Rechercher

Évita MuzicLa pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes

Évita Muzic, la pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes
Elle se démarque dans les rangs français et porte en elle toutes les chances de lever les bras à l’arrivée de l’une des huit étapes du parcours. Son nom ? Évita Muzic. Retour sur le parcours de championne de cette athlète d’à peine 23 ans.

Par Julie Begon

Publié le 25 juillet 2022 à 17h31

Après le Giro, c’est un autre monument du cyclisme qui passe au féminin jusqu’au 31 juillet 2022. Le Tour de France Femmes fait enfin son apparition. Longtemps attendu dans les pelotons, les cent-quarante-quatre coureuses engagées auront à cœur de briller pour cette première édition, et côté français, on a toutes nos chances grâce à la jeune Évita Muzic, déjà très grande par son talent.

Le cyclisme, c’est l’apanage de la famille Muzic. Laurence et Thierry, les parents d’Évita, l’ont tous deux pratiqué en compétition, alors rien d’étonnant à ce que leur fille s’y essaye.

Pour cela, pas de perte de temps. À l’âge de 5 ans, la Jurassienne se déplace déjà sur deux roues sous l’œil vigilant… de sa mère, éducatrice au Guidon Bletteranois, le premier club de la future championne.

©Wikipedia

Des premiers pas qui font mouche, dans un premier temps en cyclo-cross, donc durant l’automne et l’hiver sur des chemins, des prairies, voire du sable. Déjà, Évita domine tous ses concurrents. En 2015, elle remporte le championnat de France de cyclo-cross dans la catégorie cadette (15-16 ans).

Puis, sur route, elle excelle à son tour. Championne de France junior (17-18 ans) en 2017. Deux ans plus tard, elle endosse le même titre, mais dans la catégorie espoir (19-22 ans).

Évita Muzic à 20 ans et elle est déjà championne de France de quasiment toutes les catégories jeunes en cyclisme sur route, mais le plus dur reste à faire : le passage chez les séniors.

Comment franchir cette marche pour briller parmi les pros ? Dans un premier temps avec l’aide d’une équipe, parce que même si ses coéquipières ne pourront jamais pédaler pour elle, le cyclisme reste un sport d’équipe. Et la Franc-Comtoise, a su bien s’entourer.

Depuis 2018, Évita évolue au sein de l’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope (récemment renommée FDJ-Suez-Futuroscope), et sera encore dans ses rangs jusqu’en 2025.

Après, c’est derrière le guidon que se fait la différence. Et pour son arrivée chez les pros, et bien Évita se débrouille très bien. Pas de problème d’acclimatation à l’horizon.

En 2020, elle brille sur le Tour d’Italie et rappelle à tous ceux qui l’avait oublié qu’elle est là pour gagner, en remportant la 9e étape. Une victoire que la France attendait depuis 2015 et Pauline Ferrand-Prévot, dernière Française à s’être imposée sur le Giro.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? L’année suivant, elle s’adjuge le maillot tricolore de championne de France sur route… senior ! Ça y est, Évita Muzic s’est fait un nom dans le monde des grandes du cyclisme.

À près d’un an de la première édition du Tour de France Femmes (jusqu’au 31 juillet 2022), tout semble sourire à la Jurassienne. Mais que serait une carrière sans galères et obstacles à surmonter ? Les blessures s’enchaînent.

©Wikipedia

En fin de saison 2021, Évita chute sur le Women’s Tour et se blesse au genou. Elle tente de revenir à la compétition début 2022, mais la douleur persiste. Sa décision est prise, le 5 janvier, elle se fait opérer, quitte à louper quelques rendez-vous marquants de la saison cycliste comme la Strade Bianche ou le Trofeo Alfredo Binda.

Elle ne reviendra à la compétition que le 13 avril, pour courir la Flèche Brabançonne.  Bon, le retour est mitigé puisqu’Évita chute et est contrainte d’abandonner. Mais rien de grave à déplorer et surtout les sensations reviennent.

Le contre-la-montre est lancé pour être d’attaque pour le Tour de France. Pour ça, Évita Muzic est prête à tout et comprend parfaitement ses besoins et ceux de son équipe. Encore un peu juste physiquement pour endosser le rôle de leader, elle se met au service de ses coéquipières.

