Rechercher

Euro Foot féminin 2022Les Bleues under pressure

Euro féminin 2022, les Bleues under pressure
L'Angleterre accueille l'Euro féminin dès ce 6 juillet et pour plus de trois semaines de rencontres à haut niveau. Alors que les seize nations qualifiées ont terminé leur préparation, la pression monte petit à petit. L'équipe de France compte bien faire taire les critiques et briller sur la scène anglaise. Petit récap' de la compet' avant le coup d'envoi.

Par Alexandre Hozé

Publié le 05 juillet 2022 à 17h20, mis à jour le 05 juillet 2022 à 22h44

L’heure de gloire va-t-elle arriver ? La question est sur toutes les lèvres. Le compte à rebours s’accélère, le lancement de l’Euro féminin de l’UEFA 2022 commence ce 6 juillet. Et la pression monte pour l’équipe de France qui jouera son premier match le 10 juillet à 21h contre l’Italie. 

Les joueuses et le staff français doivent particulièrement composer avec le feu des projecteurs et le poids des attentes. 

Après une Coupe du Monde 2019 manquée devant son public, le droit à l’erreur de l’équipe de France s’est largement amenuisé. Il faut convaincre, désormais. Et la tâche est loin d’être aisée. 

Aller chercher un résultat sur le sol anglais, ça n’est simple pour personne. Même, voire surtout, pour les Anglaises !

Mais la ferveur de leurs supporters n’est plus à démontrer. Et la régularité de l’équipe des Three Lions dans les grandes compétitions leur a permis d’engranger de l’expérience. Maintenant, l’Angleterre want it all ! Et les joueuses ont bien l’intention de le démontrer dès le 6 juillet, pour le match d’ouverture à Old Trafford. 

Mais, pour ça, il va falloir composer avec les tenantes du titre. Les Néerlandaises veulent confirmer leur dynamique des dernières années.

Après avoir gagné l’Euro 2017 à domicile, elles se sont hissées en finale de la Coupe du Monde avant de chuter face des Américaines en mission. Les Oranges seront les filles à battre. 

©UEFA

Autre équipe favorite, l’Allemagne. Nos voisines d’Outre-Rhin se sont données pour mission de revenir sur le devant de la scène. Après une défaite surprise en quarts de finale en 2017, les Allemandes veulent rappeler qui elles sont : on parle d’un pays qui a remporté huit fois l’Euro, dont six de 1995 à 2013. 

Donc, attention au niveau ! Mais, bien sûr, l’équipe de France fait également partie des prétendantes au titre. Malgré plusieurs désillusions et tensions, quand on a un groupe de ce talent, le seul objectif possible, c’est la win ! 

Corinne Diacre ne vise pas moins en tout cas. C’est dans cet état d’esprit qu’elle a décidé de jouer la carte de la continuité pour sa liste. La jeunesse est à l’honneur avec Marie-Antoinette Katoto, Ella Palis… Tout en gardant certaines cadres, notamment Wendie Renard, la capitaine. 

©FFF

Et malgré leur indéniable talent, Amandine Henry et Eugénie Le Sommer restent sur la touche. Une décision cornélienne pour la sélectionneuse, mais qui croit dans ce groupe : « J’ai des choix à faire et je vais les assumer jusqu’au bout », martèle l’ancienne internationale au JT de 13h sur TF1. 

Désormais, fini le bla-bla, the show must go on ! La préparation est terminée du côté de Clairefontaine, l’équipe est prête.

Le 10 juillet sera le moment de montrer ce que les joueuses ont dans le ventre. Premier match contre l’Italie, avant d’affronter les Belges de la serial buteuse Tine de Caigny et les redoutables Islandaises.

Une phase de poule de haut niveau, à l’image de cet Euro.

Et dans un potentiel quart de finale, les Pays-Bas ou la Suède se profilent à l’horizon. Attention au choc ! 

Mais le tableau ne change rien à l’affaire, le but est clair et précis : rentrer sur la pelouse de Wembley le 31 juillet, soulever le premier trophée international de l’histoire des Bleues et danser sur le mythique We are the Champions. 

Go, ladies !

Ouverture ©FFF

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Pénélope Leprévost : « Avec ma fille Eden, notre vie, c'est les chevaux ! »

Pénélope Leprévost : « J’ai tout fait pour que ma fille, Eden, ne devienne pas cavalière ! »

Elles sont mère et fille et partagent toutes les deux une passion dévorante pour les chevaux. La championne d’équitation Pénélope Leprévost, multi-titrée, et Eden Leprévost Blin-Lebreton, sacrée championne de France l’an dernier, participent en duo à l’étape parisienne du Longines Global Champions Tour dont elles sont les ambassadrices. Rencontre familiale avec la crème des cavalières.

Lire plus »
Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler »

Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler. »

Elle travaille sur les inégalités femmes-hommes dans les médias. Maîtresse de conférences à l’université de Rennes 1, responsable de la formation en Journalisme de l’IUT de Lannion et co-responsable de la mission égalité-diversité de la CEJ (conférence des écoles en journalisme), Sandy Montanola dresse, avec nous, un panorama de l’évolution du traitement médiatique du sport féminin. Où tout reste à faire.

Lire plus »
Louise Lenoble

2020 : Le best-of ÀBLOCK!

9 mois. 9 mois à donner la parole aux championnes et aux sports peu médiatisés, aux pratiquantes enthousiasmantes, aux acteurs et actrices de la sphère sportive. 9 mois à écrire sur des sportives étonnantes, qui nous boostent et nous inspirent, aux quatre coins du monde. Notre nouveau média digital est encore jeune, mais il collectionne déjà une foule de pépites. Confidences, témoignages, tranches de vie… nous plongeons jour après jour dans l’univers des sportives avec gourmandise. Et cela va bien au-delà du sport : dans leur intimité, au cœur de leurs émotions et de leurs ressentis. Petit florilège de ces filles qui ont définitivement marqué ÀBLOCK!

Lire plus »
Ashleigh Barty, la (trop) discrète patronne du tennis mondial

Ashleigh Barty, la (trop) discrète patronne du tennis mondial

Elle est une des favorites incontestables de l’Open de Melbourne qui s’ouvre ce lundi en Australie. Ashleigh Barty n’a pas connu que des succès sur les courts, mais a toujours su rebondir. Celle qui trace sa route sans esbroufe est l’une des joueuses les plus talentueuses du moment. Portrait d’une drôle de fille devenue N°1 mondiale.

Lire plus »
Ouleymata Sarr, l’agréable surprise Bleue

Ouleymata Sarr, l’agréable surprise Bleue

Ralentie par de multiples blessures, Ouleymata Sarr l’attaquante du Paris FC fait des allers-retours entre le terrain et les vestiaires. Des moments difficiles que la tricolore entend laisser derrière elle pour disputer à fond l’Euro 2022. Remplaçante de qualité pour l’équipe A, la titularisation est à portée de crampons.

Lire plus »
Tifany Huot-Marchand

Tifany Huot-Marchand, le slam d’une championne que rien ne peut briser

Elle se disait inconsolable, en deuil de son corps, de sa discipline, le short-track. La patineuse de vitesse Tifany Huot-Marchand, victime d’un grave accident sur la glace en 2022 et toujours en rééducation, refuse de (se) laisser tomber et prépare le Marathon pour Tous des JO de Paris. Elle est la 2e héroïne de notre série de slams inédits signés de l’ex-footballeuse Mélissa Plaza. Et c’est bouleversant.

Lire plus »
Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Aussi solaire que son Sud natal et dopée à l’énergie du sport-passion, elle envoie du lourd. Mais désormais, c’est tout en douceur. Ou presque. La coach Jessica Vetter, ex-gymnaste et championne de CrossFit, désire aujourd’hui aider les autres à se sentir bien dans leur corps, sans jamais se départir de son humour communicatif. Les muscles n’ont qu’à bien se tenir !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner