Rechercher

Glissez jeunesse !

Glissez jeunesse !
Ce sera Gangwon ! Le CIO a validé l'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2024 dans cette province de Corée du Sud. Les meilleur.e.s jeunes athlètes des sports d'hiver s’y rencontreront du 19 janvier au 1er février 2024.

Par Alexandre Hozé

Publié le 13 décembre 2021 à 15h22, mis à jour le 08 janvier 2024 à 18h07

Du 19 janvier au 1er février 2024, dans la région de Gangwon, l’élite de la jeunesse des sports d’hiver aura l’occasion de montrer l’étendue de son talent.

Avec la récente validation des dates et des sites par le Comité International Olympique (CIO), c’est toute cette région sud-coréenne qui exulte.

« Avec ce plan, les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Gangwon 2024 représentent un pont symbolique entre l’héritage des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, l’émancipation de la jeunesse de demain et la transformation future de toute une région », note Hong Zhang, président de la commission de coordination et membre du CIO.

©CIO

Ils seront 1900 athlètes -soit davantage qu’auparavant- âgés de 15 à 18 ans à en découdre durant les 81 épreuves programmées de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) et il n’y aura pas un, mais deux villages olympiques pour accueillir les champions et championnes de demain.

Quatre sites sont prévus pour les sports de glace, les disciplines nordiques, le ski alpin et le ski et snowboard acrobatique.

Ces JOJ, les 4es puisqu’ils sont organisés depuis 2012 et ont lieu, comme pour les JO, tous les quatre ans, ont été organisés de sorte à atteindre une égalité totale des sexes, comme c’était déjà le cas aux JOJ 2020, à Lausanne.

©CIO

Les plus âgés et aguerris des athlètes pourront profiter de la compétition pour prouver qu’ils sont prêts à passer à la vitesse supérieure. Tâche difficile, mais pas impossible, comme en témoigne par exemple le début de carrière de la championne du monde de slopestyle, Tess Ledeux.

« Les JOJ sont à la fois une plateforme mondiale pour des performances sportives de haut niveau de jeunes athlètes d’élite et un festival sportif ciblé célébrant les valeurs olympiques, ces deux dimensions se complétant », conclut le CIO.

Rendez-vous sur la neige et sur la glace dès janvier 2024 !

Ouverture ©CIO

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Retour vers le passé… à pied

Entre le 1er et le 3 avril, préparez-vous pour un S’Cape Run antique. Cette nouvelle formule de l’escape game va vous transporter dans l’univers de la mythologie grecque. L’occasion idéale d’allier sport, esprit d’équipe et digital. On vous dit tout.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner