J'ai la flemme de faire du sport après le boulot, si j'en faisais au bureau ?

La question qui tue J'ai la flemme de faire du sport après le boulot, si j'en faisais au bureau ?
Et si on passait autant de temps à prendre soin de soi qu’à bosser ? Ok, on sait, après le taf, on n’a pas toujours le courage d’aller transpirer au sport. Taratata, nous, chez ÀBLOCK!, on te lâche pas comme ça. Viens voir là, on t'a concocté quelques exercices discrets à faire en direct de l’open-space.

Par Clotilde Boulet

Publié le 02 septembre 2022 à 17h00, mis à jour le 05 septembre 2022 à 13h38

Se coucher tôt, se cuisiner un bon dîner, penser à répondre au message de Pierre, Paul et Jacques, appeler Mamie, changer les draps, lire au moins trois pages de ce bouquin qui traîne depuis des mois sur la table basse, faire un soin capillaire qu’on laisserait poser (enfin !) plus de trente secondes, finir ce dossier hyper important pour la réu de mardi et aller à la salle. Faire tout ça en 24h, ça paraît impossible.

Du coup, ça arrive qu’on n’appelle pas Mamie, qu’on remette à plus tard les réponses aux textos des copains, qu’on attende une semaine de plus pour changer les draps, qu’on se fasse livrer une pizza… Et qu’on passe devant la salle de sport sans s’arrêter.  

Au fond, ça n’est pas grave. Personne n’a de super pouvoir qui lui permet de tout faire en un minimum de temps, c’est-à-dire en 24h (moins les heures de sommeil), c’est peu pour réussir à tout biffer sur sa to-do !

Notre conseil ? Priorise tes devoirs et tes besoins. Là, on sait, tu vas dire que t’as pas le temps de faire du sport, mais ne fais pas l’autruche, tout est question de choix. Si si. Donc, si tu ne fais pas le choix d’aller au sport après le boulot, essaye ces exercices à faire au bureau en deux temps trois mouvements, (presque) incognito.

©Shutterstock

Parce que, s’il y a bien un truc auquel un emploi du temps trop chargé ne devrait pas nous forcer à renoncer, c’est notre bien-être et notre santé ! T’es OK avec ça ? Alors, on y va !

  • Exercice n°1 : pour travailler les jambes, on peut tout simplement se déplacer… sur la pointe des pieds. Certes, t’auras peut-être une drôle de démarche jusqu’à la machine à café, mais tes mollets te diront merci.  
  • Exercice n°2 : pour les cuisses, avance tes fesses au bord de ta chaise de bureau et tend un jambe. Tu peux poser ce dossier rigide, hyper chiant et lourd, sur ta cuisse ou exercer une pression avec ta main, pour plus d’efficacité. On reste 30 secondes la jambe en l’air et on alterne, gauche-droite.  
  • Exercice n°3 : envie d’un fessier rebondi ? Contente-toi de contracter une fesse après l’autre (ou les deux simultanément), le plus de fois possible, en prenant des petites pauses. Par exemple, tu peux faire des séries de 10 ou 20 secondes.  

 

Ps : Sinon, tu peux aussi profiter de chaque instant seul·e (dans l’ascenseur, aux toilettes, etc) pour faire quelques squats. Et au pire, si quelqu’un te surprend, tu peux toujours faire mine de ramasser un truc par terre… 

©Shutterstock

  • Exercice n°4 : pas le temps d’entretenir (ou de créer) tes tablettes de chocolat ? On profite de cette réunion Zoom interminable pour les travailler. Rien de plus simple, il suffit simplement de s’installer correctement, le dos bien droit, sur sa chaise et de lever les deux pieds à quelques centimètres du sol. On contracte les abdos et on garde l’équilibre 10 secondes minimum. Et puis on recommence !  
  • Exercice n°5 : Enfin, pour les bras, tu auras besoin d’une bouteille/gourde de plus ou moins 1L (remplie, hein !). Dos bien droit, bras posé en angle droit sur le bureau, bouteille dans la main, on la monte vers son épaule par séries de 10.  

 

Voilà de quoi optimiser le temps au bureau et gagner en énergie tout au long de la semaine ! Et n’oublie pas, si tu passes la majorité de ta journée assis·e, étire-toi régulièrement et fais plusieurs courtes pauses durant lesquelles tu lâches l’écran des yeux et tu dégourdis tes guiboles. 

Bon, tout ça ne t’empêche pas d’aller au sport, hein ! Parce que faut aussi savoir se vider la tête et c’est pas entre les quatre murs de ton bureau que tu réussiras à déconnecter.

En attendant, va donc te chercher un kawa sur la pointe des pieds !

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Caroline Garcia, la saison n'est pas finie…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un triathlon interactif, deux Ultra-Trails à couper le souffle, une tenniswoman qui est de retour au top (Caroline Garcia sur notre photo), une militaire à la force spéciale, une pionnière du ballon ovale et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marion Joffle

Marion Joffle : « Quand je nage dans l’eau glacée, je suis comme dans une bulle. »

Elle a goûté à l’eau froide, il y a quatre ans. Depuis, Marion Joffle enchaîne les défis, établit de nouveaux records mondiaux et rafle toutes les médailles sur son passage, avec comme unique objectif de se dépasser. La nageuse surnommée « Le Pingouin », le prouvera encore, en 2022, avec la traversée de la Manche. Nous l’avions suivie lors des Mondiaux en eau glacée, juste avant la pandémie, en Slovénie. Fraîche rencontre avec une fille joyeusement « givrée ».

Lire plus »
Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Elle est sauveteuse en mer et au-delà. Stéphanie Barneix accompagnée de cinq autres waterwomen rallient actuellement Monaco et Athènes en paddleboard. Un échauffement avant le défi Cap Optimist, qui se déroulera entre le Pérou et la Polynésie Française en janvier 2023. Un défi à la seule force des bras pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner