Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Foot au féminin : le Real Madrid donne le coup d’envoi !

Sofia Jakobsson
Il était temps ! Après plus d’un siècle d’existence le Real crée sa première équipe féminine professionnelle. Ce mercredi 1er juillet, le club madrilène a officialisé la nouvelle. Les joueuses fouleront pour la première fois les pelouses à la prochaine saison, lors du championnat espagnol.

Honoré par la FIFA, “plus grand club du XXe siècle”, le Real Madrid n’était en revanche pas le plus novateur. Il est en effet un des derniers clubs d’Espagne à ne pas disposer d’une équipe féminine professionnelle. 

L’an dernier, son président Florentino Pérez, avait (enfin) annoncé sa volonté de créer une équipe féminine  « la plus enviée du football féminin ». C’est désormais chose faite. Dans un communiqué dévoilé ce mercredi, le club a annoncé la création d’une section féminine à son nom via l’absorption du Club  Deportivo Tácon alias CD Tácon.

IMG_1493

Le football féminin espagnol en plein essor

Longtemps à la traîne comparé à ses voisins européens, le football féminin en Espagne est désormais en plein essor.

Depuis quelques années, la professionnalisation des équipes s’accélère. Et les joueuses ne cessent de briller sur le terrain.

En 2019, le FC Barcelone s’est hissé jusqu’en finale de Ligue des champions féminine, une première pour un club espagnol.

Ce qui a dû chatouiller le Real Madrid qui compte bien en faire autant et ainsi contester l’hégémonie du FC Barcelone, qui cette saison a battu plusieurs fois le CD Tácon.

Autant parier que les joueuses ne seront pas épargnées par cette rivalité inextinguible entre les deux clubs.

Kosovare Asllani

Des joueuses expérimentées au rendez-vous

Le CD Tácon avait déjà commencé son recrutement avant l’interruption de la saison suite au coronavirus. Un recrutement à l’international.

Parmi les joueuses sélectionnées, on retrouve les attaquantes suédoises Kosovare Asllani (ci-dessus) et Sofia Jakobsson (en ouverture de l’article).

Toutes deux ayant participé à la dernière Coupe du Monde où elles ont hissé leur équipe en troisième position.

En défense, on retrouve la Française Aurélie Kaci, l’allemande Babett Peter et la brésilienne Daiane Limeiro.

Considérée comme une référence mondiale du milieu de terrain, la brésilienne Thaisa Moreno sera aussi de la partie.

Real Madrid

Une dizaine de joueuses dans le viseur

Le Real Madrid a dans le viseur une dizaine d’autres joueuses, issues pour certaines de clubs concurrents.

De l’Atlético de Madrid, le club s’intéresserait vivement à Olga García expérimentée de par son passage au FC Barcelone ou encore à l’attaquante Ludmila Da Silva, réputée pour sa vitesse.

Du côté de l’Athletic Bilbao, se sont les joueuses Maite Oroz et Marta Cardona qui intéressent le club.

Grand gagnant de cette chasse aux talents, le club Levante UD. Quatre joueuses issues de ce club intéresseraient le Real Madrid, dont Marta Corredera et Maitane López Millána.

Le mercato du football féminin n’a pas fini de nous tenir en haleine !

Aucun doute, la section féminine du Real Madrid sera ÀBLOCK! pour la saison 2020-2021 et compte bien aller droit au but. Pour mieux se hisser au sommet. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

D’autres actus en brèves…

Maud Fontenoy

Maud Fontenoy : 5 infos pour briller en mer

L’eau, c’est son élément ! Navigatrice aux multiples exploits, Maud Fontenoy est presque née en mer. Battante dans l’âme, elle est l’une des « premières ». Première femme à traverser l’Atlantique Nord et le Pacifique à la rame. Première Française à réaliser le tour du monde à contre-courant.
À travers sa fondation, elle se bat désormais pour la protection des eaux : sauver l’océan, c’est sauver l’homme.

Lire plus »

Plongée libre : les femmes comme des poissons dans l’eau

Nouvelle pépite sur les écrans dans le viseur de ÀBLOCK! : la série documentaire « Sports d’ailleurs » sur Netflix. Une plongée fascinante dans diverses cultures et les sports originaux que ces communautés pratiquent. On vous emmène faire un voyage dans « Le Grand bleu » avec l’épisode 3 consacré à la plongée libre, sport national aux Philippines où les femmes règnent sur les mers…

Lire plus »
Amélie Mauresmo

Amélie Mauresmo : 5 infos pour briller sur les courts

Joueuse la plus titrée du tennis féminin français, Amélie Mauresmo s’est hissée au rang de légende. Malgré une carrière sportive arrivée à terme, l’ancienne numéro 1 mondiale ne se trouve jamais bien loin des courts. Retour sur les grandes dates d’Amélie Mauresmo, joueuse au remarquable revers à une main.

Lire plus »
Naomi Osaka

Qui sont les femmes du sport les plus influentes en 2020 ?

Pour élargir toujours plus l’horizon du sport via le sport au féminin, une initiative a retenu l’attention d’ÀBLOCK ! : un classement annuel des femmes les plus influentes dans le monde du sport, délivré par ISportconnect, un réseau privé d’entreprises sportives internationales. Qui, selon eux, sont les nouvelles leaders à suivre en 2020 ?

Lire plus »
running

Le CIO, l’ONU et l’OMS… healthy together !

Être en bonne santé, oui, mais tous ensemble ! C’est le message que Le Comité International Olympique, les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé viennent de délivrer en cette Journée olympique. L’idée ? S’associer pour encourager les populations à agir pour préserver leur santé en ces temps de crise sanitaire. Et pour ça, embaucher les athlètes.

Lire plus »
Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Sarah Bouhaddi

Sarah Bouhaddi : l’Amérique était son but

Cent-quarante-neuf sélections. Pas une de plus. En tout cas sur le sol français. La gardienne star des Bleues et de l’OL lâche Lyon pour l’Utah. Direction les States pour la footballeuse qui rejoindra cet été les Royals de Salt Lake City. Un contrat négocié il y a déjà plusieurs semaines. Goal baby, goal !

Lire plus »
Cyclisme

La Grande Boucle fait un pied de nez au Covid-19

Le Tour de France aura finalement lieu en août. Il est le seul événement sportif à être maintenu en 2020. Ni reporté ni annulé, la plus célèbre course cycliste prendra la route avec plus d’un mois de retard sur le calendrier, mais ça va rouler malgré tout. Les coureuses, elles, vont (encore) devoir patienter. Autant dire que le Tour féminin n’est plus envisagé.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Martina Hingis

Martina Hingis, la « Swiss Miss » qui jouait au tennis comme on joue aux échecs

Plus jeune N°1 mondiale de l’histoire du tennis, la Suissesse Martina Hingis est une championne qui marqua aussi les esprits par sa défaite tragique à Roland-Garros en 1999. Elle a remporté 25 tournois du Grand Chelem au cours de sa carrière mais seule la terre battue parisienne lui aura fait défaut, et par deux fois ! Retour sur une surdouée du tennis au jeu rare et au caractère bien trempé.

Lire plus »
Naomi Osaka

Naomi Osaka, la petite prodige engagée du tennis

Sportive la mieux payée de l’Histoire devant sa challenger Serena Williams, la toute jeune Naomi Osaka a plus d’une corde à sa raquette de tennis. Au top 10 du classement mondial WTA, forte de deux titres consécutifs de Grand Chelem, elle garde la tête froide et donne l’exemple en haussant la voix contre le racisme. Portrait de l’une des sportives les plus influentes en 2020.

Lire plus »