Comme sur Liège-Bastogne-Liège où, en plus de s’infiltrer dans l’échappée pour montrer à tout le monde que ses jambes sont de retour, elle aidera aussi sa collègue l’Italienne Marta Cavalli dans le final.

Le véritable test de la saison est là. Le Giro Rosa, le Tour d’Italie féminin. Une course à étape, du dénivelé, bref le terrain de jeu favori d’Évita. Et elle le fait bien comprendre en terminant 14e du général, sur cent-quarante-et-une partantes.

Maintenant, c’est parti pour le Tour de France Femmes, le point de mire qui n’a jamais bougé durant toute sa convalescence. Et en bonus, une arrivée dans sa région, à la Planche-des-Belles-Filles.

Pas de doutes, Évita est bel et bien ÀBLOCK! sur les routes du Tour.

 

Ouverture ©Facebook Evita Muzic

D'autres épisodes de "Cyclisme, dans la roue des sportives"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Ella Palis : pour elle, le foot, c'est de la balle !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

Un mois de juillet sportivement chargé pour les filles ! Un Euro Foot (avec notamment la joueuse Ella Palis sur notre photo), un Tour de France Femmes… ÀBLOCK! les accompagne grâce à deux dossiers spéciaux. Et, toujours, notre série d’histoire(s) sur les faits marquants du sport féminin qui se sont déroulés les été passés. Bonne lecture !

Lire plus »
Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Elle n’a pas encore 20 ans mais déjà une détermination de fer. Angelina Favario, jeune pilote, n’a qu’une idée en tête : devenir pro et, pourquoi pas, évoluer, à l’avenir, en Formule 1. La Savoyarde, qui a fait ses gammes l’an passé en F4, sait qu’elle devra, pour cela, se battre tout au long du chemin contre adversaires et préjugés. Rencontre avec une demoiselle que rien ne peut freiner.

Lire plus »
Cecilia Berder

Cécilia Berder : « L’escrime, c’est une conversation avec soi-même. »

La gagne chevillée au corps, la fougueuse multi-championne de France et vice-championne du monde d’escrime, manie pourtant le sabre comme un félin tournant autour de sa proie, avec stratégie, élégance et explosivité. Quand la sabreuse Cécilia Berder part à l’assaut, c’est une leçon de vie qui la fait grandir un peu plus chaque jour. En piste pour une démonstration de passion !

Lire plus »
Charlotte Hym et Madeleine Larcheron

Charlotte Hym et Madeleine Larcheron, les rideuses françaises entrent en… Skate

Elles seront deux. Deux Françaises à porter fièrement les couleurs de l’équipe de France lors des épreuves de skateboard qui auront lieu le 25 juillet (street) et le 4 août (park) aux JO de Tokyo. Charlotte Hym et Madeleine Larcheron auront l’occasion de marquer l’Histoire des Jeux Olympiques en s’invitant sur le premier podium consacré à la discipline. Faisons les présentations.

Lire plus »
Paty Audebert « Une fois sur la moto, je fais corps avec elle. »

Paty Audebert : « Une fois sur la moto, je fais corps avec elle. »

Pionnière des courses de motos féminines, championne de France à multiples reprises, Patricia Audebert alias “Paty“ a la moto dans la peau. Pilote passionnée et innée, la belle blonde n’a jamais eu froid aux yeux (bleus). À 66 ans, la voilà repartie sur la route mythique du Bol d’Or Classic, armée de son flegme légendaire.

Lire plus »
Delphine Cascarino, l’agréable surprise de l’attaque française

Delphine Cascarino, l’agréable surprise de l’attaque française

L’Euro Foot 2022 va-t-il la révéler ? Delphine Cascarino a marqué les esprits lors du premier match des Bleues en inscrivant le troisième but de la rencontre face à l’Italie. Son palmarès est déjà bien garni, mais une victoire lui fait de l’œil : celle qu’elle ravira sous le maillot tricolore en équipe A. Et elle a tout pour réaliser son rêve. Portrait d’une attaquante inattendue qui vaut le détour.

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Julie Allemand

Basket : ces Européennes qui s’offrent les States

Assistons-nous enfin à l’éclosion des joueuses européennes aux États-Unis, territoire si prisé du basket mondial ? Dans le championnat américain de basketball féminin, la WNBA, elles sont de plus en plus nombreuses à tenter le coup. Et à y parvenir. Pourquoi ? Comment ? Explications.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner