmes sites que les Jeux Olympiques, à Séoul, en Corée, que s’organise la danse des passeurs de flamme : 282 relayeurs para-athlètes se relaient sur 105 km.

Dès lors, la flamme ouvrira et clôturera les Jeux Paralympiques.

Cet été, pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, plusieurs flammes ont été allumées dans quarante-sept préfectures du Japon, en même temps qu’à Stoke Mandeville, pour ensuite être rassemblées et devenir une seule et unique flamme lors de l’évènement du rassemblement des flammes à Tokyo, ce 20 août.

Du 17 au 24 août, le relais de la flamme paralympique passera également par Shizuoka, Chiba et Saitama, avant d’atteindre son point culminant lors du dernier jour, avec la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo, ce mardi 24 septembre.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »
Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Nadia Comaneci

Nadia Comaneci : 5 infos pour briller à la gym

Figure majeure de la gymnastique, repérée à l’âge de 6 ans, concourant aux Jeux Olympiques à 14 ans, Nadia Comaneci est la première athlète à avoir décroché un 10 dans sa discipline lors des JO. Un score si parfait, si élevé…que le tableau n’avait pas pu l’afficher correctement ! Retour sur une gymnaste d’exception en 5 dates clés.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner