Le questionnaire sportif de... Déborah Ferrand

Le questionnaire sportif de Déborah Ferrand
Militaire dans l’armée de l’air, sportive de haut niveau au sein du Centre national des sports de la défense de Fontainebleau, Déborah Ferrand collectionne depuis 2007 les titres et les médailles civiles et militaires en parachutisme, elle est notamment championne du monde de précision d’atterrissage 2018. Après la période Covid, elle reprend les voiles doucement mais sûrement. Elle a répondu à notre petit questionnaire sport entre deux séances de voltiges.

Publié le 02 novembre 2021 à 7h00, mis à jour le 07 novembre 2021 à 12h47

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email
  • Une date clé dans ta carrière ?

Octobre 2009, la première vraie compétition que j’ai gagnée (critérium interarmées). J’ai battu mon premier record du monde, je ne comprenais rien de ce qu’il se passait, j’étais intouchable.

 

  • Un évènement sportif qui t’a marqué ?

Le relais 4x400m femme aux championnats d’Europe de 2014. Le défaitisme maladroit des commentateurs, puis la dernière relayeuse qui remonte les premières adversaires, en étant étonnée à l’arrivée « On a gagné ? ». Comme quoi rien n’est fini, il faut y croire jusqu’au bout.

 

  • Un déclic qui a changé ta vie ?

Une petite phrase d’un de mes coéquipiers, un détail technique qui a changé mes résultats !

 

  • Une ou un athlète du passé ou du présent qui t’inspire ?

Martin Fourcade, bien évidemment. Humble, posé, un « extraterrestre » sportif comme il en sort peu par génération.

Depuis octobre 2009 et son premier record du monde, Déborah Ferrand a multiplié les titres dont celui de championne du monde militaire, en août 2018.

  • Un exercice préféré dans ta routine sportive ?

La visualisation, essayer de calquer un ressenti physique sur une pensée.

 

  • Un autre sport que tu aimerais pratiquer ?

La natation lol, pour éviter de trimballer 60 kg de sacs à chaque déplacement. Je plaisante. Je suis une grande fan d’aviron, que j’ai pratiqué à l’adolescence. S’il n’y avait pas les contraintes d’hygiène de vie (alimentaire) liées à ce genre de sport, peut-être que j’aurais continué la compétition plus intensément.

 

  • Un dîner rêvé ?

Alors, là, je sèche !

 

  • Un grigri ?

J’amène mon doudou (un petit hippopotame d’une célèbre chaîne de restaurant) en compétition, il reste généralement dans mon sac. Je fête également les milliers avec lui, je le prends en « tandem » pour ces sauts, accroché à mon parachute. Le dernier était en juillet 2020 pour le 9000e saut.

  • Un aliment chouchou, réconfortant ?

Le chocolat, la base ! Aliment indispensable anti-déprime et détente.

 

  • Un indispensable de ton sac de sport ?

La protection solaire, crème ou vêtements anti-UV. Aujourd’hui, avec mes 27 tatouages, c’est indispensable si je ne veux pas les abîmer.

 

  • Un indispensable de ta garde-robe de sportive ?

Rien de spécifique… J’ai une grande garde robe avec un sac dédié à chaque sport, aucun ne ressort en particulier.

 

  • Un endroit où tu te sens bien ?

Sur l’eau, sur un lac, c’est apaisant, et les paysages sont magnifiques. Encore mieux si je peux allier le contact de cet élément et l’activité sportive (stand up paddle, je fais de longues balades). Je ne suis pas du genre à rester sans rien faire.

Déborah Ferrand sur le lac de Vouglans,  dans le Jura.

  • Une madeleine de Proust ?

Rien à voir avec le sport (quoique…), ma première visite au Mont-Saint-Michel, j’étais très petite. En voiture devant la digue, immergée, mon papa m’a dit « Demain, on va en face, par là ».

Je me suis posé toutes sortes de questions, imaginé comment on allait traverser avec la voiture sous l’eau. Le lendemain, au même endroit, marée basse, l’eau s’était retirée, et je l’ai vécu comme un moment magique. Il se trouve que Saint-Michel est le patron des parachutistes, et que le Mont est mon monument préféré 😊

 

  • Un mantra, une citation ou une petite phrase qui te suit partout ?

« Impossible is nothing », slogan « volé » à Adidas, mais qui me correspond parfaitement. Là où les gens voient des barrières, je vois des opportunités et des challenges.

 

  • Le mot auquel tu t’identifies le plus ?

L’intention.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Le skating ? Cékoiça ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une entraîneuse déterminée, un peu de vocabulaire pour les pistes enneigées, un entretien à cœur ouvert avec une présidente de haut niveau, une dingue de kayak en polo et une course organisée par la RATP, c’est le meilleur d’ABLOCK! cette semaine. Profitez !

Lire plus »
Prenez le métro… au pas de course !

Prenez le métro… au pas de course !

Ce jeudi, le RATP Running Challenge a été lancé, revenant bousculer nos habitudes. Et ce sera, chaque mois, une course entre deux métros ou RER qui sera organisée pour dérouiller un peu les jambes des citadins. Objectif ? Sensibiliser à la pratique quotidienne d’une demi-heure de sport.

Lire plus »
Le skating ? Cékoiça ?

Le skating ? Cékoiça ?

On ne parle pas ici de skateboard, mais de sport de glisse. Les amateurs de ski de fond comprennent ce terme, mais les novices moins. C’est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Laura Marino : « Ma médaille d’Europe au plongeon, je l’ai vécue comme une honte. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine des neiges, une sirène trop grande pour entrer dans un moule (Laura Marino sur notre photo), une danseuse sur glace devenue présidente, un festival en altitude et une compétition à haut rythme, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Bonne lecture.

Lire plus »
Un petit break ? C’est le Battle Pro !

Un petit break ? C’est le Battle Pro !

Vous avez le rythme dans la peau ? Ça tombe bien, le 5 décembre, au théâtre du Châtelet à Paris, on fête les 20 ans de l’évènement Battle Pro ! Les meilleur.e.s breakdanceurs et breakdanceuses vont s’affronter dans cette salle qui accueille régulièrement des cérémonies comme le Ballon d’Or ou les Césars.

Lire plus »
La question qui tue Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une arbitre qui refuse qu’on la mette sur la touche, une question qui tue sur le sport et l’alcool (notre photo), un 5 infos sur l’une des meilleures karatekas au monde, l’histoire du skateboard féminin, deux événements sportifs inédits à venir et un mouvement d’haltérophilie décrypté, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Tanya Naville

Des femmes, des films et des cimes

La montagne est inspirante et les femmes qui s’y frottent n’ont rien à lui envier. Le festival de films “Femmes en Montagne“ qui aura lieu en Haute-Savoie et en version digitale, s’apprête à mettre en avant, pour sa deuxième édition, des sommets conquis et filmés par des grimpeuses, des réalisatrices ou même des spectatrices.

Lire plus »
Il était une fois le skateboard…féminin

Il était une fois le skateboard…féminin

Aujourd’hui, si le monde du skate doit compter sur les filles, elles aussi présentes aux Jeux Olympiques où la discipline a fait son entrée, quelques pionnières ont ouvert la voie pour leur permettre d’être sous les feux de la rampe. Petite histoire du skateboard conjugué au féminin.

Lire plus »
Hey, les kids, prêts à vous dépasser ?

Hey, les kids, prêts à vous dépasser ?

Des warriors en culottes courtes. C’est ce que nous proposent les organisateurs de la Spartan Kids, première course compétitive organisée en France par Spartan Race, roi du parcours d’obstacles. Il faudra du courage pour venir à bout de l’épreuve qui se déroulera à Morzine, au creux des Alpes. Même pas peur !

Lire plus »
Laurence Fischer 5 infos pour briller en karatégi

Laurence Fischer : 5 infos pour briller en karatégi

Elle a marqué les tatamis et œuvre aujourd’hui au sein du ministère des Affaires étrangères pour faire du sport un outil d’influence, de développement et de reconstruction. Une sportive combinant grand cœur et mental de guerrière, ça valait bien un retour en 5 infos sur la carrière d’une des plus grandes karatékas du monde.

Lire plus »
Une course écolo, ça vous tente ?

Une course écolo, ça vous tente ?

Comment allier la découverte et le respect de la nature française à la bonne ambiance du sport ? Maud et Frédéric relèvent le défi en organisant la première édition du Trail de France. On vous dit tout.

Lire plus »
L'épaulé-jeté ? Cékoiça ?

L’épaulé-jeté ? Cékoiça ?

Les pratiquant.e.s d’haltérophilie et de CrossFit le connaissent bien. Mais, pour les néophytes, ce mouvement est difficile à imaginer. C’est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Aurélie Groizeleau : « Être arbitre, ça endurcit le caractère »

Aurélie Groizeleau : « Être arbitre, ça endurcit le caractère. »

Elle est sur tous les fronts. Aurélie Groizeleau, 32 ans, manie le sifflet aussi bien sur les terrains internationaux que lors des rencontres de ProD2. Professionnelle depuis le mois de septembre, la Rochelaise pourrait, sous peu, relever un nouveau challenge : arbitrer des matches lors de la Coupe du monde féminine de rugby l’an prochain en Nouvelle-Zélande. Portrait d’une battante qui refuse de rester sur la touche.

Lire plus »
Kiki Caron

Christine Caron : « Être porte-drapeau aux JO a été un grand pas pour le sport féminin. »

Elle a marqué, de manière indélébile, les deux campagnes olympiques auxquelles elle a participé. Christine Caron dite Kiki Caron, 73 ans le 10 juillet prochain, s’est adjugée l’argent du 100 mètres dos aux JO de Tokyo en 1964 avant de bousculer les codes en devenant porte-drapeau de la délégation française à Mexico, quatre ans plus tard. Une première mondiale pour les Jeux Olympiques d’été. Rencontre avec une icône qui a fait bouger les lignes, et pas uniquement dans les bassins.

Lire plus »
Camille Lecointre

Camille Lecointre : « En voile, j’aime jouer avec l’incertitude, les éléments qu’on ne maîtrise pas… »

Matelot de l’équipe de France olympique en 470, dériveur en duo, médaillée de bronze aux JO, championne d’Europe et médaille de bronze aux Championnats du monde 2019, désignée Marin de l’année 2019 par la fédé de voile avec sa coéquipière Aloïse Retornaz, Camille Lecointre navigue avec sagesse et précision…sur l’eau, mais aussi dans la vie. Comme le vent l’emporte.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Ingrid Graziani : « Le ring, ça apprend l’égalité, on est deux et le meilleur gagne. »

L’ex-championne du monde de savate boxe française n’a jamais eu peur de prendre des coups. La gagne, elle connaît. Du ring qu’elle a tâté dès l’âge de ses 16 ans au podium de Miss France qu’elle a foulé à 22. Son carburant ? Aller au bout de soi-même… quitte à sortir de son périmètre de sécurité et s’afficher dans une autre arène où la compétitivité est reine : les planches et le septième art. Échange punchy avec une jeune femme qui dégomme les préjugés.

Lire plus »
Jeux des jeunes

Jeux des jeunes, c’est (bien) parti !

Y a urgence. À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) vient de lancer un programme de sensibilisation de la pratique du sport chez les jeunes. En partenariat avec l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) et l’UGSEL (Fédération sportive éducative de l’enseignement catholique), il espère ainsi faire bouger une nouvelle génération de plus en plus sédentaire.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner