Rechercher

Nature is bike La Gravel Festive met le feu !

La Gravel Festive met le feu !
Cette course cycliste aussi fun qu'inédite aura lieu du côté d'Angers, le 25 juin. Au programme : vélo en mode détente et en nocturne, barbecue, musique et écologie....

Par Alexandre Hozé

Publié le 20 mai 2022 à 15h41, mis à jour le 25 mai 2022 à 9h39

Un mix cyclisme et soirée détente autour d’un feu de bois, le tout entre potes, c’est vendeur, non ? C’est le programme de La Gravel Festive qui lance son ride à la cool, le 25 juin prochain, lors du Gravel Festival qui met le vélo d’aventure à l’honneur tout le week-end.

Petite explication de texte : le terme gravel désigne à la fois une pratique et un vélo. Le phénomène Gravel est né dans le Midwest des États-Unis, où les cyclistes roulent sur les petites routes et chemins non-goudronnés. C’est une pratique du vélo qui allie passages sur route ainsi que sur sentiers, pistes et chemins. Vous savez tout.

Maintenant, le côté pratique : le départ de La Gravel Festive aura lieu à Angers, à partir de 17h30. Vélos adaptés obligatoire : VTT, cyclo-cross ou gravel. Le parcours passe par des petits chemins entre Bourg, Ecuillé et d’autres villes du coin. Et tout ça, pour arriver au château de Plessis-Bourré à mi-parcours. 

Pas de pression, aucune mesure de la performance et aucun classement n’est prévu, c’est vraiment une soirée vélo en mode détente. On aurait tort de bouder la selle.

©Leonard De Serres

Là-bas, on pose les vélos et on s’attaque au feu de camp pour lancer le barbecue. Une pause stratégique indispensable pour tous les amateurs de bonne ambiance. Il est même possible de se joindre à la fête sans passer par la case vélo, mais c’est un peu tricher quand-même. D’autant que l’assistance électrique est autorisée, donc pas d’excuses ! 

Une fois les saucisses cuites et avalées, il faudra finir le parcours. Attention à la digestion ! Ce sont 45 kilomètres au total qui attendent les cyclistes. Mais la particularité de cette deuxième partie à vélo ? Elle est nocturne ! 

Sensations garanties, prévoyez quelques lumières tout de même, autant minimiser les risques de carambolages. 

Le retour au Gravel Festival ne sera pas monotone. Sous les notes de rock californien du groupe Trio Cover, les rideurs et rideuses franchiront la ligne d’arrivée. Et la fête débutée au château pourra reprendre de plus belle ! 

Toute cette soirée aura lieu sous le signe de la bonne humeur et du partage, mais aussi de l’écologie. La Gravel Festive est un événement éco-engagé. Pas de plastique sur place, de quoi recycler et faire du tri dans tous les coins du lieu de départ (et donc d’arrivée) et, au menu, du local et de la qualité. 

Pour allier l’utile à l’agréable, une fois de plus, on est ÀBLOCK! 

©Leonard De Serres

Pour plus d’infos et les inscriptions, rendez-vous sur le site de la Gravel Festive.

Ouverture ©Leonard De Serres

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Il était une fois le skateboard…féminin

Il était une fois le skateboard…féminin

Aujourd’hui, si le monde du skate doit compter sur les filles, elles aussi présentes aux Jeux Olympiques où la discipline a fait son entrée, quelques pionnières ont ouvert la voie pour leur permettre d’être sous les feux de la rampe. Petite histoire du skateboard conjugué au féminin.

Lire plus »
Pauline Deroulede

Le questionnaire sportif de… Pauline Déroulède

Elle vise les Jeux paralympiques 2024. Pauline Déroulède, amputée d’une jambe après avoir été percutée par une voiture en 2018, est une combattante. Et c’est avec une raquette de tennis qu’elle lutte pour se reconstruire. Et gagner. Laissons-la se dévoiler en quelques questions Proustiennes.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner