La Grande Boucle fait un pied de nez au Covid-19

Cyclisme
Le Tour de France aura finalement lieu en août. Il est le seul événement sportif à être maintenu en 2020. Ni reporté ni annulé, la plus célèbre course cycliste prendra la route avec plus d’un mois de retard sur le calendrier, mais ça va rouler malgré tout. Les coureuses, elles, vont (encore) devoir patienter. Autant dire que le Tour féminin n'est plus envisagé.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Son parcours demeure inchangé. Le Tour de France s’élancera de Nice et il passera par toutes les étapes prévues pendant un mois. Seule concession épidémique  : il débutera le 29 août et non le 27 juin.

C’est Christian Prudhomme, le directeur de la Grande Boucle, qui vient d’officialiser cette nouvelle date de départ. La 107e édition du Tour devrait donc terminer sa course le 20 septembre sur les Champs-Élysées parisiens.

Un mois d’entraînement et quelques semaines pour s’immerger…

« Nous imaginions d’abord un décalage pour début août, nous n’avons jamais rien envisagé sur juillet, mais avec l’intervention du professeur Xavier Bigard  (le médecin référent de l’UCI), on s’est dit qu’il fallait qu’on aille le plus loin possible, a expliqué Christian Prudhomme, dans les colonnes de l’Équipe. Il fallait absolument deux mois pour les coureurs avant le départ du Tour : un gros mois d’entraînement et ensuite quelques semaines avec au moins une épreuve de référence. »

Un temps évoqué par la ministre des Sports, le huis clos a été très vite considéré comme « inimaginable »   par Christian Prudhomme. Tout comme l’annulation pure et simple du Tour de France.

Tour cycliste

«  ASO, l’organisateur, peut assumer un coup dur, les équipes ne peuvent pas. S’il n’y a pas de Tour de France, le modèle entier du cyclisme peut s’effondrer », jugeait Patrick Lefevere, directeur de l’équipe belge Deceuninck-Quick Step à l’heure où le Tour était menacé d’annulation.

«  A l’étranger, je vois certaines équipes qui se délitent, dont les sponsors se retirent ou qui ne paient plus leurs coureurs ou l’encadrement. Leur système de protection est inexistant », explique quant à lui le grimpeur français Romain Bardet dans Le Monde.

allie-smith-1H0jyBraVdo-unsplashgimp

Autant dire que dans la bataille, le Tour de France féminin a été remis aux calendes grecques. À peine évoqué, déjà enterré. 

L’année prochaine si tout va bien  ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Running

Si on tentait un marathon fractionné ?

Le #42HealthyRunningDays est lancé ! Un top départ donné à l’issue de la journée internationale de la santé, le 7 avril dernier. Késako ? Portés par la motivation, le bien-être et la santé, les coureurs se lancent le défi de réaliser 42 kilomètres en 42 jours. À leur rythme. Ainsi, l’application Running Care propose une toute nouvelle version du marathon pour les plus démotivés. Explications.

Lire plus »
Trophées FemixSports

Les Trophées Femix’Sports, 4e !

5 catégories pour 15 prix. L’asso Femix’Sports vient de lancer la quatrième édition de ses Trophées récompensant sportives, arbitres, bénévoles et fédés, autant de personnalités engagées dans le sport féminin. À vous de voter !

Lire plus »
Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Jeanne Richard

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une légende du foot féminin, une lanceuse de marteau au mental d’acier, une pionnière des JO, une jeune biathlète épanouie et au palmarès déjà bien rempli (Jeanne Richard sur notre photo), une trampoliniste attendue à Tokyo en juillet ou encore une cascadeuse à moto qui ne fait que ce qu’elle veut quand elle veut, voici le programme !

Lire plus »

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop “disgracieuse” pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Gabriella Papadakis

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fille à couettes qui soulève plus lourd que Hulk en personne, une espionne qui ne lâche pas le sport, même en prison, une « mère indigne » championne olympique, des patineuses d’hier et d’aujourd’hui (comme Gabriella Papadakis sur notre photo) ou encore une sportive dingue de windsurf, demandez le programme !

Lire plus »
Léa Labrousse

Le questionnaire sportif de…Léa Labrousse

Elle pourrait nous offrir ses plus belles figures à Tokyo, elle qui se prépare pour les prochains JO, en juillet. La trampoliniste Léa Labrousse, 6 médailles européennes en tumbling et trampoline et 2 pour la France, a atterri en douceur pour répondre à notre questionnaire Proustien.

Lire plus »
Fanny Blankers-Koen

JO 1948 : Fanny Blankers-Koen, « mère indigne » devenue star de la piste

On la surnommait « La ménagère volante ». Spécialiste du sprint, elle est la seule à avoir décroché quatre médailles d’or en une seule édition. Un palmarès d’autant plus bluffant à une époque où les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les compétitions, encore moins les mères de famille. Récit d’une femme au foyer devenue femme médaillée.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Julia Clair

Julia Clair : « Dans le saut à ski, ce qui me drive, c’est le plaisir de voler »

Elle pratique une discipline spectaculaire avec un flegme qui force le respect. Julia Clair, 26 ans, détient le record français de saut à ski féminin. Voler, rêve des humains depuis la nuit des temps, est sa spécialité, son atout, presque inné. Espérant décrocher une médaille aux prochains JO 2022, elle souhaite faire s’envoler la renommée de cette discipline féminine, trop peu médiatisée. Prenons le tremplin avec elle…

Lire plus »
Audrey Tanguy

Audrey Tanguy : « Savoir que j’ai le trail dans ma vie, ça me rassure. »

Née pour être ultra traileuse. Audrey Tanguy s’est découvert, en 2017, un corps d’athlète inoxydable, endurant et ultra performant. Cette savoyarde avait beau avoir l’habitude de courir les montagnes, elle n’avait pas prévu d’en faire de la compét’. Les kilomètres, les dénivelés, désormais ça lui connaît et rien ne peut l’arrêter. La Diagonale des Fous, la Trace des Ducs de Savoie, le 90 km du Mont Blanc font partie d’une longue liste de courses avalées d’un trait et aux meilleures places. Une vraie tornade sur pattes !

Lire plus »
Cyclisme

La Grande Boucle fait un pied de nez au Covid-19

Le Tour de France aura finalement lieu en août. Il est le seul événement sportif à être maintenu en 2020. Ni reporté ni annulé, la plus célèbre course cycliste prendra la route avec plus d’un mois de retard sur le calendrier, mais ça va rouler malgré tout. Les coureuses, elles, vont (encore) devoir patienter. Autant dire que le Tour féminin n’est plus envisagé.

Lire plus »
Mara Gomez

Mara Gómez, footballeuse d’un nouveau genre

Elle a réalisé son rêve. Première joueuse transgenre à disputer un match du championnat de Première Division Féminine d’Argentine, Mara Gómez, 23 ans, prépare désormais le terrain pour les autres, celles et ceux qui veulent dégommer les barrières. Une belle histoire d’émancipation par le sport.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin