Évita MuzicLa pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes

Évita Muzic, la pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes
Elle se démarque dans les rangs français et porte en elle toutes les chances de lever les bras à l’arrivée de l’une des huit étapes du parcours. Son nom ? Évita Muzic. Retour sur le parcours de championne de cette athlète d’à peine 23 ans.

Par Julie Begon

Publié le 25 juillet 2022 à 17h31

Après le Giro, c’est un autre monument du cyclisme qui passe au féminin jusqu’au 31 juillet 2022. Le Tour de France Femmes fait enfin son apparition. Longtemps attendu dans les pelotons, les cent-quarante-quatre coureuses engagées auront à cœur de briller pour cette première édition, et côté français, on a toutes nos chances grâce à la jeune Évita Muzic, déjà très grande par son talent.

Le cyclisme, c’est l’apanage de la famille Muzic. Laurence et Thierry, les parents d’Évita, l’ont tous deux pratiqué en compétition, alors rien d’étonnant à ce que leur fille s’y essaye.

Pour cela, pas de perte de temps. À l’âge de 5 ans, la Jurassienne se déplace déjà sur deux roues sous l’œil vigilant… de sa mère, éducatrice au Guidon Bletteranois, le premier club de la future championne.

©Wikipedia

Des premiers pas qui font mouche, dans un premier temps en cyclo-cross, donc durant l’automne et l’hiver sur des chemins, des prairies, voire du sable. Déjà, Évita domine tous ses concurrents. En 2015, elle remporte le championnat de France de cyclo-cross dans la catégorie cadette (15-16 ans).

Puis, sur route, elle excelle à son tour. Championne de France junior (17-18 ans) en 2017. Deux ans plus tard, elle endosse le même titre, mais dans la catégorie espoir (19-22 ans).

Évita Muzic à 20 ans et elle est déjà championne de France de quasiment toutes les catégories jeunes en cyclisme sur route, mais le plus dur reste à faire : le passage chez les séniors.

Comment franchir cette marche pour briller parmi les pros ? Dans un premier temps avec l’aide d’une équipe, parce que même si ses coéquipières ne pourront jamais pédaler pour elle, le cyclisme reste un sport d’équipe. Et la Franc-Comtoise, a su bien s’entourer.

Depuis 2018, Évita évolue au sein de l’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope (récemment renommée FDJ-Suez-Futuroscope), et sera encore dans ses rangs jusqu’en 2025.

Après, c’est derrière le guidon que se fait la différence. Et pour son arrivée chez les pros, et bien Évita se débrouille très bien. Pas de problème d’acclimatation à l’horizon.

En 2020, elle brille sur le Tour d’Italie et rappelle à tous ceux qui l’avait oublié qu’elle est là pour gagner, en remportant la 9e étape. Une victoire que la France attendait depuis 2015 et Pauline Ferrand-Prévot, dernière Française à s’être imposée sur le Giro.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? L’année suivant, elle s’adjuge le maillot tricolore de championne de France sur route… senior ! Ça y est, Évita Muzic s’est fait un nom dans le monde des grandes du cyclisme.

À près d’un an de la première édition du Tour de France Femmes (jusqu’au 31 juillet 2022), tout semble sourire à la Jurassienne. Mais que serait une carrière sans galères et obstacles à surmonter ? Les blessures s’enchaînent.

©Wikipedia

En fin de saison 2021, Évita chute sur le Women’s Tour et se blesse au genou. Elle tente de revenir à la compétition début 2022, mais la douleur persiste. Sa décision est prise, le 5 janvier, elle se fait opérer, quitte à louper quelques rendez-vous marquants de la saison cycliste comme la Strade Bianche ou le Trofeo Alfredo Binda.

Elle ne reviendra à la compétition que le 13 avril, pour courir la Flèche Brabançonne.  Bon, le retour est mitigé puisqu’Évita chute et est contrainte d’abandonner. Mais rien de grave à déplorer et surtout les sensations reviennent.

Le contre-la-montre est lancé pour être d’attaque pour le Tour de France. Pour ça, Évita Muzic est prête à tout et comprend parfaitement ses besoins et ceux de son équipe. Encore un peu juste physiquement pour endosser le rôle de leader, elle se met au service de ses coéquipières.

Comme sur Liège-Bastogne-Liège où, en plus de s’infiltrer dans l’échappée pour montrer à tout le monde que ses jambes sont de retour, elle aidera aussi sa collègue l’Italienne Marta Cavalli dans le final.

Le véritable test de la saison est là. Le Giro Rosa, le Tour d’Italie féminin. Une course à étape, du dénivelé, bref le terrain de jeu favori d’Évita. Et elle le fait bien comprendre en terminant 14e du général, sur cent-quarante-et-une partantes.

Maintenant, c’est parti pour le Tour de France Femmes, le point de mire qui n’a jamais bougé durant toute sa convalescence. Et en bonus, une arrivée dans sa région, à la Planche-des-Belles-Filles.

Pas de doutes, Évita est bel et bien ÀBLOCK! sur les routes du Tour.

 

Ouverture ©Facebook Evita Muzic

D'autres épisodes de "Cyclisme, dans la roue des sportives"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

India Spirit

Sport en films : joue-la comme ces femmes !

Pour rester ÀBLOCK ! en ces temps statiques de confinement, voici une première recommandation culturelle pleine de peps avec une liste de 6 films qui dépotent sur les sportives. Pellicules péché mignon ou plus « serious game », il y a de quoi se forger un mental d’acier depuis son canapé !

Lire plus »
Changeons les règles

Les femmes et l’océan, vers de nouvelles « règles »

Un distributeur de protections périodiques éco-responsables pour les navigatrices, c’est l’initiative du jour. L’association Horizon Mixité de la navigatrice Isabelle Joschke et son partenaire le Club Nautique de Lorient (CNL) s’engagent pour les femmes et pour la protection de l’environnement. Prenons la vague.

Lire plus »
equitation femme

L’équitation, un sport mixte, vraiment ?

À la différence de nombreux autres sports, l’équitation a toujours été un sport mixte. En compétition, sur ses trois disciplines majeures – saut d’obstacles, dressage et concours complet -, les femmes sont les égales des hommes. Pourtant, il ne s’agit pas encore d’une réelle parité.

Lire plus »
zumba

Zumba, entrez dans la danse !

Une tornade, un raz de marée. Cette discipline venue de Colombie a su trouver le combo gagnant – transpirer en s’éclatant – pour séduire des femmes qui veulent bouger sans pour autant avoir l’impression de faire du sport. Reportage au pays de cette danse devenue trendy.

Lire plus »
i'm sorry majolie mccann

« I’m sorry » ou le sarcastique cri des sportives

C’est l’histoire d’un clip engagé, créé par un couple de jeunes cinéastes au fin fond du Québec et qui devient viral. L’histoire d’une vidéo tournée à la demande d’un coach de soccer qui milite pour l’égalité des sexes dans le sport. C’est l’histoire d’une vidéo qui claque.

Lire plus »
Celia Martinez : « Dès que je suis sur mes skis, j’ai l’impression de vivre vraiment. »

Célia Martinez : « Quand je suis sur des skis, j’ai l’impression de vivre vraiment. »

Elle aurait dû participer aux Championnats du monde de Kilomètre Lancé (KL) qui débutent à Vars dans les Hautes-Alpes. Mais, enceinte, Célia Martinez passera son tour cette saison. Avant de revenir en force dès 2023 avec, pour ambition, de battre le record de France de ski de vitesse et, pourquoi pas, le record du monde. Conversation avec l’une des filles les plus rapides de la planète qui, pour une fois, a décidé de prendre son temps.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner