Rechercher

Sport Unlimitech Bien plus qu'un salon où l'on cause...

Sport Unlimitech, plus qu'un salon où l'on cause...
Pour la première fois, le salon Sport Unlimitech prend place dans la capitale. On y témoigne, mais on y fait aussi bouger les lignes grâce aux nouvelles techno sportives qui seront à l'honneur les 29/30 juin et 1er juillet. ÀBLOCK! est média partenaire de l'événement et donnera de la voix...

Par Alexandre Hozé

Publié le 26 juin 2023 à 16h47

Que ce soit dans le sport ou dans d’autres domaines, les innovations se multiplient dans bien des secteurs. Santé, DATA, matériel en tout genre… Le savoir-faire français n’est plus à démontrer dans ces nouvelles technologies au service du sport. Et quand tous ces novateurs se retrouvent pour mettre en commun leur expertise, ça donne un salon qui fait bouger les lignes. 

Frédéric Michalak, ancien international du XV de France, en est convaincu. Et après une retraite sportive bien méritée en 2018, le Toulousain a enchaîné sur un gros projet : Sport Unlimitech. 

Même après son retrait des terrains, Frédéric Michalak continue de s’investir à 200 % dans le sport.

L’idée est la suivante : permettre à tous les innovateurs du monde du sport français de mettre en avant leur expérience et savoir-faire lors de salons, mettant à leur disposition une plateforme pour favoriser les collaborations. Depuis 2019, plusieurs villes ont accueilli l’événement : Lille, Toulouse, Lyon… 

À chaque fois, les salons de Sport Unlimitech ont été l’occasion d’animer les écosystèmes sportifs locaux, de faire du business entre créateurs, tout en exposant le savoir-faire tricolore en matière de nouvelles technologies. 

Et à l’approche de grands événements sportifs sur le territoire français, comme la Coupe du Monde de rugby à XV masculine fin 2023 ou les Jeux Olympiques de Paris en 2024 notamment, c’est le moment d’accélérer pour Frédéric Michalak. 

Le 16 mars, Sport Unlimitech était à Lyon. Place à la capitale désormais…

Après un passage à Lyon le 16 mars dernier, c’est au tour de la capitale d’accueillir cette fête de la technologie sportive. Ça aura lieu les 29 et 30 juin ainsi que le 1er juillet, au Stade Émile Anthoine, au pied de la Tour Eiffel. 

Et le programme promet… Pour sa première fois à Paris, Sport Unlimitech rebaptisé pour l’occasion « Sport Unlimitech to Perf » a vu les choses en grand : 440 exposants et 435 intervenants seront présents pour témoigner et faire découvrir leurs technologies à la grosse dizaine de milliers de visiteurs attendus. 

Vous reconnaîtrez plus d’un intervenant… Entre Eugénie Le Sommer, Thierry Dusautoir, Laurence Fischer ou encore Jo-Wilfried Tsonga et Sophia Bouderbane, champions et championnes seront là pour apporter leur expérience. Et ils ne seront pas les seuls… 

Devinez qui est média partenaire de ce salon parisien ? Et oui, this is us, ÀBLOCK! sera bien là et animera trois « vestiaires » : le premier avec la fondatrice d’ÀBLOCK! Valérie Domain, qui témoignera de sa découverte du sport et de la création de ce média. Ce sera le 29 juin à 11h30.

Le deuxième avec Khoudièdji Sidibé alias Tjiki, qui parlera de sa passion pour les muscles et le culturisme, le 30 juin à 11h30. Et pour finir, l’athlète Anaïs Quemener racontera son parcours et notamment l’aide précieuse du sport quand elle a dû affronter un cancer du sein, ce sera également le 30 juin, à 16h30. 

Tjiki sera présente sur place pour témoigner de sa passion du muscle.

Bien d’autres thèmes seront abordés lors des nombreuses tables rondes. Au programme : les DATA, l’E-Sport, le sport féminin, le sport santé, l’handisport, comment concilier sport et environnement, sport et éducation… 

Ça promet un salon riche en infos et en experts ! Il faudra être ÀBLOCK! pour en profiter un maximum… 

Rendez-vous au pied de la Tour Eiffel entre le 29 juin et le 1er juillet.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Kids

Pour commencer le sport, y a un âge… ou pas ?

Développer son équilibre, apprendre l’esprit d’équipe, se dépenser… Nombreux sont les enfants à pratiquer un sport en dehors de l’école. D’ailleurs, les clubs s’ouvrent de plus en plus aux tout-petits. Mais à partir de quel âge peut-on vraiment faire du sport ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Jessy Trémoulière

Jessy Trémoulière : « Le rugby m’a fait grandir. »

Elle a à peine 30 ans, mais déjà une riche carrière derrière elle. L’Auvergnate Jessy Trémoulière, devenue une figure incontournable du paysage rugbystique international, vient d’être sacrée meilleure joueuse de la décennie, deux ans après avoir été élue meilleure joueuse du monde, rien que ça ! Rencontre avec une fille qui sait merveilleusement transformer l’essai.

Lire plus »
Coupe du Monde féminine de rugby à XV 2022, la guerre des étoiles ovales

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

L’histoire des filles sur les tatamis, la présentation de la plus grosse compét’ féminine du ballon ovale, une accro au sport qui témoigne et tout sur la sortie du livre de la championne olympique de hand Cléopatre Darleux, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Wanda Noury « Si le rugby en est là aujourd’hui, c’est grâce à des joueuses qui ont ouvert la voie et qu’on a hélas oublié un peu vite ! »

Wanda Noury : « Si le rugby en est là aujourd’hui, c’est grâce à des joueuses qui ont ouvert la voie et qu’on a hélas oublié un peu vite ! »

Elle est l’une des pionnières du rugby féminin moderne. Wanda Noury a passé, une grande partie de sa vie, à promouvoir une discipline pour laquelle elle avait eu un coup de foudre. Tour à tour dirigeante, joueuse, arbitre, manager de l’équipe de France, membre du comité directeur de la FFR, elle continue à œuvrer, en coulisses, aux destinées de son sport de prédilection. Rencontre rafraîchissante avec une femme qui s’est toujours retrouvée au cœur de la mêlée.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner