Rechercher

Si j’ai des courbatures, est-ce que je dois faire une pause dans ma routine sportive ?

Si j’ai des courbatures, est-ce que je dois faire une pause dans ma routine sportive ? La question qui tue
Les courbatures, c’est un peu la gueule de bois des sportives et sportifs. Un truc qui ne te donne pas envie de recommencer le lendemain… D’ailleurs, quand on a les muscles endoloris par l’effort de la veille, la logique voudrait qu’on se repose, non ? C'est encore à voir...

Par Clotilde Boudet

Publié le 22 avril 2022 à 19h41

Pour répondre à cette question il faut déjà bien comprendre d’où viennent ces douleurs. Alors, fais ton introspection !

Les courbatures peuvent s’expliquer par l’accumulation d’acide lactique. Cette substance se forme dans les fibres musculaires, durant un effort, lorsque le muscle set met à manquer d’oxygène. Dans ce cas-là, « le fait de rester actif permet d’éliminer plus rapidement les déchets dans les muscles », selon le médecin du sport à l’INSEP Laurent Winkler 

Faire un entraînement d’intensité faible, ce qu’on appelle de « la récupération active », permettra aux muscles de se réoxygéner. Par exemple, si tu as travaillé les cuisses et que tu as du mal à t’asseoir sur une chaise, un peu de vélo (en salle ou en extérieur) devrait te soulager. La natation marche aussi très bien !  Arrête de lever les yeux au ciel, c’est pour ton bien !

©Shutterstock

Les courbatures peuvent aussi être le résultat de micros lésions survenues suite à un effort très intense. Celles-ci, moins on est entrainé plus on a de chance de les sentir passer. Oui, on sait, « micro lésions », dit comme ça, ça n’a l’air ni normal ni cool… Mais en fait, elles sont nécessaires. C’est en réparant ces lésions que le corps va produire de nouveaux tissus musculaires. 

Mais du coup, est-ce qu’on ne le laisserait pas tranquille durant ce processus de cicatrisation ? Oui et non. Refaire une séance intense sur des grosses courbatures pourraient agrandir ces mini-lésions et les transformer en déchirures. Mais là encore, la récupération active  pourrait te soulager. Mais si, puisqu’on te le dit !

©Doremi/Shutterstock

Laurent Winkler l’affirme : « Il n’y a rien qui empêche de faire du sport avec des courbatures, mais il faut simplement gérer les doses en diminuant l’intensité par rapport à la séance précédente». Quoi qu’il en soit, la récupération musculaire prend entre 48 et 72 heures.

Du coup, courbatures ou non, ta routine hebdomadaire doit compter un jour de repos, tous les deux ou trois jours d’entraînement. Tu sais tout.

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner