Évita MuzicLa pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes

Évita Muzic, la pépite française à l’assaut du Tour de France Femmes
Elle se démarque dans les rangs français et porte en elle toutes les chances de lever les bras à l’arrivée de l’une des huit étapes du parcours. Son nom ? Évita Muzic. Retour sur le parcours de championne de cette athlète d’à peine 23 ans.

Par Julie Begon

Publié le 25 juillet 2022 à 17h31

Après le Giro, c’est un autre monument du cyclisme qui passe au féminin jusqu’au 31 juillet 2022. Le Tour de France Femmes fait enfin son apparition. Longtemps attendu dans les pelotons, les cent-quarante-quatre coureuses engagées auront à cœur de briller pour cette première édition, et côté français, on a toutes nos chances grâce à la jeune Évita Muzic, déjà très grande par son talent.

Le cyclisme, c’est l’apanage de la famille Muzic. Laurence et Thierry, les parents d’Évita, l’ont tous deux pratiqué en compétition, alors rien d’étonnant à ce que leur fille s’y essaye.

Pour cela, pas de perte de temps. À l’âge de 5 ans, la Jurassienne se déplace déjà sur deux roues sous l’œil vigilant… de sa mère, éducatrice au Guidon Bletteranois, le premier club de la future championne.

©Wikipedia

Des premiers pas qui font mouche, dans un premier temps en cyclo-cross, donc durant l’automne et l’hiver sur des chemins, des prairies, voire du sable. Déjà, Évita domine tous ses concurrents. En 2015, elle remporte le championnat de France de cyclo-cross dans la catégorie cadette (15-16 ans).

Puis, sur route, elle excelle à son tour. Championne de France junior (17-18 ans) en 2017. Deux ans plus tard, elle endosse le même titre, mais dans la catégorie espoir (19-22 ans).

Évita Muzic à 20 ans et elle est déjà championne de France de quasiment toutes les catégories jeunes en cyclisme sur route, mais le plus dur reste à faire : le passage chez les séniors.

Comment franchir cette marche pour briller parmi les pros ? Dans un premier temps avec l’aide d’une équipe, parce que même si ses coéquipières ne pourront jamais pédaler pour elle, le cyclisme reste un sport d’équipe. Et la Franc-Comtoise, a su bien s’entourer.

Depuis 2018, Évita évolue au sein de l’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope (récemment renommée FDJ-Suez-Futuroscope), et sera encore dans ses rangs jusqu’en 2025.

Après, c’est derrière le guidon que se fait la différence. Et pour son arrivée chez les pros, et bien Évita se débrouille très bien. Pas de problème d’acclimatation à l’horizon.

En 2020, elle brille sur le Tour d’Italie et rappelle à tous ceux qui l’avait oublié qu’elle est là pour gagner, en remportant la 9e étape. Une victoire que la France attendait depuis 2015 et Pauline Ferrand-Prévot, dernière Française à s’être imposée sur le Giro.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? L’année suivant, elle s’adjuge le maillot tricolore de championne de France sur route… senior ! Ça y est, Évita Muzic s’est fait un nom dans le monde des grandes du cyclisme.

À près d’un an de la première édition du Tour de France Femmes (jusqu’au 31 juillet 2022), tout semble sourire à la Jurassienne. Mais que serait une carrière sans galères et obstacles à surmonter ? Les blessures s’enchaînent.

©Wikipedia

En fin de saison 2021, Évita chute sur le Women’s Tour et se blesse au genou. Elle tente de revenir à la compétition début 2022, mais la douleur persiste. Sa décision est prise, le 5 janvier, elle se fait opérer, quitte à louper quelques rendez-vous marquants de la saison cycliste comme la Strade Bianche ou le Trofeo Alfredo Binda.

Elle ne reviendra à la compétition que le 13 avril, pour courir la Flèche Brabançonne.  Bon, le retour est mitigé puisqu’Évita chute et est contrainte d’abandonner. Mais rien de grave à déplorer et surtout les sensations reviennent.

Le contre-la-montre est lancé pour être d’attaque pour le Tour de France. Pour ça, Évita Muzic est prête à tout et comprend parfaitement ses besoins et ceux de son équipe. Encore un peu juste physiquement pour endosser le rôle de leader, elle se met au service de ses coéquipières.

Comme sur Liège-Bastogne-Liège où, en plus de s’infiltrer dans l’échappée pour montrer à tout le monde que ses jambes sont de retour, elle aidera aussi sa collègue l’Italienne Marta Cavalli dans le final.

Le véritable test de la saison est là. Le Giro Rosa, le Tour d’Italie féminin. Une course à étape, du dénivelé, bref le terrain de jeu favori d’Évita. Et elle le fait bien comprendre en terminant 14e du général, sur cent-quarante-et-une partantes.

Maintenant, c’est parti pour le Tour de France Femmes, le point de mire qui n’a jamais bougé durant toute sa convalescence. Et en bonus, une arrivée dans sa région, à la Planche-des-Belles-Filles.

Pas de doutes, Évita est bel et bien ÀBLOCK! sur les routes du Tour.

 

Ouverture ©Facebook Evita Muzic

D'autres épisodes de "Cyclisme, dans la roue des sportives"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

JujuFitcats

JujuFitcats : « Le sport a été ma porte de sortie de l’anorexie. »

Elle affiche des mensurations sociales impressionnantes : 3,2 millions de followers sur Tik Tok, 2,3 millions sur YouTube, autant sur Instagram ; près de 45 000 abonnés sur Twitter et sur Facebook. Au total, près de 10 millions d’ados suivent les aventures de Justine alias JujuFitcats. Tout à la fois admirée, méprisée, jugée, elle est à 25 ans, de celles que l’on appelle « les influenceuses ». Adoubée (aimée) par un autre poids lourd des réseaux sociaux, le coach Tibo InShape, cette girl next door fait la promo du sport à sa façon.
Conversation avec un « petit chat » pas si « fit » que ça et qui, désormais, le revendique haut et fort.

Lire plus »
Charlotte Bonnet

Best-of 2021 : les confidences des championnes ÀBLOCK!

2021 a été riche de rencontres, comme des cadeaux de Noël avant l’heure. Nos sportives ÀBLOCK! se sont livrées sans langue de bois. Dans ces entretiens, ces filles qui marquent l’histoire de leur discipline ont raconté leur parcours, leurs joies et leurs échecs, leur vision du sport… Retour sur les plus belles déclarations de ces championnes ÀBLOCK!

Lire plus »
4 août 2015 Katie Ledecky bat le record du monde en nage libre

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Les récap’ sur les deux événements majeurs du sport féminin de juillet, la présentation de mondiaux au fil de l’eau et d’une équipe qui mène bien sa batte, un retour sur les pionnières cavalières et le début de l’histoire sportive du mois d’août comme celle du record du monde de Katie Ledecky (notre photo), c’est le Best-of de la semaine sur ÀBLOCK!. Bonne lecture sous canicule à toutes et tous !

Lire plus »
Femmes en montagne

La montagne, les femmes, tout un festival !

Devenir le premier festival français de films sur les femmes en montagne, c’est fait ! Et c’est l’association « On n’est pas que des collants » qui nous donne, pour sa deuxième édition, rendez-vous en novembre, à Annecy, pour des soirées ciné au plus haut des sommets ! Mais avant, ferventes montagnardes, n’oubliez pas votre caméra…

Lire plus »

Pauline : « Au sommet d’une montagne, je me sens à ma place. »

Ado, elle pratiquait déjà le ski de randonnée. Et, depuis, elle n’a jamais cessé de grimper les sommets. Le plus souvent, dans sa région d’adoption, Grenoble.
La montagne, Pauline s’y sent bien, loin de tout esprit de compétition ou de performance. Elle nous partage sa passion. Celle qui la fait vibrer, celle qui l’aide à respirer.

Lire plus »
Florence Arthaud

Florence Arthaud, cette insatiable louve des mers

Le 9 mars 2015, il y a tout juste six ans, l’aventurière perdait la vie dans un crash d’hélico. Avec elle, le mot marin s’était conjugué au féminin. À 33 ans, en 1990, l’intrépide à la crinière bouclée et au teint halé devenait la première femme à remporter la mythique Route du Rhum. Une entrée fracassante au sein du milieu testostéroné des « vieux » loups de mer. Une grande dame qui tracera la voie pour les autres navigatrices. Portrait-hommage d’une fille qui avait tant besoin de prendre le large…

Lire plus »
©DRVoguing

Le voguing, la danse en vogue qui n’a pas dit son dernier… pas

Danse identitaire créée par la communauté noire LGBT en réaction au racisme et à la discrimination, le voguing est apparu dans les sixties à Harlem, New York. Importée en France en 2000, survoltée, technique et codifiée, elle a inspiré la chanson « Vogue » de Madonna. Faisons une « pose » pour tout savoir de cette danse socio-politique.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner