Journal d'une sportive (dé)confinée Ressortir mon vélo...j'étais excitée comme une gamine !

claire pola
Depuis le 11 mai, notre coach Claire Pola, s'en donne à coeur joie. Vélo, course, renfo au milieu des paysages magnifiques de la Haute-Vienne, la voilà de nouveau libre comme l'air ! Elle nous raconte ses premières émotions de sportive déconfinée.

Publié le 16 mai 2020 à 13h50, mis à jour le 16 mai 2020 à 13h50

La ligne d’arrivée est là, nous sommes enfin en déconfinement !

Je vais renouer avec la nature que je n’ai pas vue depuis deux mois. Pouvoir s’échapper à plus d’un kilomètre de chez moi, sans attestation et sans le stress d’être rentrée au bout d’une heure.

J’ai donc chaussé les baskets et ai pu retrouver les bords de Vienne, l’un de mes spots préférés pour se balader, courir…

claire pola

Courir au milieu des herbes hautes, entendre les oiseaux qui chantent, voir les lapins qui se dérobent devant moi et sentir les odeurs de la nature… un intense sentiment de liberté et de bonheur m’a envahie.

« Se sentir vivante au milieu des éléments, retrouver la vitesse, le granulé de la route… c’est tout ça que j’aime. »

Le soir, j’ai préparé mon vélo pour la sortie du lendemain, j’étais super excitée comme une gamine qui ouvre ses cadeaux à Noel.

J’ai rechargé mes lumières car même en pleine journée, je roule avec une lumière à l’avant et un avertisseur à l’arrière qui en plus d’éclairer, m’avertit des véhicules en approche. Je crois bien que j’avais le sourire jusqu’aux oreilles.

Réveil à 7h30, départ vers 9h en solo pour m’offrir deux heures d’escapade sur un circuit que je connais bien, assez facile pour redémarrer en douceur.

Deuxième jour des Saints de glace, il ne faisait pas bien chaud et un vent assez fort soufflait mais qu’importe, qu’est-ce que j’étais heureuse… se sentir vivante au milieu des éléments, retrouver la vitesse, le granulé de la route… c’est tout ça que j’aime.

Limoges

Et puis… j’ai quelques points de repère sur mes circuits  : des points de vue, des ruines ou comme sur ce tour un animal.

C’est un taureau Highland, un écossais débarqué dans le Limousin, mdrrr je l’ai baptisé Oscar. Il vit dans un pré avec une chèvre et un âne.

Quand je passe devant, j’aime le voir et hier il était là …

claire pola

Du côté de mon activité de coach, je poursuis le coaching à distance car il présente de nombreux avantages  comme l’absence de temps de déplacement, des créneaux et amplitudes horaires larges, pas de perte de temps au cours de la séance et la possibilité d’interagir à plusieurs à des milliers de kilomètres de distance.

Finalement quelques habitudes se sont créées et certains clients souhaitent conserver un coaching matinal ou tardif en visio.

« Mon terrain de jeux s’est agrandi et c’est avec passion et enthousiasme que j’envisage les prochaines semaines. »

Je vais reprendre également les coaching à domicile et en extérieur. En ce qui concerne les séances collectives, c’est un peu plus compliqué lorsqu’il s’agit d’associations car, à défaut de pouvoir utiliser les gymnases, il faut négocier l’occupation des espaces verts ou des installations collectives ouvertes comme les terrains de football avec les mairies.

A Limoges, pour le coup, la ville a communiqué sur la réouverture du parc des sports dès le 12 mai.

claire pola

L’accès aux terrains de football et de rugby est de nouveau possible, pour la pratique individuelle de type fitness ou renforcement musculaire en respectant les consignes de distanciation physique (regroupement limité à 10 personnes).

Mon terrain de jeux s’est donc agrandi et c’est avec passion et beaucoup d’enthousiasme que j’envisage les prochaines semaines.

image00001 (1)gimp

Bref, je suis fin prête à vous communiquer mon énergie, écrivez-moi, je vous aiderai à vous remettre en mouvement, que ce soit pour de la réathlétisation, des séances fitness, de gym douce, de stretching, de vélo (uniquement en visio pour le moment), vous serez ÀBLOCK!

Alors, on bouge ?

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Shaikha Al Qassemi

Shaikha Al Qassemi, celle que le CrossFit a émancipée

Le CrossFit lui a permis de faire la paix avec son corps. À 32 ans, Shaikha Al Qassemi a puisé, dans la discipline, la force de suivre sa propre voie et de s’épanouir physiquement, loin des stéréotypes et des diktats qui régissent la norme. Désormais à l’aise dans ses baskets et bien dans sa tête, l’athlète émiratie n’a qu’une envie, servir d’exemple quitte, en levant des poids, à soulever des montagnes.

Lire plus »
Sophie Carpentier

Sophie Carpentier : « Dans la médecine comme dans le sport, il faut que les femmes y aillent ! »

Médecin de l’équipe féminine de rugby Rouen, elle a aussi été celui de l’équipe de France de rugby féminin. Militante du sport santé, Sophie Carpentier n’a pas hésité, il y a quelques années, à se spécialiser dans le sport pour apporter à son quotidien médical un souffle nouveau. Et de prouver que les femmes ont toute leur place dans un métier encore trop souvent conjugué au masculin.

Lire plus »
Leïla Heurtault

Jeux Olympiques : karaté, un petit JO et puis s’en va !

Après des années à batailler pour intégrer le giron des sports olympiques, le karaté a obtenu gain de cause et sera (enfin !) de la partie aux Jeux Olympiques de Tokyo, du 23 juillet au 8 août. Avant de disparaître aussi vite du programme des JO 2024, à Paris. Retour sur une épopée éprouvante.

Lire plus »
Karen Chataîgnier : « Il y a quelque chose de sacré dans le discours d’Alice Milliat. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des épreuves éprouvantes en altitude, des femmes en selle, une humoriste engagée (Karen Chataîgnier sur notre photo), une cycliste solaire, une super-héroïne à cheval et une nouvelle Question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
bigorexie

Bigorexie : Enquête sur une maladie du sport tabou

Il n’existe pas de stats, très peu d’études sur le sujet. La bigorexie ou addiction au sport est pourtant une maladie reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis 2011. Mais dans une société où le sport se doit d’être synonyme de bien-être, les répercussions physiques et psychiques liées à une pratique excessive sont très souvent éludées. Enquête sur une pathologie tabou.

Lire plus »
Laetitia Blot

Laetitia Blot : « Je veux que les femmes puissent se dire : elle, elle fait un sport de combat et elle est féminine. »

Elle est montée sur ressorts, elle déborde d’énergie. Laetitia Blot est un phénomène. Après avoir collectionné les titres en judo, en lutte et en sambo, la Française de 37 ans s’est lancée dans le MMA (Mixed Martial Arts). Victorieuse de son premier combat en octobre dernier, elle s’apprête désormais à affronter Marie Loiseau, ce 8 avril, dans le cadre du MMA Grand Prix. Rencontre avec une fille qui s’amuse à mettre « les poings » sur les « i ».

Lire plus »
Sophia Popov

Sophia Popov, la golfeuse qui rêve en green

Affaiblie par la maladie de Lyme et à deux doigts de ranger ses clubs à jamais, elle a finalement gagné son tout premier Grand Chelem cet été. La golfeuse américano-allemande est un exemple de persévérance. Son conte de fées ou plutôt de « tees » (puisqu’on parle de golf…) entre illico dans la belle histoire du sport !

Lire plus »
Quand tu fais l'Ironman, tu oublies la douleur, tu ne gardes que les bons moments. 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une femme de fer, une experte du maillot de bain, une course spartiate, une autre pour la planète, une pionnière du rugby, une nouvelle question qui tue… découvrez le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Christine Duchamp

Christine Duchamp : « Avoir de l’impact sur le développement du hockey, ça, c’est fort ! »

Première femme à occuper le poste de Directrice Technique Nationale à la Fédé Française de Hockey sur Glace, Christine Duchamp s’offre un parcours de pionnière dans un sport de glisse où elle a toujours foncé vers les buts. Ancienne joueuse, capitaine de son équipe, entraîneure de l’équipe de France Féminine et première joueuse à avoir évolué en D1 masculine…un parcours inspirant !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner