Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ça n'engage que moi...

« Le sport fait de toi la personne adulte que tu es, un bon citoyen. »

Frédérique Bangué

Par Frédérique Bangué*

«  Quand j’étais ado, le seul endroit où mon père me permettait d’aller seule, c’était le club sportif. Alors, quand j’ai découvert le sport, j’ai respiré. C’était la liberté.

J’ai commencé l’athlétisme au collège. J’avais toujours été nulle dans les autres sports : j’étais choisie en dernier pour constituer les équipes à l’école, j’étais complexée par ma grande taille, pas très sociable. Mais j’adorais y aller pour retrouver des copines et avoir un rôle à jouer dans une équipe.

Jusqu’au jour où j’ai découvert que j’avais la capacité physique de courir vite. J’étais enfin bonne à quelque chose, du coup, je l’ai développée jusqu’à devenir championne.

« Tous les enfants bougent spontanément, il suffit de les encourager, les stimuler… »

Tout le monde a une histoire avec le sport. Souvent, chez les enfants, elle vient du fait que les parents sont eux-mêmes sportifs et/ou poussent à la pratique. Mais tous les enfants bougent spontanément, il suffit de les encourager, les stimuler ou les canaliser pour en faire un atout.

Certains n’aiment pas le sport, la plupart du temps c’est parce qu’ils n’ont pas trouvé celui qui leur correspond. Il faut leur donner envie de sortir, d’aller tester des pratiques. Les personnes qui peuvent le mieux motiver un enfant, c’est un parent ou un copain, davantage encore qu’un entraîneur ou un prof de sport.

« Ma fille a été le déclic. Un jour, elle m’a dit : « Maman tu as gagné plein de médailles, moi aussi je veux en gagner ! »

J’ai créé Salto, un magazine éducatif gratuit qui explique le sport aux jeunes, afin de leur donner envie de faire du sport, de les accompagner dans leur pratique. Au départ, salto c’était pour les parents, j’y ai ajouté ensuite dix pages pour les 2 à 17 ans, avec des interviews de champions, des jeux, des BD, des réponses à des questions simples sur le sport, des sujets de société.

En réalité, c’est ma fille qui a été le déclic. Un jour, elle m’a dit : « Maman tu as gagné plein de médailles, moi aussi je veux en gagner  ! » Je n’ai pas su quoi lui répondre. Qu’est-ce qu’on peut dire dans ce cas-là à son enfant ?

L’idée est venue de là. J’ai commencé à réfléchir à la meilleure façon de lui répondre. Et j’ai trouvé  : le sport va au-delà de la performance.

Utilisons-le pour les valeurs qu’il représente, ses vertus : le civisme, le respect des règles, le lien social, la vie en communauté, le fair-play, l‘humilité, le dépassement de soi. Et ça fera de toi la personne adulte que tu es, ça fera de toi un bon citoyen.

« Salto encourage, ouvre les esprits, titille la curiosité, propose des solutions. »

Ensuite, il y a la santé. Car le sport santé pour moi, c’est intrinsèque au projet. Et pas seulement la bonne santé physique, mais aussi mentale, psychologique.

Alors, comment fait-on pour que les enfants s’épanouissent dans le sport et n’arrêtent pas à l’adolescence, comme c’est souvent le cas  ? Salto encourage, ouvre les esprits, titille la curiosité, propose des solutions.

Parce que la pratique sportive, ça doit devenir aussi normal que respirer ou prendre trois repas par jour. »

* Frédérique Bangué est ancienne athlète de haut niveau, conférencière et fondatrice de Salto Mag.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi…

Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Lire plus »
Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Salomé Gilles

Salomé Gilles : « Toute petite, je rêvais d’être pilote. On m’a toujours dit que ce serait impossible… »

Petite, Salomé a fait un rêve : un jour, elle sera championne de voltige aérienne. Quelques années plus tard, c’est chose faite ! Aux manettes de sa Formule 1 des airs, la pilote à la persévérance inébranlable s’est imposée Championne de France en 2017. Détermination, progression et réussite sont les maîtres-mots d’une battante qui n’en a pas fini avec le ciel.
Son plan de vol est tout tracé. Au programme : Championnat de France et Open de France fin 2020. Pour Salomé Gilles, l’objectif de ces compétitions est ensuite d’intégrer l’équipe de France. Décollage immédiat pour une interview à 400 à l’heure !

Lire plus »

Nathalie Péchalat, sous la glace, le feu !

À tout juste 36 ans, l’ancienne championne de danse sur glace, rechausse les patins et enfile une tenue inédite, celle de grande patronne de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG). Une femme à ce poste ? Une première ! Portrait d’une fonceuse.

Lire plus »
Pauline Ferrand Prevot

Cyclisme : 5 championnes qui tiennent la route

Riche, pleine de promesses, l’histoire du cyclisme français féminin est pourtant assez peu connue. Pourtant, de nombreuses coureuses se sont illustrées tout au long du XXe siècle et continuent d’inspirer la nouvelle génération qui tente aujourd’hui d’entretenir cet héritage. Quoi de mieux que de leur rendre hommage à l’heure où les hommes s’illustrent sur le Tour de France ? Revenons sur l’histoire de cinq championnes du passé au présent, au parcours différent, mais toujours lumineux.

Lire plus »
Aton

Aton, acteur, ex-héros du GIGN : « J’ai une copine qui soulève plus lourd que moi en haltérophilie, et alors ? »

On le connaît sous le nom de Philippe B., ancienne figure du GIGN, devenu Aton depuis sa reconversion dans le cinéma. Grand sportif, il mène sa vie comme un guerrier et tel que le lui a appris son père lorsqu’il était ado. Et guerrier ne veut pas dire macho. Pour lui, les femmes n’ont rien à prouver, surtout pas dans le sport. Et il sait de quoi il parle : son épouse est une ex-sportive de haut-niveau. Entretien (d)étonnant et en mode “Féral” à l’occasion de la sortie de son deuxième livre.

Lire plus »

Le sport féminin post-Covid-19 ? Attention, fragile !

La belle avancée du sport féminin a-t-elle vu son élan brisé par la crise sanitaire ? En passe d’être la variable d’ajustement, le sport féminin n’a pas dit son dernier mot et reste mobilisé, malgré la crise, pour atteindre son but : plus de médiatisation, plus de moyens, plus de pratiquantes. Un jeu de stratégies tout en vigilance et continuité qui pourrait bel et bien dessiner un « monde sportif d’après ».

Lire plus »