Sandy BaltimoreUne attaquante tout terrain

Sandy Baltimore, une attaquante tout terrain
Nouvelle arrivante Bleue, Sandy Baltimore fait partie des plus jeunes de l’équipe. Milieu, latéral, attaquante... la joueuse est un véritable couteau-suisse. Plus qu’à choisir le bon outil pour venir à bout de l’Euro 2022.

Par Aurore Charron

Publié le 24 juillet 2022 à 17h55

Sandy Baltimore, l’attaquante du Paris-Saint-Germain (PSG), n’aurait pas pu rêver d’intégrer un meilleur club. Pour cause, c’est en région parisienne que Sandy grandit. À Ermont, entre une mère cuisinière dans un lycée et un père qui travaille à l’aéroport.

La petite Sandy -qui ne mesure aujourd’hui pas plus d’1,56m- se passionne pour le football dans la cour de récré. Les gars la regardent presque avec envie et elle s’éclate !

Ses prestations ne passent pas inaperçues et ses coéquipiers (des garçons, donc) voient bien qu’entre la fillette et le ballon…le courant passe. Ils lui proposent de les rejoindre dans leur club, le Cosmopolitain Ermont Taverny.

©FFF

La jeune Baltimore doit d’abord convaincre son père qui aurait préféré la voir jouer avec des filles. Plus facile à dire qu’à faire. Devant le manque d’équipe féminine pour une fillette de 10 ans, Sandy finit par obtenir le feu vert pour chausser les crampons.

En visant les buts, c’est dans l’œil de l’entraîneur du PSG qu’elle finira par taper. À l’affût de nouvelles recrues, ce dernier lui propose une place dans son club. Un rêve pour la joueuse originaire de région parisienne. Sandy Baltimore s’y engage en 2015 et vient tout juste de le renouveler jusqu’en 2024.

Avant même de signer son premier contrat professionnel en 2018, la joueuse participe à de beaux évènements. Au sein de l’équipe des moins de 19 ans (U19), Sandy Baltimore contribue à la victoire du Challenge National U19 Elite du club. Une expérience renouvelée en 2019.

©FFF

Des trophées collectifs, ça n’est pas ce qui lui manque. Coupe de France 2018 et 2022, Championnat de France 2021 – c’est l’ère du club parisien. Le clou de son palmarès ? C’est en équipe de France qu’elle le remporte.

Sandy Baltimore intègre pour la première fois la sélection tricolore en 2020 et marque déjà un but. Le deuxième but de sa carrière bleue, c’est pendant la finale de l’Euro U19 2019 que l’attaquante le marque.

Un point pour l’équipe française qui remporte le championnat. Jamais deux sans trois, on attend son prochain but avec impatience. Pourquoi pas pendant l’Euro 2022 ?

Il faut dire que la joueuse a plus d’un tour dans son sac. En milieu de terrain, Sandy Baltimore alterne entre latérale gauche, et ailière gauche. Un poste qui lui plaît – et qui lui réussit. La numéro 21 parisienne est sacrée meilleure ailière gauche de la décennie formée au PSG en juin 2020.

©Wikipedia

Sandy Baltimore aime le mouvement. Son style : la vitesse, les dribbles, les percussions… et l’attaque ! Dès qu’il y a possibilité d’aller vers l’avant ou de marquer des buts, Sandy fonce.

Elle est nommée meilleur espoir féminin de la saison 2021 en première division (D1). L’année suivante, c’est le titre de meilleure passeuse de D1 qu’elle décroche avec treize passes décisives. On dirait bien que la chance lui sourit pour 2022.

Une milieu de terrain passeuse d’exception avec un goût pour l’offensive, ça séduit Corinne Diacre, la sélectionneuse des Bleues, qui la choisit pour disputer l’Euro 2022… en tant qu’attaquante, cette fois.

Il y a trois ans, Sandy Baltimore confiait déjà rêver de ce championnat d’Europe. Aujourd’hui, elle y est – et on l’attend ÀBLOCK !

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Football : ces sportives qui vont droit au but"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Cherie Pridham

Cherie Pridham, une sacrée nana en tête de peloton

Le monde du vélo fait un sprint historique ! Une femme prend pour la première fois la tête d’une équipe cycliste masculine du World Tour, le plus haut niveau du cyclisme sur route professionnel. La Britannique Cherie Pridham, ancienne coureuse cycliste, obtient ce poste graal à l’âge de 48 ans. Récit du parcours sans faute d’une pédaleuse qui ouvre la route aux suivantes…

Lire plus »
Shaïnez El Haïmour « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Shaïnez El Haïmour : « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Troisième mondiale en karaté kyokushinkai, Shaïnez El Haïmour est la première Française à avoir remporté, fin 2019, la médaille de bronze au Championnat du Monde à Tokyo, au Japon. Également multiple championne d’Europe de la discipline, elle se raconte dans ce nouvel épisode du podcast Premier Crochet signé Audrey Largouët, revenant sur les événements qui lui ont permis de décrocher son titre mondial à travers son rapport à cette discipline qu’elle pratique depuis ses 6 ans.

Lire plus »
Mélissa Plaza

Mélissa Plaza : « Le foot a été l’échauffement de ma vie, mais j’étais promise à autre chose. »

Une survivante. Une battante pour le moins singulière. Mélissa Plaza avait un rêve, petite, celui de devenir footballeuse professionnelle. Un choix de vie auquel, malgré les obstacles, elle n’a jamais voulu renoncer. À présent retraitée, l’ex-joueuse de l’OL prête sa voix aux femmes et milite, sans s’économiser, pour une société plus égalitaire. Rencontre avec une fille percutante, forte et généreuse.

Lire plus »
La question qui tue Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une arbitre qui refuse qu’on la mette sur la touche, une question qui tue sur le sport et l’alcool (notre photo), un 5 infos sur l’une des meilleures karatekas au monde, l’histoire du skateboard féminin, deux événements sportifs inédits à venir et un mouvement d’haltérophilie décrypté, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Greta Andersen

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une nageuse qui a failli voir ses rêves d’Olympiades brisés, une autre devenue une légende des JO (la grande Greta Andersen sur notre photo), une patineuse tous terrains, une pionnière du vélo, une athlète qui enquille les kilomètres, un podcast, notre première « question qui tue » et des initiatives pour être #ablockensemble, prêts à cliquer ?

Lire plus »
Mary Davis

Mary Davis, la femme qui ouvre le monde du sport aux handicapés mentaux

À la tête de l’organisation des jeux mondiaux Special Olympics pour les athlètes ayant un handicap mental, Mary Davis emploie son énergie à supprimer les barrières de l’accès au sport. Sa mission ? Favoriser une plus grande inclusion, afin de changer des vies et de faire évoluer les mentalités. Portrait de l’une des dirigeantes sportives les plus influentes en 2020.

Lire plus »
Running

Si on tentait un marathon fractionné ?

Le #42HealthyRunningDays est lancé ! Un top départ donné à l’issue de la journée internationale de la santé, le 7 avril dernier. Késako ? Portés par la motivation, le bien-être et la santé, les coureurs se lancent le défi de réaliser 42 kilomètres en 42 jours. À leur rythme. Ainsi, l’application Running Care propose une toute nouvelle version du marathon pour les plus démotivés. Explications.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner