Jeux des jeunes, c’est (bien) parti !

Jeux des jeunes
Y a urgence. À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) vient de lancer un programme de sensibilisation de la pratique du sport chez les jeunes. En partenariat avec l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) et l’UGSEL (Fédération sportive éducative de l'enseignement catholique), il espère ainsi faire bouger une nouvelle génération de plus en plus sédentaire.

Publié le 22 avril 2021 à 18h35, mis à jour le 28 juin 2021 à 17h05

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Objectif : promouvoir le sport chez les jeunes pour faciliter la pratique sportive et adhérer aux clubs fédérés. Tout un programme et ça va pas être facile !

La solution ? Un mode de vie actif, par un maintien d’une bonne santé physique et mentale via une activité physique régulière et appropriée et une alimentation équilibrée et saine. On vous l’a dit, tout un programme !

Dans le cadre de l’héritage des jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, tous les élèves des collèges de 5e et 4e peuvent ainsi participer à ces « Jeux des jeunes ». L’initiative se déroule en deux étapes : à l’échelle locale puis au niveau national.

©Illustration Lisa Lugrin

Deux piliers : bouger et éduquer. Depuis le 31 mars (et jusqu’au 23 juin prochain), un test de forme est organisé pour tous les jeunes participants : souplesse, force, équilibre et endurance seront les axes de progrès.

Des questionnaires sur le niveau d’activité physique et sur le comportement dynamique s’ajouteront aux exercices actifs. Les élèves devront répondre ensuite à un quiz de 5min en courant, sur les thèmes de la nutrition, des bienfaits de l’activité physique, de l’Olympisme, des valeurs du sport ou encore de la citoyenneté.

La phase de qualification se déroulera dans les établissements scolaires, étape 100 % digitale avec l’application gratuite TOUS EN FORME, développée par l’Université de Paris APHP (hôpitaux de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris).

Trois garçons et trois filles avec, au minimum, trois élèves non licenciés (UNSS, UGSEL ou Club) par établissement seront sélectionnés pour accéder à la finale.

Pour la seconde phase, l’INSEP accueillera dans ses locaux le 16 et 17 octobre 2021, la Finale des Jeux des Jeunes. Comme pour les Jeux Olympiques et Paralympiques, les élèves qualifiés pourront participer et assister à une cérémonie d’ouverture et de clôture.

Ainsi, pendant deux jours, les compétiteurs auront des épreuves peu pratiquées dans le milieu scolaire, des épreuves collectives et originales. S’ajoute à ça : une initiation à l’arbitrage sportif, des ateliers de sensibilisation en guise d’échanges avec des sportifs de l’INSEP et des diffusions de films et documentaires sur le sport.

Et la récompense, c’est quoi ? Des goodies en plus d’une expérience hors du commun.

Allez, on se bouge !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er aout, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : 100 mètres, le rêve !

La divine descente en eaux troubles d’un poisson nommé Modolo. L’apneiste française vient de réaliser son rêve de toujours : plonger à plus de 100 mètres dans les profondeurs. Et, hop, un nouveau record de France !

Lire plus »
7 symboles olympiques

Jeux Olympiques, les 7 symboles capitaux

Ils sont le sel de cet événement sportif planétaire. Les valeurs olympiques, l’hymne, la devise, la flamme, le serment, les anneaux, la langue, 7 emblèmes qui régissent les Jeux Olympiques, certains depuis l’Antiquité, d’autres depuis les JO modernes. Petite leçon d’histoire pour bien comprendre l’esprit olympique.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Sport et Coronavirus : le vrai du faux

On dit (et on entend) souvent que le sport aide à lutter contre les virus. Mais est-ce la vérité ? Ne rien changer à sa routine sportive aide-t-il vraiment à lutter contre la maladie et plus particulièrement contre le Coronavirus COVID-19 ? Pourquoi faut-il continuer à pratiquer, mais dans quels cas faut-il impérativement mettre son corps en mode « pause » ? Éléments de réponse.

Lire plus »
Sara Labrousse

Sara Labrousse : « La natation artistique à haut-niveau m’a appris à repousser mes limites… »

Ses rêves ne prennent jamais l’eau. À 32 ans, après avoir participé aux plus grandes compétitions internationales qui la mèneront jusqu’aux Jeux Olympiques, cette championne de natation artistique a quitté les bassins, mais pas l’univers aquatique. Sara Labrousse est désormais docteur en biologie marine. Les souvenirs cependant lui tiennent chaud. Et elle nous raconte avec ferveur comment ces années sous l’eau l’ont aidée à respirer.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner