Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Bruna de Paula
Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Par Claire Bonnot

Publié le 10 juin 2020 à 10h08, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h23

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Et le trophée suprême de Meilleure Joueuse (MVP) revient à… Bruna de Paula, handballeuse internationale brésilienne et pensionnaire du club de Fleury Loiret Handball.

Elle a exprimé son bonheur d’être ainsi distinguée seulement quatre ans après avoir intégré le championnat de France à Fleury Loiret Handball  : « J’ai travaillé, j’ai progressé et ce titre est un aboutissement de tout cela. C’est un honneur pour moi et je n’y serai jamais arrivée sans mes coéquipières et le soutien de mon club  ! Un grand merci à toutes les personnes qui ont cru en moi. Et ça me donne encore plus envie de continuer à travailler ! ».

C’est une première dans sa carrière qui a débuté en 2015 lors de sa sélection en équipe nationale du Brésil pour le Championnat du Monde féminin au Danemark.

Cet élément clé de l’équipe des Panthères réputée pour son explosivité a aussi raflé le prix de la Meilleure Arrière gauche.

Bruna de Paula

Qui sont les autres joueuses qui ont su marquer des points ?

Le but de cette élection traditionnelle  ? Récompenser les efforts individuels au profit du collectif. 

Les autres lauréates sont les suivantes   avec, dans deux autres catégories, deux entraîneurs distingués !

  • Meilleure Ailière gauche :  Chloé BOUQUET (ES Besançon Féminine)
  • Meilleure Ailière droite  : Pauline COATANEA (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Arrière droite  : Ana GROS (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Demi-centre  : Grâce ZAADI-DEUNA (Metz HB)
  • Meilleure Pivot  : Astride N’GOUAN (Metz HB)
  • Meilleure Gardienne  : Sandra TOFT (Brest Bretagne HB)
Sandra Toft
  • Meilleure Ailière gauche :  Chloé BOUQUET (ES Besançon Féminine)
  • Meilleure Ailière droite  : Pauline COATANEA (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Arrière droite  : Ana GROS (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Demi-centre  : Grâce ZAADI-DEUNA (Metz HB)
  • Meilleure Pivot  : Astride N’GOUAN (Metz HB)
  • Meilleure Gardienne  : Sandra TOFT (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Espoir (-23 ans)  : Pauletta FOPPA (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure Défenseure : Astride N’GOUAN (Metz HB)
  • Meilleur Entraîneur : Laurent BEZEAU (Brest Bretagne HB)
  • Meilleure joueuse D2 Féminine  : Claire VAUTIER (HBC St Amand les Eaux Porte du Hainaut)
  • Meilleur entraîneur D2 Féminine  : Pablo MOREL (HBC Celles-sur-Belle)
  • Les nommés avaient préalablement été choisis par un jury expert (représentant 70 % du vote) conjugué à un jury média (les 30 % restants). Concernant l’élection finale, les lauréats ont été élus sur des votes des internautes (30 %) ainsi que sur celui des entraîneurs et capitaines des équipes engagées dans la Ligue Butagaz Énergie (70 %).

    En attendant la reprise des matchs, retrouvez très bientôt sur ÀBLOCK ! des interviews des joueuses distinguées…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er aout, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »
8 aout pekin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : 100 mètres, le rêve !

La divine descente en eaux troubles d’un poisson nommé Modolo. L’apneiste française vient de réaliser son rêve de toujours : plonger à plus de 100 mètres dans les profondeurs. Et, hop, un nouveau record de France !

Lire plus »
7 symboles olympiques

Jeux Olympiques, les 7 symboles capitaux

Ils sont le sel de cet événement sportif planétaire. Les valeurs olympiques, l’hymne, la devise, la flamme, le serment, les anneaux, la langue, 7 emblèmes qui régissent les Jeux Olympiques, certains depuis l’Antiquité, d’autres depuis les JO modernes. Petite leçon d’histoire pour bien comprendre l’esprit olympique.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

JUJITSUFFRAGETTES

Les Jujitsuffragettes ou quand le self-defense devint une arme féministe

Ça ne date pas d’hier, mais c’est toujours d’actualité. Cent ans plus tôt, les femmes se sont battues pour leurs droits en retournant la violence contre ceux qui les muselaient. La ruse ? Le sport de self-défense qu’est le jujitsu. Un formidable enseignement de l’Histoire qui a bousculé les mentalités sur les aptitudes féminines. La femme est son propre bodyguard, qu’on se le dise !

Lire plus »
Sam Davies

Samantha Davies : « Pour moi, en voile, le plaisir l’emporte toujours sur la souffrance. »

Elle est Anglaise de naissance, Bretonne d’adoption. À 46 ans, Samantha Davies a déjà roulé sa bosse sur tous les océans de la planète. Contrainte à l’abandon lors du dernier Vendée Globe après que son bateau, Initiatives-Cœur, ait heurté un ofni, la jeune louve de mer n’a qu’une idée en tête : repartir à l’assaut de ce tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Rencontre avec une fille qui sait garder le cap en toutes circonstances.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner