Ça n'engage que moi...

Frédérique Bangué : « Le sport fait de toi la personne adulte que tu es, un bon citoyen. »

Frédérique Bangué

Par Frédérique Bangué, fondatrice de Salto Mag*

Publié le 17 juin 2020 à 12h09, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

«  Quand j’étais ado, le seul endroit où mon père me permettait d’aller seule, c’était le club sportif. Alors, quand j’ai découvert le sport, j’ai respiré. C’était la liberté.

J’ai commencé l’athlétisme au collège. J’avais toujours été nulle dans les autres sports : j’étais choisie en dernier pour constituer les équipes à l’école, j’étais complexée par ma grande taille, pas très sociable. Mais j’adorais y aller pour retrouver des copines et avoir un rôle à jouer dans une équipe.

Jusqu’au jour où j’ai découvert que j’avais la capacité physique de courir vite. J’étais enfin bonne à quelque chose, du coup, je l’ai développée jusqu’à devenir championne.

« Tous les enfants bougent spontanément, il suffit de les encourager, les stimuler… »

Tout le monde a une histoire avec le sport. Souvent, chez les enfants, elle vient du fait que les parents sont eux-mêmes sportifs et/ou poussent à la pratique. Mais tous les enfants bougent spontanément, il suffit de les encourager, les stimuler ou les canaliser pour en faire un atout.

Certains n’aiment pas le sport, la plupart du temps c’est parce qu’ils n’ont pas trouvé celui qui leur correspond. Il faut leur donner envie de sortir, d’aller tester des pratiques. Les personnes qui peuvent le mieux motiver un enfant, c’est un parent ou un copain, davantage encore qu’un entraîneur ou un prof de sport.

« Ma fille a été le déclic. Un jour, elle m’a dit : « Maman tu as gagné plein de médailles, moi aussi je veux en gagner ! »

J’ai créé Salto, un magazine éducatif gratuit qui explique le sport aux jeunes, afin de leur donner envie de faire du sport, de les accompagner dans leur pratique. Au départ, salto c’était pour les parents, j’y ai ajouté ensuite dix pages pour les 2 à 17 ans, avec des interviews de champions, des jeux, des BD, des réponses à des questions simples sur le sport, des sujets de société.

En réalité, c’est ma fille qui a été le déclic. Un jour, elle m’a dit : « Maman tu as gagné plein de médailles, moi aussi je veux en gagner  ! » Je n’ai pas su quoi lui répondre. Qu’est-ce qu’on peut dire dans ce cas-là à son enfant ?

L’idée est venue de là. J’ai commencé à réfléchir à la meilleure façon de lui répondre. Et j’ai trouvé  : le sport va au-delà de la performance.

Utilisons-le pour les valeurs qu’il représente, ses vertus : le civisme, le respect des règles, le lien social, la vie en communauté, le fair-play, l‘humilité, le dépassement de soi. Et ça fera de toi la personne adulte que tu es, ça fera de toi un bon citoyen.

« Salto encourage, ouvre les esprits, titille la curiosité, propose des solutions. »

Ensuite, il y a la santé. Car le sport santé pour moi, c’est intrinsèque au projet. Et pas seulement la bonne santé physique, mais aussi mentale, psychologique.

Alors, comment fait-on pour que les enfants s’épanouissent dans le sport et n’arrêtent pas à l’adolescence, comme c’est souvent le cas  ? Salto encourage, ouvre les esprits, titille la curiosité, propose des solutions.

Parce que la pratique sportive, ça doit devenir aussi normal que respirer ou prendre trois repas par jour. »

* Frédérique Bangué est ancienne athlète de haut niveau, conférencière et fondatrice de Salto Mag.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

Allyson Felix Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Elle pourrait rejoindre Carl Lewis au panthéon olympique. À 35 ans, Allyson Felix dispute, à Tokyo, les cinquièmes (et sans doute derniers) Jeux Olympiques de sa carrière. Alignée sur 400 mètres en individuel et 4×400 en relais, la sprinteuse californienne, neuf médailles à son actif dont six en or, pourrait, en cas de nouveau podium, égaler le record de son illustre compatriote avec dix médailles. Portait d’une sprinteuse à la pointe de son art.

Lire plus »
Magalie Pottier

Magalie Pottier : « En BMX, l’inégalité des primes, ça me rend dingue ! »

Rideuse philosophe, plus artiste que casse-cou, cette multi-championne du monde et de France de BMX Race, 31 ans au compteur, s’éclate aujourd’hui en Freestyle. Première Championne de France de la discipline, Magalie Pottier excelle dans la maîtrise de son vélo, mais aussi de son mental. Favorite, elle prenait le départ ce week-end pour les Championnats de France. Et d’ouvrir la voie pour les futures rideuses dans une discipline en pleine envolée.

Lire plus »
Madeleine Larcheron

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footballeuse à la détermination sans faille, une tireuse qui ne compte pas louper sa cible à Tokyo, une nageuse olympique de légende, deux skateuses qui vont “rider“ dur aux Jeux (dont Madeleine Larcheron sur notre photo), un 5 infos sur la porte-drapeau française, une course en treillis et un camp sportif pour l’été, c’est la séance ÀBLOCK! de rattrapage !

Lire plus »

Julie Cukierman : « J’aime transmettre le goût de l’effort, la volonté d’aller au bout de soi-même… »

Elle a le sport dans la peau. Une passion jubilatoire qu’elle transmet à merveille, elle qui rêve de prouver que nous sommes tous des sportifs dans l’âme. Préparateur sportif d’athlètes de haut niveau, Julie pratique un métier dans lequel les femmes sont peu nombreuses. Et elle s’y sent bien. Également coach (à ne pas confondre !), elle nous raconte son quotidien entre grands champions et sportifs amateurs.

Lire plus »
Lydia Bradey

Lydia Bradey, l’insatiable alpiniste en quête de liberté

Elle est la première femme à avoir atteint, en 1988, le sommet de l’Everest sans oxygène. Mais son record a longtemps été mis en doute par ses compagnons d’expédition. Une suspicion qui poursuivra la Néo-Zélandaise Lydia Bradey pendant des années avant qu’elle ne soit enfin réhabilitée. Histoire d’une alpiniste et guide de haute-montagne qui n’a jamais lâché le piolet.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner