Sandie TolettiRetour gagnant chez les Bleues ?

Sandie Toletti, un retour chez les Bleues
Après trois ans sur la touche, Sandie Toletti fait son come-back tricolore en 2021. La milieu de terrain a perfectionné ses techniques et guéri ses blessures en Espagne. Pour prouver qu’elle en a encore sous les crampons, l’Euro 2022 sera décisif.

Par Aurore Charron

Publié le 25 juillet 2022 à 18h06

Sandie Toletti n’avait presque pas le choix. Le monde du foot s’est invité dans son univers. Entre un père entraineur au SC Cavillargues dans le Gard, une mère secrétaire du club et des frères, eux aussi, footballeurs, ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Née en 1995, elle ne tarde pas à s’essayer au ballon. Dès ses 6 ans, la jeune Sandie commence les entraînements dans sa ville de Bagnols-Sur-Cèze (Gard), puis la nouvelle footeuse de la famille entre au club Bagnols-Ponts en équipe mixte à l’âge de 11 ans.

Sportive précoce, Sandie Toletti intègre le Montpellier Hérault SC (MHSC) en 2010 et s’y attache. C’est le début d’une période de formation intense : entre formation au pôle espoir de Clairefontaine la semaine et matchs en équipe des moins de 19 ans (U19) le week-end. La sportive est déterminée.

©FFF

Déjà, elle remporte deux Challenge National au sein des U19, en 2011 et en 2012. Pas étonnant que le club lui propose un contrat professionnel l’année suivante. Ni une, ni deux, c’est un grand oui pour Toletti.

Son « club de cœur », comme elle l’appelle, c’est celui qui l’a formé. C’est là que la milieu de terrain remporte le titre de vice-championne de France en 2017 et atteint les finales de la Coupe de France en 2015 et 2016.

Des prestations qui attirent l’œil des sélectionneurs nationaux. Dès ses 15 ans, l’habituée de la Paillade (surnom du MHSC) intègre la sélection des U17 et dispute les championnats d’Europe 2011 et 2012. Un début explosif : Sandie Toletti est élue meilleure joueuse du tournoi 2012.

Une récompense qui annonce son année. C’est en capitaine Bleue que la joueuse remporte la Coupe du Monde U17 2012. Un succès qui se confirme avec une autre victoire Bleue à son palmarès : le Championnat d’Europe U19 de 2013.

©YouTube FFF

Le temps passe vite. La joueuse intègre l’équipe de France A à sa majorité. Seulement voilà, après 2017, c’est la douche froide. Malgré un début prometteur, Sandie Toletti doit faire face à de multiples blessures, sans compter la pandémie Covid-19. Celle qui s’était habituée au maillot tricolore le laisse de côté pendant trois ans.

Pendant ce temps, la joueuse murit, guérit, et conquiert de nouveaux horizons. Après dix ans de loyaux services au MHSC, c’est la péninsule ibérique qui la séduit. Direction l’Espagne avec le Levante UD.

Nouveau défi : surmonter la barrière de la langue et les différences de culture. Challenge relevé puisque Sandie Toletti s’épanouit dans ce club depuis 2020, avec lequel elle découvre le championnat espagnol, atteint la finale de la Supercoupe d’Espagne 2021.

©Wikipedia

Un changement de direction qui lui fait du bien. La footballeuse est rappelée en équipe de France en 2021. Lors du match France – Estonie d’octobre 2021, Sandie inscrit même son premier but en sélection.

Bien que les dix autres buts français auraient largement suffit pour décrocher la victoire, celui-ci sonne comme une revanche pour Toletti. Le secret de sa remontée : persister.

« Cette période, ça m’a fait changer et ça m’a fait grandir, explique-t-elle à la FFF. J’ai eu des doutes mais j’ai continué à travailler. Je savais que si je travaillais ça allait revenir. Ça a mis du temps mais ça m’a vraiment aidé et ça m’a permis de grandir. »

La milieu de terrain revient de loin. Si elle veut reprendre sa carrière en sélection, la balle est dans son camp.

D'autres épisodes de "Football : ces sportives qui vont droit au but"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

MMA

MMA, dans la cage aux lionnes

Ça s’appelle le MMA et c’est l’assurance…d’un spectacle explosif. Acronyme de Mixed Martial Arts, ce sport de combat, conceptualisé il y a vingt-cinq ans, a très vite enflammé le monde. Légalisé il y a un an en France, il compte, chez nous, environ 50 000 pratiquants dont 25 % de filles. Ce 8 avril, le MMA Grand Prix sera diffusé en live mondial avec 12 “warriors“ dont 2 femmes. L’occasion de mettre en avant la discipline et quelques-unes de ses combattantes acharnées.

Lire plus »
Coupe du Monde féminine de rugby 2022, le récap'

Coupe du monde féminine de rugby 2022, le récap’

Une nouvelle fois, les Bleues grimpent sur la troisième marche du podium d’une Coupe du monde de rugby. Une régularité qui, certes, impose le respect et témoigne d’un groupe bourré de talent et de caractère, mais ce XV de France voulait encore mieux. On refait les matches !

Lire plus »
Jackie Joyner-Kersee, la légende du tartan

Jackie Joyner-Kersee, la légende du tartan

Plus de vingt ans après avoir raccroché les crampons, elle continue de régner sur les épreuves combinées. L’Américaine Jackie Joyner-Kersee, meilleure performeuse de tous les temps à l’heptathlon, n’a, en deux décennies passées loin des pistes, toujours pas trouvé rivale à sa hauteur. Portrait d’une athlète toujours à la pointe.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : « L’apnée m’a permis de devenir moi, pleine et entière. »

Sous l’eau, elle respire. Vice-championne du monde d’apnée, championne de France, Alice Modolo vient de signer son retour dans les profondeurs en remportant la Coupe d’Europe en poids constant monopalme. Singulière et attachante, cette sirène qui se défend d’être « illuminée » ne laisse personne lui dicter sa vie, même si c’est de la folie. Rencontre avec une apnéiste qui ne manque pas de souffle.

Lire plus »

Noël en force : Le TOP 10 des livres de sport

S’entraîner, se dépasser, mais aussi s’informer, découvrir, apprendre et partager… les lectures autour du sport sont nombreuses et certaines peuvent aussi bien pousser à faire du sport qu’intéresser les réfractaires au moindre mouvement. Récits, témoignages, exercices, mais aussi livres illustrés comme ce très joli « Comment résoudre un problème » à destination des jeunes avec ce parallèle entre la pratique de l’escalade et la vie. Dix idées cadeaux de dernière minute autour du sport ? on y va !

Lire plus »
Ella Palis : pour elle, le foot, c'est de la balle !

Ella Palis : pour elle, le foot, c’est de la balle !

Petite dernière d’une famille accro au sport, Ella Palis ne fait pas exception. Elle perpétue la tradition à grands coups de crampons dans le milieu du ballon rond. Un rêve de carrière qui devient réalité avec sa première campagne internationale sous le maillot tricolore pour l’Euro 2022.

Lire plus »
Rose Nathike Lokonyen

Rose Nathike Lokonyen, le sport pour refuge

Elle n’est pas une athlète comme les autres. En 2016, Rose Nathike Lokonyen participait aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro au sein de la première équipe de réfugiés de l’Histoire. Depuis, la jeune sud-soudanaise continue de tracer sa route, utilisant le sport pour mettre en lumière le sort de ceux qui, comme elle, ont dû fuir leur pays. Portrait d’une sportive qui (re)vient de loin.

Lire plus »

Nathalie Péchalat, sous la glace, le feu !

À tout juste 36 ans, l’ancienne championne de danse sur glace, rechausse les patins et enfile une tenue inédite, celle de grande patronne de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG). Une femme à ce poste ? Une première ! Portrait d’une fonceuse.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner