Marie-Amélie Le Fur « JO 2024 ? Une candidature valorisable au-delà du sport. »

Marie-Amélie Le Fur
Espoir de l’athlétisme français, victime d’un accident de scooter en 2004, Marie-Amélie Le Fur est devenue une figure du handisport français, huit fois médaillée aux jeux Paralympiques, dont trois titres olympiques. À 32 ans, ancienne co-présidente avec Teddy Riner du comité des athlètes pour la candidature de Paris à l’organisation des JO 2024, elle est aujourd'hui à la tête du Comité paralympique et sportif français (CPSF).

Par Cécile Vérin

Publié le 25 février 2020 à 9h40, mis à jour le 30 août 2022 à 14h16

Cet été, entre le 24 juillet et le 9 août, elle ne sera là pour personne. Marie-Amélie Le Fur devrait être à Tokyo pour un ultime défi au saut en longueur. Ce sera alors ses derniers JO.

Encore faut-il qu’elle parvienne à décrocher sa qualification, mais si tout se passe bien, elle tentera au Japon de rapporter une nouvelle médaille d’or.

Mais faisons un bond en avant et parlons 2024. Un tout autre défi, celui d’organisatrice et non plus de participante, elle qui occupe une place de choix au sein du dispositif Paris 2024.

Comment avez-vous été amenée à vous impliquer aux côtés de Paris 2024  ?

C’est Tony Estanguet (NDLR : le co-président du comité de candidature) qui est venu me chercher. Une grande mixité existait au sein du comité des athlètes, constitué de sportifs valides et handisport, d’hommes et de femmes, avec également un aspect transgénérationnel.

Certains étaient par exemple des participants potentiels aux JO de 2024. Ça compte, car la mission du comité ne reposait pas que sur Teddy ou moi, mais sur les épaules de tous nos athlètes ambassadeurs. 

Qui peut bénéficier de la place du handisport et de la diversité dans les JO Paris 2024 ?

Toute la société, à travers l’impact de nos actions, particulièrement la jeune génération.

En étant exposé à des expériences de vie particulières, on se nourrit de nouvelles choses qui font grandir tout le monde en développant de nouvelles compétences, voire des structures. Ça va bien au-delà du sport ou du handisport, c’est valorisable partout.

Se dépasser, repousser les limites, y compris sociales, ce sont des valeurs qui créent de nouvelles façons de penser et de fonctionner dont peuvent s’inspirer les futurs citoyens.

Vous aidez aussi les personnes en situation de handicap et soutenez le handisport de multiples façons, comme avec le fonds TELMAH (Tendez la main au handisport)…

Oui, je parraine aussi plusieurs associations, comme Entr’Aide-Une lame pour courir ou Du Sport et Plus, qui apporte via le sport un soutien aux jeunes en difficulté suite à un handicap ou une hospitalisation. L’entraide est importante.

J’en sais quelque chose. L’un de mes plus beaux souvenirs remonte à 2005 quand j’ai pu à nouveau participer à la course des Championnats de France de cross sapeurs-pompiers après mon amputation. Et je le dois à la mobilisation de mes amis pompiers qui ont su m’encadrer, moi qui étais jeune sapeur-pompier et qui aurais voulu en faire mon métier.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

8 aout pekin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Marie Appriou « Le boomerang, c'est une histoire de famille. »

Marie Appriou : « Le boomerang, c’est une histoire de famille. »

Depuis près de vingt ans, son coeur fait boom. Marie Appriou, championne du monde de boomerang, s’apprête à remettre son titre en jeu. Ce 17 août, les championnats du monde débutent à Bordeaux. Et la Française compte bien prouver qu’elle est toujours une lanceuse de haut vol. Rencontre avec une nana qui n’a qu’une idée en tête : mettre son sport en lumière.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »

Manon : « J’ai longtemps cru que certains sports étaient réservés aux mecs ! »

Sportive tous azimuts depuis toujours – de l’équitation au tennis en passant par la course à pied, Manon n’aurait cependant jamais pensé soulever de la fonte un jour. Dans son esprit, c’était du « sport de mecs ! ». La passion communicative de son copain lui a fait pousser la porte d’une salle de CrossFit et, depuis, elle se sent plus forte. Un joli parcours d’ouverture d’esprit et d’émancipation par le sport.

Lire plus »
Maria Sakkari

Roland-Garros 2022 : qui gagnera sur terre battue ?

La 121e édition du tournoi de Roland-Garros est officiellement ouverte ! La grande favorite Iga Swiatek confirmera-t-elle les attentes ? Ou bien ses nombreuses concurrentes, dont Maria Sakkari sur notre photo, renverseront-elles la hiérarchie ? Série à sensation du côté de la Ville Lumière.

Lire plus »
Juliette Willmann, la peuf cékoiça

La « peuf » ? Cékoiça ?

Les adeptes de ski et autres disciplines des pentes enneigées, connaissent bien ce terme. La peuf, celle qui leur procure frissons et sensations fortes… C’est quoi, à votre avis ? Les coachs, les sportifs et sportives ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, notre dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
En pleine lucarne : quand les fédés passent à la télé

En pleine lucarne : quand les fédés passent à la télé

Le 30 août dernier, quelques semaines après la chaîne du vélo créée par la fédé de cyclisme, Handball TV voyait le jour. Depuis quelques années, plusieurs fédérations sportives se sont lancées dans la grande bataille de la médiatisation de leur discipline en lançant leurs propres plateformes de diffusion. Zoom sur ces fédés qui se la jouent perso pour la bonne cause.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner