Rechercher

C’est mieux de faire son footing dehors ou sur un tapis de course ?

La question qui tue
Il y a celles et ceux qui préfèrent courir au grand air et puis il y a les autres, qui avalent les kilomètres sans quitter la salle de sport. Sur le papier, c’est la même discipline … Mais est-ce vraiment comparable ? On te dit tout !

Par Clotilde Boudet

Publié le 28 mai 2022 à 10h54

« Les vrais adeptes de la course foulent le bitume qu’il pleuve qu’il vente ou qu’il neige. Courir sur un tapis, c’est pas du vrai running ». Toi aussi tu as déjà entendu ce genre de remarque ?

Chez ÀBLOCK!, on est dans les starting-blocks pour casser les clichés et on te le dit : il n’y a pas de sport plus « noble » qu’un autre. Et puis, rien n’est soit tout noir soit tout blanc.

Tapis de course ou bitume… Souvent, la vie est une palette de gris ! 

Par exemple, quand on n’a pas les moyens de payer l’abonnement à la salle, on n’a pas d’autre choix que de faire quinze fois le tour du pâté de maison. Et c’est parfait ! Parfois, on doit aussi s’adapter à son environnement : si on habite dans une zone ultra polluée par exemple, on a plutôt intérêt à éviter le footing en extérieur.  

©Shutterstock

Et puis, au fond, on s’entraîne comme on veut, on choisit l’un, on choisit l’autre… On alterne ! Si tu n’aimes pas courir dehors parce que tu ne te sens pas en sécurité ou que ça caille trop pour toi, c’est ok. Si, en revanche, tu cours pour te vider la tête, logique que tu préfères sortir, prendre l’air, t’offrir des chouettes paysages à regarder… 

Maintenant, s’il faut parler des avantages et inconvénients de la course en extérieur versus la course sur tapis, commençons par l’a priori le plus connu : il paraît que le footing sur bitume est très traumatisant pour les articulations. Faux.

Certaines études affirment carrément que c’est l’inverse. Un sol plus dur est égal à une plus grande force de réaction et ça, ça renforce les os. En revanche, c’est vrai que c’est mieux d’opter pour le tapis de course quand on a déjà des problèmes d’articulations. 

On a raison, toutefois, de dire que le running en extérieur est plus difficile et « complet ». Sur un tapis, c’est le sol qui bouge, entraîné par un moteur. L’impulsion ne vient donc pas de tes jambes, mais de la bande roulante du tapis.

En plus, il n’y a pas les variations de sols, d’allure, les éléments naturels… Bref, le footing sur tapis c’est linéaire et ça sollicite moins certaines parties de ton corps, comme tes ischios-jambiers.  

©Shutterstock

Selon une étude menée par le Dr John Porcari, courir dehors permettrait de brûler entre 3 % et 7 % de plus, que courir sur untapis. Justement parce qu’on doit faire l’effort de se propulser en avant, foulée après foulée.

En fait, courir sur un tapis, c’est comme rouler au régulateur de vitesse sur l’autoroute. C’est plus confortable et si tu préfères ça, que ça te permet d’être plus régulier dans ta pratique, et bien t’aurais tort de t’en priver…  

Mais quitte à ne pas profiter des bénéfices du footing en plein air, autant faire usage de la machine au mieux. Quand on court sur un tapis, on règle toujours l’inclinaison à 1 % ou 2 % (pour se rapprocher au max des sensations de l’extérieur). On regarde droit devant et on prend le temps de trouver son rythme.

Enfin, on ne stoppe jamais brutalement sa course, au risque d’avoir la tête qui tourne, on pense à ralentir petit à petit. T’as tout compris ? Alors, cours Forrest, cours ! 

Ouverture ©Shutterstock

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Lauriane Lamperim

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-gymnaste devenue surfeuse (Lauriane Lamperim sur notre photo), une basketteuse emblématique, une parachutiste qui a fait du ciel son univers, une patineuse qui a bousculé l’ordre établi, une Simone qui a roulé sa bosse ou encore une championne de karaté qui se raconte dans notre podcast, c’était le menu de la semaine dernière sur ÀBLOCK! et c’est à (re)découvrir sans modération…

Lire plus »
Marathon Rose, les femmes en marche contre le cancer du sein

Marathon Rose, les femmes en marche contre le cancer du sein

« Le sport pour vaincre ! » Comme un cri du cœur, le slogan de l’association Casiopeea résume parfaitement le projet de son Marathon Rose qui prendra la route en octobre : marcher côte à côte pour lutter contre la maladie durant le mois de sensibilisation nationale, Octobre Rose. ÀBLOCK ! soutient cet essentiel top départ…

Lire plus »
Véronique Sandler

Véronique Sandler, la vététiste qui n’a pas peur de sortir du cadre

Elle n’a d’abord vécu que pour la compétition. Avant de lui tourner le dos, notamment faute de sponsors. Depuis 2016, Véronique Sandler a décidé de ne plus rider que pour le plaisir. Un choix payant pour la vététiste néo-zélandaise qui s’engage pour le VTT au féminin et régale, à grands coups de vidéos, une communauté grandissante sur les réseaux sociaux. Portrait d’une fille qui a la tête dans le guidon. Et en redemande.

Lire plus »
Salomé Gilles

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La semaine dernière, on fêtait les femmes. Et même si, sur ÀBLOCK!, le 8 mars, c’est toute l’année, on a fait fort : une ministre, deux sociologues, une arbitre, sans compter nos pratiquantes et championnes (comme l’aviatrice Salomé Gilles sur notre photo), les rencontres se sont succédé. Alors, on est aux anges, comme d’hab’. Allez, on vous partage tout !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner