12 juillet 2007L'alpiniste espagnole Edurne Pasaban gravit Broad Peak et ses 8047 mètres d’altitude

12 juillet 2007, l’alpiniste espagnole Edurne Pasaban gravit Broad Peak et ses 8047 mètres d’altitude
Un exploit en cache un autre. Le 12 juillet 2007, l’alpiniste espagnole Edurne Pasaban atteint le sommet de Broad Peak, le douzième plus élevé de la planète. Ce jour-là, elle sort aussi définitivement de la dépression qui l’avait éloignée des montagnes et se lance le défi de franchir les quatorze sommets de plus de 8000 mètres d’altitude que compte la Terre.

Par Julie Begon

Publié le 11 juillet 2022 à 17h00

Le 12 juillet 2007, Edurne Pasaban atteint Broad Peak (8047m), le 12e sommet le plus élevé de la planète, logé à la frontière entre la Chine et le Pakistan dans le Karakoram. Il s’agit du neuvième sommet de plus de 8000 mètres que franchit l’alpiniste espagnole.

Une promenade de santé pour une professionnelle de son envergure : n’est-ce pas elle, en effet, qui deviendra quelques années plus tard la première femme à franchir les quatorze sommets de plus de 8000 mètres existant sur Terre ? Pas exactement.

Au moment d’entreprendre l’ascension de Broad Peak, Edurne Pasaban n’a plus goût à l’alpinisme. La recherche de records ne l’excite plus. Deux ans et demi plus tôt, elle avait même raccroché les piolets et les crampons après une expédition qui avait failli lui coûter la vie.

Le sommet Broad Peak à la frontière entre la Chine et le Pakistan… ©Wikipedia

En 2004, alors qu’elle entreprend l’ascension du K2 (8611m), un autre sommet du Karakoram, le succès de l’expédition se transforme en cauchemar. L’équipe parvient à rallier le sommet mais à quel prix ?

La descente est un calvaire. Avec ses pieds gelés, le retour au camp de base devient une lutte pour sa survie. S’en suit une longue convalescence à l’hôpital et l’amputation de deux orteils. Edurne Pasaban décide alors de stopper l’alpinisme.

De retour dans son Pays basque natal, elle reprend son métier d’ingénieure dans le génie industriel. Mais ça ne durera pas longtemps, son cœur, lui, est resté dans les montagnes. Elle s’interroge : « Est-ce que j’arriverais à être heureuse en étant ingénieur toute ma vie ? La réponse est non. »

Alors elle reprend, mais pas comme avant, pas dans des conditions qui l’ont menée à la dépression. En 2007, pour son expédition vers Broad Peak, Edurne Pasaban décide de ne partir qu’avec des amis très proches et de ne pas médiatiser leur ascension. Ils font ça pour eux, pour leur amour de la montagne.

©Wikipedia

C’est ainsi que le 12 juillet 2007, alors que deux ans auparavant elle avait dit adieu aux plus hauts sommets du monde, elle franchissait le neuvième « 8000 » de sa carrière.

Avec la passion retrouvée, l’appétit pour les défis a refait surface. Pourquoi pas devenir la première femme à fouler les quatorze sommets de plus de 8000 mètres que compte la Terre ?

À peine trois ans plus tard, c’est chose faite. Le 17 mai 2010, Edurne Pasaban écrit une nouvelle page de l’histoire de l’alpinisme en atteignant le sommet du Shisha Pangma (8027m), son dernier « 8000 », au cœur de la région autonome du Tibet, en Chine.

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Bethanie Mattek-Sands

Bethanie Mattek-Sands, le tennis (tatoué) dans la peau

On l’a vue rire, s’enflammer, se délecter de renvoyer la balle lors des doubles à Roland-Garros. Celle que l’on surnomme “America’s Tennis Rock Star“ est une joueuse aussi chatoyante que les tenues et les couleurs qu’elle porte sur les courts du monde entier. Pour Bethanie Mattek-Sands, la vie est un jeu, tout comme ses parties de tennis. Portrait d’une flamboyante sportive.

Lire plus »
Aurélie Groizeleau : « Être arbitre, ça endurcit le caractère »

Aurélie Groizeleau : « Être arbitre, ça endurcit le caractère. »

Elle est sur tous les fronts. Aurélie Groizeleau, 32 ans, manie le sifflet aussi bien sur les terrains internationaux que lors des rencontres de ProD2. Professionnelle depuis le mois de septembre, la Rochelaise pourrait, sous peu, relever un nouveau challenge : arbitrer des matches lors de la Coupe du monde féminine de rugby l’an prochain en Nouvelle-Zélande. Portrait d’une battante qui refuse de rester sur la touche.

Lire plus »
India Spirit

Sport en films : joue-la comme ces femmes !

Pour rester ÀBLOCK ! en ces temps statiques de confinement, voici une première recommandation culturelle pleine de peps avec une liste de 6 films qui dépotent sur les sportives. Pellicules péché mignon ou plus « serious game », il y a de quoi se forger un mental d’acier depuis son canapé !

Lire plus »
Amélie Mauresmo

Amélie Mauresmo : 5 infos pour briller sur les courts

Joueuse la plus titrée du tennis féminin français, Amélie Mauresmo s’est hissée au rang de légende. Malgré une carrière sportive arrivée à terme, l’ancienne numéro 1 mondiale ne se trouve jamais bien loin des courts. Retour sur les grandes dates d’Amélie Mauresmo, joueuse au remarquable revers à une main.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner