Il était une fois l’équitation…féminine

Il était une fois l’équitation…féminine
C’est l’heure de monter à cheval ! Alors que les Championnats du Monde de Saut d'Obstacles, dressage, para-dressage et voltige s’ouvrent à Herning, au Danemark, ÀBLOCK! vous invite à démonter les vieux clichés autour de l’équitation et des femmes via les cavalières qui ont marqué l’Histoire. Et au trot !

Par Clotilde Boudet

Publié le 05 août 2022 à 17h00, mis à jour le 05 août 2022 à 18h07

Pour certains, c’est « un sport de femme » puisque « c’est le cheval qui fait le taf ». Pour d’autres, les jeunes filles devraient l’éviter au risque d’adopter une démarche de cow-boy (cow-girl, donc). Pour d’autres encore « L’équitation ? C’est même pas un sport ». Vraiment ?

Au cours de l’histoire, on a très vite vu des femmes monter à cheval. Et on ne parle pas des ladies en robes bouffantes se baladant en amazone. Pourtant, elles ont du mérite parce que c’est loin d’être évident…

D’ailleurs, saviez-vous que cette position était obligatoire pour les femmes de 1580 à 1930 ? Mais bref, on veut vous parler de cavalières badass comme Calamity Jane, l’aventurière de l’Ouest !

Calamity Jane, l’un des premiers symboles de la femme émancipée…©Wikipedia

Mais avant d’aborder des pionnières de l’équitation sportive, faisons un petit point historique : le cheval a été domestiqué durant la Haute Antiquité (soit 2 200 ans avant notre ère). Il a été utilisé pour voyager, tracter des machines, chasser, faire la guerre…

Des trucs de mecs, en gros. Ah, oui ? Dites ça aux Amazones (si, si, elles ont bel et bien existé, comme l’atteste cet article du magazine National Geographic.)

Les Amazones, ces guerrières scythes en pantalon court, montées à cheval et armées de lances… La bataille des Amazones par W. Tischbein ©Pinacothèque de Munich

À la fin du XIXe siècle, l’équitation devient spectacle, puis sport. Pour les femmes, c’est l’occasion de se mettre en selle ! Dès 1840, on compte déjà plus d’écuyères que d’écuyers dans le milieu…

Une domination féminine qui continue aujourd’hui, avec plus de 80 % de femmes licenciées à la FFE. C’est parce qu’elles ont su s’imposer majoritairement dans la discipline que certains parlent de l’équitation comme d’un « sport de femmes » justement.

Mais, revenons-en aux pionnières… Dans le domaine du spectacle, il y a eu Caroline Loyo, première femme à avoir présenté un show de dressage équin dans un cirque.

Cavalière de génie, elle débute à 17 ans au cirque de Paris et se distingue en dressant elle-même ses montures.

Caroline Loyo, une des premières écuyères de haute école.

Côté sport, à l’origine, il n’était question que de raids d’endurance. Plus tard, sont arrivés les concours de sauts d’obstacles. En France, c’est la création de la Société hippique française, en 1865, qui a ouvert l’ère de l’équitation sportive.

En 1900, à Paris, les JO accueillent des sports équestres comme le polo, la voltige, l’attelage à quatre mains, les sauts d’obstacles (CSO)…

Et si les femmes sont déjà présentes sur la ligne de départ (vingt-deux sur les neuf-cent-quatre-vingt-dix-sept athlètes inscrits, toutes disciplines confondues), les épreuves d’équitation sont réservées aux officiers.

En 1900, lors des Jeux…©Wikipedia

En parallèle, le premier Championnat du Cheval d’Armes (qui deviendra plus tard le Concours Complet ou CCE) est organisé en 1902 à Saumur (Indre-et-Loire). Dix ans plus tard, aux JO de Stockholm, l’équitation revient, plus représentée que par trois épreuves : le dressage, le concours hippique et le « military », l’ancêtre du concours complet.

C’est là que le paradoxe frappe. Les cavalières sont autant – voire plus nombreuses – que les hommes, mais elles restent privées de compétitions olympiques… jusqu’en 1952 !

Là, on leur permet de participer aux épreuves de dressage. Deux ans plus tard, on leur ouvre les portes du saut d’obstacles et, huit ans plus tard, celles du concours complet.

Lis Hartel, la cavalière danoise la plus capée des Jeux de son époque.

Enfin, les cavalières peuvent exposer leur talent au monde !

Première médaillée olympique de l’histoire de l’équitation, en dressage donc : la Danoise Lis Hartel.

Avec son cheval Jubilee, elle marque les esprits puisqu’elle souffre d’une poliomyélite. Lis Hartel est paralysée des pieds aux genoux et se fait aider pour monter sur son cheval. Rien n’aurait pu l’arrêter, une vraie guerrière !

Sur ses traces, deux ans plus tard, on retrouve l’Anglaise Pat Smythe, première championne en saut d’obstacles par équipe (mixte), cette fois.

Pat Smythe était également auteure de romans équestres et d’autobiographies.

Aujourd’hui, les femmes excellent et s’imposent dans toutes les disciplines équestres. Une d’entre elles est même Directrice Technique Nationale de la FFE depuis 2013, Sophie Dubourg !

Et si vous doutez encore que l’équitation soit un sport, on vous invite au galop à suivre les Championnats du Monde (de CSO, de dressage et de CCE), organisés du 6 au 14 août au Danemark.

Un hommage à Lis Hartel ? Une chose est sûre, le spectacle promet d’avoir belle allure.

Sophie Dubourg…©PSV Morel/FFE

Ouverture : Alfred Dedreux, "Une élégante équestrienne"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le handball brestois se met au vert !

Le handball brestois se met au vert !

Quand le sport joue la carte de l’environnement, il rejoint les rangs d’une asso au nom qui claque : Fair Play For Planet. Une asso qui va pouvoir compter sur le soutien du Brest Bretagne Handball et de la salle Brest Arena. Le but ? Que le sport soit plus propre.

Lire plus »
Il était une fois le breakdance… féminin

Il était une fois le breakdance… féminin

Née dans les rues du Bronx dans les seventies, cette danse acrobatique voit s’affronter des « crew » sur le bitume et sur les pistes à coups de mouvements saccadés. Et les Bgirls y font bonne figure. Petite histoire du breaking conjugué au féminin.

Lire plus »
Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Coralie Lassource

Le questionnaire sportif de… Coralie Lassource

Championne olympique, médaillée d’argent au championnat d’Europe 2021, la handballeuse Coralie Lassource est toujours ÀBLOCK! pour aller chercher de nouveaux succès. La capitaine de l’équipe brestoise (BBH) et membre de l’équipe de France répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Courtney Dauwalter

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un zoom sur une ultra-traileuse qui trace (Courtney Dauwalter sur notre photo), une arbitre qui change les règles et une plongeuse de haut-vol. Ou encore un nouvel Instant philo signé Marie Robert, une Question qui tue pour reprendre son souffle, un geste technique ballon ovale en main… C’est le meilleur d’ÀBLOCK pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »
J'veux améliorer mon cardio, je fais comment ? La question qui tue

J’veux améliorer mon cardio, je fais comment ?

« Faire monter le cardio », chez toi, ça prend 3 minutes ? Au moindre effort ton cœur s’emballe, tu suffoques ? Pas de panique ! Le cardio, c’est comme tout, ça se travaille ! Reprend ton souffle le temps qu’ÀBLOCK! te dise quel sport pratiquer pour l’améliorer.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marie Mateos

Marie Mateos : « En paramoteur, je suis comme un oiseau ! »

Elle vient de décrocher le titre de Championne de France, en mixte, en paramoteur. Marie Mateos bourlinguait dans les airs, au cœur d’une montgolfière, lorsqu’elle s’est fait attraper par ce drôle d’oiseau volant et s’est lancée dans cette aventure pour tutoyer les cieux. Elle est l’une des rares femmes à pratiquer ce sport méconnu et a brillé à de nombreuses reprises sur les podiums. C’est parti pour l’envol !

Lire plus »
boxeuses au mozambique

Boxeuses au Mozambique – Sur le ring pour sortir du K-O

Dans leur pays, la boxe est un sport mineur, où on a longtemps considéré que les filles n’avaient pas leur place. Mais c’était avant qu’elles ne montrent les poings et ne rapportent des médailles. Le photographe français Stéphane Bouquet a shooté les exploits de cette équipe féminine du Mozambique désormais connue comme Les Puissantes.

Lire plus »

Pendant le confinement, le fitness a la cote

Malgré les nombreux échanges houleux sur les réseaux sociaux concernant le running (on peut continuer à courir ou pas ?), ce ne serait là qu’une tempête dans un verre d’eau. Selon un sondage, la course à pied est loin d’être l’activité la plus prisée par les Français en période de confinement.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner